Origine des prénoms

Origine du prénom Marguerite

Étymologie du prénom Marguerite

Sainte Marguerite :
Margareta [perle, pierre précieuse, en grec], vierge et martyre à Antioche, de Pisidie, au quatrième siècle, patronne des fileuses, honorée le 20 juillet. Le père de Marguerite se nommait Adesius et était grand prêtre des idoles à Antioche, ville de Pisidie. Privée de sa mère dès sa naissance, elle fut confiée à une nourrice, qui était chrétienne et qui lui inspira la foi. Jeune fille, elle fut repoussée par son père, parce qu'elle ne voulait point renoncer à sa croyance, et elle se réfugia chez sa nourrice, à la campagne, où,.pour gagner sa vie, elle s'occupa de garderies troupeaux. Bientôt après, elle fut enveloppée dans la proscription qui atteignit les chrétiens, lorsque l'empereur Dioclélien eut publié contre eux ses sanglants édits. Arrêtée et amenée devant les juges, qui employèrent tour à tour les séductions et les menaces pour ébranler *a foi, Marguerite confessa hautement qu'elle était chrétienne : on lui fit subir les plus affreuses tortures que, malgré la faiblesse de son âge, elle souffrit avec une admirable constance. Les plus grands peintres ont représenté sainte Marguerite, tantôt foulant du pied un dragon, et tenant à la main une croix, un (livre, une palme, tantôt sous le costume d'une bergère, entourée de brebis qui paissent. Elle est la patronne de Crémone, ville natale du poète Vida qui a composé deux hymnes en l'honneur de cette sainte.

Marguerite (Sainte), reine d'Ecosse, au onzième siècle, honorée le 10 juin. Cette princesse n'usa de la souveraine puissance que pour faire le bien, donnant l'exemple de la piété la plus sincère et de la charité la plus active. Elle mourut de douleur trois jours après la perte de son époux, le roi Malcolm, et celle de son fils, tués le même jour sur le champ de bataille. Elle a été canonisée en 1251.

L'église honore aussi, le 22 février, sainte Marguerite de Cortone, religieuse du tiers ordre de Saint-François, au treizième siècle, le 28 janvier, la bienheureuse Marguerite de Hongrie, fille de Béla IV, roi de Hongrie, religieuse dans un monastère que son père avait fondé., au treizième siècle , le 14 avril, la bienheureuse .Marguerite religieuse du tiers ordre de Saint-Dominique, en Italie, au quatorzième siècle , le 27 novembre, la bienheureuse Marguerite de Savoie, du tiers ordre de Saint-Dominique, au seizième siècle.

Parmi les femmes illustres qui ont porté le nom de Marguerite, ont peut citer Marguerite de Provence, la digne épouse du pieux roi de France Louis IX, plus connu sous le nom de saint Louis (1219-1295), Marguerite de Valois, reine de Navarre, qui cultiva et favorisa les lettres (1492-1549)., Marguerite, reine de Norvège, de Danemark et de Suède, surnommée la Sémiramis du Nord, à cause de ses grandes qualités (1353-14.12), enfin, Marguerite d'Anjou, reine d'Angleterre, si célèbre par ses malheurs ( 1427-1482).
Genre :
Féminin
Fête :
20 Juillet

Fréquence du prénom Marguerite

L'évolution de la fréquence du prénom, de 1600 à nos jours, est calculée sur la base des prénoms mentionnés dans les généalogies déposées sur Geneanet.

Informations géographiques (données Geneanet)

Affinez votre recherche en cliquant sur une zone géographique et en faisant glisser le curseur de périodes

16002000

Pour utiliser ce service, merci de mettre à jour le plug-in flash de votre navigateur.

Get Adobe Flash player