Origine des prénoms

Origine du prénom Helene

Étymologie du prénom Helene

Sainte Hélène :
Helena, impératrice à Rome, au quatrième siècle, honorée le 18 août. Sainte Hélène, mère de l'empereur Constantin le Grand, embrassa le christianisme après la célèbre conversion de son fils, et se montra, comme lui, pleine de zèle pour propager la nouvelle religion. Elle était âgée de près de quatre-vingts ans, lorsqu'elle entreprit un voyage en Palestine pour honorer les lieux sanctifiés parle divin Sauveur. Arrivée à Jérusalem, elle se sentit animée d'un désir ardent de trouver la croix sur laquelle Jésus-Christ avait souffert la mort. La Recherche n'en n'était point aisée, les païens, pour tâcher d'abolir la mémoire de la résurrection de Notre-Seigneur, avaient amassé une grande quantité de terre à l'endroit du sépulcre, et, après y avoir construit une plate-forme , ils y avaient élevé un temple profane. Mais ces obstacles ne .purent point arrêter la pieuse princesse. Elle fit détruire le temple, la plate-forme, et creusa, la terre : la grotte du saint sépulcre fut mise à découvert, et à côté l'on trouva trois croix, avec l'inscription qui avait été attachée à celle de Jésus-Christ, mais séparément des croix. Comment distinguer parmi ces croix celle du Sauveur ? Par les conseils de l'évêque de Jérusalem, elles furent portées chez une femme affligée depuis longtemps d'une maladie incurable, et on lui fit toucher successivement chacune des trois croix, les deux premières ne produisirent aucun effet , mais dès qu'on eut approché la troisième, la malade fut subitement guérie et se leva. Sainte Hélène prit une partie de la vraie croix pour la porter à son fils, et ayant enfermé l'autre partie dans une châsse d'argent, elle la remit entre les mains de l'évêque de Jérusalem afin qu'elle fût^ déposée dans L'église que Constantin avait ordonné de bâtir sur le saint sépulcre. C'est en mémoire de cet événement que L'église célèbre le 3 mai la fête de l'Invention de la sainte croix.

Outre L'église construite avec une grande magnificence sur le saint sépulcre, sainte Hélène en fit bâtir deux autres, l'une à l'endroit où le Sauveur était monté au ciel, l'autre à Bethléem, où il était né. Sa piété ne se borna point là , elle répandit ses bienfaits partout où elle passa, soulageant par d'abondantes aumônes les pauvres, les veuves et les orphelins. Revenue à Rome, elle y mourut vers 328, à l'âge de plus de quatre-vingts ans, comblée de mérites devant Dieu et devant les hommes. Ses cendres sont aujourd'hui sous le mattre-autel de L'église Sainte-Marie-Majeure, à Rome.

L'église honore encore, le 6 mars, la bienheureuse Hélène religieuse de l'ordre de Sainte-Claire, au treizième siècle, et le 23 septembre, la bienheureuse Hélène Duglioli, veuve.

HÉLIADE (Sainte), ffelias, abbesse à Trèves, honorée le 20 juin.
Genre :
Féminin
Fête :
18 Août

Fréquence du prénom Helene

L'évolution de la fréquence du prénom, de 1600 à nos jours, est calculée sur la base des prénoms mentionnés dans les généalogies déposées sur Geneanet.

Informations géographiques (données Geneanet)

Affinez votre recherche en cliquant sur une zone géographique et en faisant glisser le curseur de périodes

16002000

Pour utiliser ce service, merci de mettre à jour le plug-in flash de votre navigateur.

Get Adobe Flash player