Geneanet > Ressources > Origine des prénoms > Paule

Origine du prénom Paule Retour

À propos de ce prénom

Paule (Sainte Paule) :
Paula, veuve, au quatrième siècle, honorée le 26 janvier. Paule, née à Rome, l'an 347, comptait parmi ses aïeux les Scipions, les Gracques et Paul Émile, les plus glorieux noms de l'aristocratie romaine: elle épousa Toxorius, qui était d'une naissance non moins illustre. Comblée de tous les dons de la fortune, Paule ne s'en laissa point éblouir, femme chrétienne, et chrétienne avec la foi vive des premiers siècles, elle donna l'exemple de toutes les vertus domestiques. Devenue veuve à l'âge de trente-deux ans, elle tourna dans sa douleur toutes ses pensées vers Dieu, et vécut désormais dans une profonde retraite, ... (Voir plus) Paula, veuve, au quatrième siècle, honorée le 26 janvier. Paule, née à Rome, l'an 347, comptait parmi ses aïeux les Scipions, les Gracques et Paul Émile, les plus glorieux noms de l'aristocratie romaine: elle épousa Toxorius, qui était d'une naissance non moins illustre. Comblée de tous les dons de la fortune, Paule ne s'en laissa point éblouir, femme chrétienne, et chrétienne avec la foi vive des premiers siècles, elle donna l'exemple de toutes les vertus domestiques. Devenue veuve à l'âge de trente-deux ans, elle tourna dans sa douleur toutes ses pensées vers Dieu, et vécut désormais dans une profonde retraite, partageant son temps entre la prière, la lecture des livres saints, les bonnes oeuvres et les soins qu'exigeait encore l'éducation de ses enfants. Le séjour que saint Jérôme fit à Rome, durant près de trois ans, donna lieu à Paule de le connaître, et elle reçut de lui de salutaires enseignements pour s'avancer dans la piété. Lorsque ce saint docteur eut quitté Rome pour retourner en Palestine, Paule, soupirant après une retraite plus profonde que celle qu'elle pouvait trouver au milieu du tumulte de Rome, résolut d'aller visiter la terre sanctifiée par les pas du Sauveur et d'y fixer sa demeure. Des quatre filles qu'elle avait eues de son mariage, trois étaient mariées : ce ne fut pas sans un combat cruel pour son coeur de mère qu'elle se résigna à une douloureuse séparation , elle partit, accompagnée de sa fille Eustoquie, que L'église honore aussi comme une sainte. Arrivée à Jérusalem, Paule refusa le palais que le gouverneur de la province avait mis à sa disposition, elle ne voulut habiter qu'une humble cellule, et commença alors ses pieux pèlerinages à tous les lieux illustrés par les divins mystères. Elle visita aussi l'Egypte, dont les déserts étaient alors peuplés d'une multitude de saints solitaires, martyrs de la pénitence. Revenue dans la Palestine, Paule fit bâtir à Bethléem un monastère où des femmes chrétiennes vinrent bientôt en grand nombre se mettre sous sa direction. Ge fut là qu'elle passa les vingt dernières années de sa vie, dans le continuel exercice de l'humilité, de la pénitence et de la charité. Sainte Eustoquie gouverna, après sa mère, le monastère de Bethléem.

Sainte Paule eut la douleur de survivre aux trois filles qu'elle avait laissées à Rome, et l'on ne peut lire sans admiration la lettre touchante que saint Jérôme lui écrivit lorsqu'elle pleurait la mort de sa fille ainée Blésilla. ¦* Ah ! dit le saint docteur, qui mettra dans mes yeux assez de larmes pour pleurer, non pas, comme Jérémie, les guerriers d'Israël tombés sur le champ de bataille, mais la sainteté, la douceur, l'innocence, toutes les vertus qui nous sont enlevées à la fois et dans une seule vie? Que fais-je donc? Je veux sécher les larmes d'une mère, et j'y mêle les miennes. On ne console pas bien lorsqu'on est vaincu par sa propre douleur, qu'on a le coeur brisé et que la parole en deuil traîne des larmes. O Paule! j'en atteste Jésus-Christ, dont Blésilla voit aujourd'hui la gloire, j'en atteste les saints anges, dont elle est la compagne, j'endure les mêmes tourments que vous souffrez. » Puis le saint docteur ajoute, pour exhorter à la résignation cette mère désolée : • Tant que je vivrai, le nom de Blésilla sera sur mes lèvres, je lui dédierai mes travaux, elle aura sa part dans mes veilles. Celte courte existence lui aura valu une renommée impérissable, elle vit dans le ciel avec Jésus-Christ, elle vivra également dans la mémoire des hommes. Blésilla sera placée entre Paule et Eustoquie, elle vivra dans mes livres, m'entendant à jamais parler avec sa soeur, avec sa mère. »
(Voir moins)
Genre : Féminin
Fête : 26 Janvier (Paule)

Popularité du prénom Paule

L'évolution de la popularité du prénom, de 1600 à nos jours, est calculée sur la base des prénoms mentionnés dans les différentes bases de Geneanet : le pourcentage correspond à la fréquence du prénom par rapport à l'ensemble des prénoms donnés chaque année.

Carte de répartition du prénom Paule

Découvrez la répartition du prénom Paule dans le monde. Vous pouvez affiner la période en réglant les curseurs sous la carte.

Les données de cette carte sont issues des différentes bases de Geneanet.

Rechercher un autre prénom

Retrouvez vos ancêtres !
Retrouvez vos ancêtres !

Remplissez quelques informations sur votre famille : nous cherchons en temps réel votre arbre généalogique !

Que signifie votre nom de famille ?

Que signifie votre nom de famille ?

Retrouvez l'étymologie et l'origine géographique de plusieurs centaines de milliers de noms, partout dans le monde !

Chercher un nom

Commencer ma généalogie

Commencer ma généalogie

Lancez-vous dans la généalogie en créant votre propre arbre généalogique et profitez des nombreuses fonctionnalités d'aide à la recherche d'ancêtres que vous propose Geneanet.

Créer mon arbre

Débuter en généalogie

Débuter en généalogie

Découvrez dans cette rubrique nos 11 leçons pour bien débuter en généalogie. Grâce à la méthodologie, aux astuces et aux conseils qui vous sont proposés, vous deviendrez rapidement un généalogiste confirmé !

Voir les leçons