Geneanet > Ressources > Origine des prénoms > Augustin

Origine du prénom Augustin Retour

Étymologie

Augustin (Saint Augustin) : Augustinus [même étymologie que pour Auguste], évêque d'Hippone, docteur de l'Eglise, honoré le 28 août. Augustin, né à Tagaste, petite ville de Numidie, en Afrique, Tan 354, étudia d'abord dans sa ville natale, puis à Madaure et à Carthage, où il fit de grands progrès dans la philosophie et l'éloquence. Sa mère, sainte Monique, avait mis tous ses soins à lui inspirer de bonne heure les sentiments de piété dont elle était elle-même pénétrée. Mais les exemples et les avis de cette sainte mère ne furent point d'abord capables de retenir le jeune Augustin, qui, emporté par les passions de la jeunesse, s'abandonna à des égarements qu'il devait bientôt déplorer et racheter par une vie sainte. Après avoir professé la rhétorique à Carthage, à Rome et à Milan, où sa mère était venue le rejoindre, il eut le bonheur, dans cette dernière ville, d'entendre saint Ambroise, dont les discours produisirent sur son coeur une vive impression. Il se mit à lire l'Écriture sainte, et pour la première fois il en sentit toute la puissance : la grâce commençait à le toucher. A quelque temps de là, il entendit réciter la vie de saint Antoine et les vertus qui se pratiquaient dans les solitudes d'Egypte, et comment deux officiers de l'empereur venaient d'abandonner une brillante existence pour suivre les conseils de la vie évangélique. Aussitôt Augustin est saisi d'une agitation extraordinaire, un subit renversement s'opère dans son âme , mais laissons-le raconter lui-même cette scène touchante admirablement peinte dans ses Confessions: «J'allai, dit-il, je ne sais comment, m'étendre sous un figuier, et là je pleurai dans toute l'amertume d'un coeur brisé, disant : Mon Dieu, ne gardez pas le souvenir de mes iniquités passées! Et tout à coup j'entends sortir d'une maison voisine comme la voix d'un enfant qui chantait : Prends et lis. Je cherche à me rappeler si ces paroles étaient un refrain en usage dans quelque jeu d'enfant, et rien de tel ne me revint à la mémoire. Je ne vis plus là qu'un ordre divin d'ouvrir le livre de l'Apôtre. Je me levai, j'allai prendre les Épitres de saint Paul, et je lus ces mots : « Ne vivez pas dans les festin» et les plaisirs du monde, mais revêtez-vous de Notre Seigneur Jésus-Christ. »Augustin ferma le livre, il était converti. Cette époque de sa vie a paru si intéressante que L'église, par un privilège que saint Augustin ne partage qu'avec saint Paul, Ta consacrée par une fête particulière, qui se célèbre le 5 mai.Après avoir reçu le baptême des mains de saint Ambroise (il était alors âgé de trente-trois ans), Augustin renonça à la profession de rhéteur, et, étant revenu en Afrique, il donna la meilleure partie de ses biens aux pauvres et se consacra au jeûne, à la prière et à l'étude des saintes Écritures. En méme temps qu'il menait cette vie austère, il multipliait ses écrits pour la défense de la religion. Son savoir et ses éminentes vertus lui attiraient la vénération publique. S'étant un jour trouvé dans L'église d'Hippone au moment où Valère, qui en était évêque, témoignait le désir d'ordonner un prétre qui pût partager ses travaux et lui succéder, le peuple désigna tout d'une voix Augustin, qui, peu d'années après, fat élevé à l'épiscopat. Ce fut alors que le génie et les vertus de saint Augustin se montrèrent dans tout leur éclat. Il combattit, soit par ses discours, soit par ses écrits, les hérésies qui déchiraient L'église, et maintint la discipline dans plusieurs conciles. En méme temps il instruisait son peuple par ses prédications, soulageait les pauvres, vivait en commun avec les clercs de son église, qu'il préparait au saint ministère, et formait ainsi les premiers séminaires.Malgré ses nombreux travaux et les austérités de sa vie, saint Augustin était parvenu à une vieillesse assez avancée, quand il eut la douleur de voir son pays livré aux horreurs de la guerre : les Vandales assiégèrent Hippone. Animé de ce zèle charitable qui était le caractère de sa sainteté, le bon pasteur rassembla le peu de forces qui lui restaient pour prodiguer des consolations et des secours à son malheureux troupeau, du moins saint Augustin ne vit pas la ruine de sa ville. Il mourut pendant le siége, le 28 août 430, âgé de soixante-seize ans. Les plus grands honneurs furent rendus asa mémoire. Ses restes, transférés d'abord en Sardaigne, furent plus tard apportés à Pavie, dans L'église de Saint-Pierre, où la foi des catholiques va encore les vénérer. La ville de Bone, élevée sur les ruines de l'ancienne Hippone, possède aujourd'hui une partie des reliques de saint Augustin, qui y ont été apportées, en 1842, par des évêques français. L'église célèbre, le 5 mai, la conversion de saint Augustin, et, le 28 février, sa translation à Pavie.

Augustin (Saint), premier archevêque de Cantorbery, apôtre de l'Angleterre, honoré le 26 mai. Augustin était prieur du monastère de Saint-André, à Rome, lorsque le pape saint Grégoire le Grand le choisit pour chef des .missionnaires tgu'il envoya prêcher le christianisme en Angleterre. Les missionnaires, accompagnés d'interprètes francs qui parlaient à pen près la méme langue que les Anglo-Saxons, abordèrent au pays de Kent, en l'année 596. Le roi, qui se nommait Ethelbert, venait d'épouser une princesse d'origine franque et professant la religion catholique. Les interprètes francs se rendirent auprès d'Ethelbert et lui annoncèrent que des hommes étaient venus de bien loin lui apporter une bonne nouvelle et l'offre d'un règne sans fin, s'il voulait croire à leurs paroles. Le roi saxon, d'abord plein de défiance, ne fit aucune réponse , ensuite, cédant aux sollicitations de la reine son épouse, il consentit à une entrevue avec les missionnaires, mais, par un reste d'inquiétude, et dans la croyance superstitieuse où il était, ainsi que son peuple grossier, que les maléfices dont on pourrait user auraient moins d'effet en plein air, il ne put se résoudre à recevoir ces étrangers dans sa maison ni dans sa cité royale. Il vint donc les trouver au lieu où ils avaient débarqué, et les missionnaires allèrent au-devant de lui, marchant en ordre de procession, précédés d'une croix d'argent et d'une bannière qui représentait l'image de Notre-Seigneur Jésus-Christ. L'entrevue eut lieu sous un chéne, et lorsque le moine Augustin eut exposé l'objet de sa mission, le roi répondit aux étrangers qu'il ne pouvait abandonner la croyance de ses pères pour un culte qu'il ne connaissait pas encore, mais qu'il les laissait libres d'enseigner partout leur doctrine. Les missionnaires firent leur entrée solennelle dans la ville de Cantorbery, chantant des cantiques et invoquant le Seigneur pour le peuple qu'ils venaient convertir. Bientôt la sainteté de leur vie, leurs austérités et le don des miracles que Dieu leur accorda, leur attirèrent un grand nombre de prosélytes. Ethelbert se fit chrétien, et avec le roi dix mille Saxons reçurent le baptême le même jour. Le pape, pour récompenser Augustin du succès de sa grande mission, lui envoya le pallium, c'est-à-dire les insignes de la dignité archiépiscopale, et lui conféra la suprématie de toutes les églises de la Grande-Bretagne avec le pouvoir de consacrer douze évêques , Cantorbery fut le siége du nouvel archevêché. Saint Augustin, après avoir travaillé pendant plus de dix ans avec une application continuelle à rétablissement de L'église d'Angleterre, mourut en l'an 607, ou, suivant d'autres auteurs, en 610.
Personnages remarquables qui ont porté le nom d'Augustin: Galmet, savant bénédictin (1672-1757), Candolle, célèbre botaniste (1778-1841 ), Thierry, historien et érudit français.
Genre : Masculin
Fêtes : 27 Mai (Augustin de Canterbury), 28 Août (Augustin d'Hippone)

Popularité du prénom Augustin

L'évolution de la popularité du prénom, de 1600 à nos jours, est calculée sur la base des prénoms mentionnés dans les différentes bases de Geneanet : le pourcentage correspond à la fréquence du prénom par rapport à l'ensemble des prénoms donnés chaque année.

Carte de répartition du prénom Augustin

Découvrez la répartition du prénom Augustin dans le monde. Vous pouvez affiner la période en réglant les curseurs sous la carte.

Les données de cette carte sont issues des différentes bases de Geneanet.

Rechercher un autre prénom

Retrouvez vos ancêtres !
Retrouvez vos ancêtres !

Remplissez quelques informations sur votre famille : nous cherchons en temps réel votre arbre généalogique !

Que signifie votre nom de famille ?

Que signifie votre nom de famille ?

Retrouvez l'étymologie et l'origine géographique de plusieurs centaines de milliers de noms, partout dans le monde !

Chercher un nom

Commencer ma généalogie

Commencer ma généalogie

Lancez-vous dans la généalogie en créant votre propre arbre généalogique et profitez des nombreuses fonctionnalités d'aide à la recherche d'ancêtres que vous propose Geneanet.

Créer mon arbre

Débuter en généalogie

Débuter en généalogie

Découvrez dans cette rubrique nos 11 leçons pour bien débuter en généalogie. Grâce à la méthodologie, aux astuces et aux conseils qui vous sont proposés, vous deviendrez rapidement un généalogiste confirmé !

Voir les leçons