Geneanet > Ressources > Histoire des métiers > Douanier

Histoire des métiers : DOUANIER

Origine du métier

On définit comme douanier un employé de l'administration des douanes, chargé de la vérification des marchandises qui entrent et sortent d'un pays.

Variantes : Douanière
À l'origine des noms : Meuter , Lexcellent , Diouani
Thématique : Métiers des transports

Depuis des siècles, les états cherchent à réguler l’échange de marchandises entre territoires. Cette régulation génère des revenus pour ces états qui établissent des impôts sur les produits échangés, et permet également d’autoriser ou d’interdire l’entrée de certaines denrées dans le pays. Chez les Romains et les Grecs, un impôt spécifique est mis en place pour l’entretien des routes commerciales. Au Moyen Âge, la perception des taxes se fait à des péages comme les ports, routes ou ponts.

Ce sont initialement les officiers royaux qui sont chargés du recouvrement des impôts, mais le système de l’affermage est de plus en plus utilisé à partir du XVIe siècle. La perception est confiée à des fermiers qui signent un bail avec l’État : ils avancent l’argent de certains impôts à l’État, puis se remboursent en collectant les impôts. Jean-Baptiste Colbert (1619-1683), contrôleur Général des Finances sous Louis XIV, crée la Ferme Générale, un corps de financiers qui prend à ferme les revenus du roi. À la fin du XVIIIe siècle, la Ferme Générale est de plus en plus impopulaire, certains Fermiers Généraux ayant amassé des fortunes considérables étant alors considérés comme d’avides parvenus. Le 23 avril 1791, la Régie nationale des Douanes est créée et remplace la Ferme Générale. Composée de 15000 agents, elle est dotée d’un code reprenant son organisation et les procédures appliquées, et d’un tarif national des droits de douane perçu aux frontières extérieures du Royaume de France. Les effectifs montent à 350000 hommes à la fin du Ier Empire.

Les douanes connaissent plusieurs modifications importantes au cours du XIXe siècle : les services deviennent casernés, pour être mobilisables rapidement, et un corps militaire des douanes est créé (les bataillons de douaniers seront d’ailleurs mobilisés durant la Première Guerre mondiale). L’intégration au territoire français de la Savoie et du Comté de Nice en 1860 va, par ailleurs, entraîner le déplacement des lignes de douane.

En 1938, la première école des douanes voit le jour à Montbéliard.

Aujourd’hui, les douanes françaises se composent d’une administration centrale, de services à compétences nationales et de services déconcentrés. La direction générale des Douanes et Droits indirects (DGDDI), composée de 16672 agents en 2017, est rattachée au ministère de l’Action et des Comptes Publics.

 

Pour en savoir plus

Cartographie du métier

Cette carte vous permet de visualiser la répartition géographique, à travers le temps (de 1600 à nos jours) et par sexe, du métier de douanier. Plus les zones sont colorées, plus le métier est fréquent. N'hésitez pas à zoomer ou à affiner la recherche sur une période délimitée !

Chargement en cours... Une erreur est survenue lors du chargement de la carte.

Périodes

Rechercher un autre métier

Présence dans le temps

Noms les plus présents

Que signifie votre nom de famille ?

Que signifie votre nom de famille ?

Retrouvez l'étymologie et l'origine géographique de plusieurs centaines de milliers de noms, partout dans le monde !

Chercher un nom