Répondre

Lettre ancienne de 1658

schottch26
schottch26
Messages : 26
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,

J'ai retrouvé une copie d'une lettre ancienne (un acte notarié) qui date du 19 décembre 1658 que je n'arrive pas à déchiffrer.

Quelqu'un pourrait il me traduire ce document ? ou du moins m'indiquer la teneur de ce texte.

Je m'excuse c'est un peu long( 3 pages)

Merci d'avance

C.SCHOTT
Pièces jointes
Scan2.pdf
page 1
(1.12 Mio) Téléchargé 8 fois
Scan3.pdf
page 2
(1.11 Mio) Téléchargé 3 fois
Scan4.pdf
page 3
(1.07 Mio) Téléchargé 2 fois
Dernière modification par schottch26 le 16 août 2019, 08:47, modifié 1 fois.

alachaud
alachaud
Modérateur
Messages : 4791
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Question transférée sur le forum Paléographie
Modérateur des forums Paléographie, Allemand, Latin et Autres Traductions

christianc920
male
Messages : 368
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,

Une proposition de lecture avec quelques blancs et incertitudes :

Achept

1/
L an mil six centz cinquante huit et le dix neuf(viesme)
jour du moys de decembre apres midy pardevant moy no(tai)re
royal soubz signe, et presantz les tesmoings bas nommes
estably en personne sieur Daniel Courdeil praticien de ce
lieu de Saou, lequel de gre et volonte pour luy et
les siens, a vandu comme par le presant acte il
vand purement et simplement a sieur Jacques Attenor
drapier dudit Saou presant stipullant et acheptant, une
portion de terre de plus grande contenance, située au
mandement dudit Saou lieudit en la Chabana, contenant
icelle portion vandue environ une cesterée quatre
---------- confrontant duemant (?) terre de Pierre Reboul
que fust du mesme fondz un ---- voizinal entre
deux du couchant le chemin tendant du chasteau dusdit
Saou a dieu le filz (?), de la bize vigne dudit vandeur et
terre de Louis Manent que fust aussi du mesme
fondz, et du vant terre d’Estienne Long, questoit
aussi du mesme fondz un chemin entre deux selon
que limites ont esté entre lesdites parties cy
devant plantées pour la separation dudit fondz
ensuite de la vante faite par convantion et
main privée du troiziesme juin dernier avec
ses autres meilh---- et plus ----- confront et
contenance si aulcune en a entre --------
passages et apartenances quelconques pour lavoir
tenir jouir posseder vendre donner et en faire uzer
et dispozer par ledit achepteur Estienne a ses plaisirs
et volontés a la vie et a la mort comme de sa choze
propre legittime et acquize, et ce pour et
moyenant le prix et somme entre lesdites

2/
parties convenu et accordé de vingt neuf livres
quilz ont declaré estre juste et raizonnable
sellon la valeur de ladite portion de terre sus vandue
et le commun cours du temps present, et a bon compte
duquel prix lesdit vandeur a confessé
avoir receu dudit achepteur une livre tournois, dont le quitte
et les vingt huit livres restantes, icelluy achepteur
sera tenu les payer comme je le charge a lacquitement
dudit vandeur a damoizelle Suzanne Dallian vefve de sieur
Jacques Meyzonis de la ville de Crest sur le tout
moingts de ce qu’ ycelluy vandeur luy doibt pour sa
cotte d escart de la communauté dudit Saou dans
sept années a venir a un seul payement a
commancé dez ledit jour troiziesme juin dernier
passé, et cependant les intheret au denier seize
dez ledit jour, et de ladite somme et intheretz en -------
et garentir ledit vandeur, lequel consant que lhors dudit
payement ledit achepteur soit subrogé aux droitz
actions privileges et Ipotheques de ladite damoiselle, pour
plus de sureté de ladite acquizition toute donnation
de plus vallue clauze de prinze de pocession
devestiture investiture constitut et precquaire
deubment intervenantz au ------ du siege de
Montauban, du fief duquel tout le susdit fondz
relleve, soubz la cence et autres droitz seigneuriaux que
ladite portion sus vandue se trouvera faire et servir
par bonne recognoissance, deubs esgalization, faite avec le
surplus, franche ladite portion de tous arreirages
de cence tailhes et de tous debtes de communauté
impozées etc --------- fins au susdit jour troiziesme


3/
juin dernier, et en outre promest de vandre maintenir
faire avoir et jouir la susdite portion de terre audit
achepteur et aux siens, et luy estre ---- icelle de
toute esviction generalle et particulliere, desnoncée
ou non en jugement et dehors envers et contre tous ayant
esté aussi convenu quil sera permis audit achepteur de faire
voir et vizitter lesdit fondz par les preudhommes (?) juré
dudit lieu ou autres expert non suspectz, lesquels fairont
rapport de lestat d’iceluy entre les mains de moy notaire
ou autre requis, auquel rapport ledit vandeur consant que
--- soit ajoustée bien que faict en son absance, et
ainsy que dessus lesdites parties comme le chascun
concerne lont promis et juré observer et ny contrevenir
a peine respectivement de tous despans dommages
et intheretz, soubz obligation et Ipotheques de tous
et chascuns leurs biens presentz et advenir, et par
expres ladite portion de terre laquelle ledit achepteur
confesse tenir soubz clause de constitut et precquaire
finir a lentier payement dudit prix aux ----- de ----
cha----- leur ord--- et a chascune seulle renonce a tous
droictz contraires, faict et recité acte ausdit Saou, dans
ma maizon presentz Maître Anthoine Silvestre notaire du Preb (?)
Cellas habitant audit Saou, et sieur Jean Bayard drapier dusdit
lieu, tesmoingts requis et signes avec les parties
ainsi à l original, Courdeilh, J. Athenor, Silvestre,
J. Bayard, et moy notaire recepvant soubz signe Faure



Cordialement,
Christian

schottch26
schottch26
Messages : 26
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bojour,

Merci beaucoup pour le décryptage de la lettre. J'y vois un peu plus clair maintenant.

Cordialement

C.SCHOTT

Répondre

Revenir à « Paléographie en français (lecture de textes anciens) »