Répondre

Arbre collaboratif Oradour1944

ftbo
ftbo
Administrateur
Messages : 1007
Saisie : Standard
Voir son arbre
mlabergere a écrit :
07 octobre 2019, 20:59
Je m'adresse plutôt au modérateur : est-ce qu'il ne serait pas possible de limiter les données à 4 générations au dessus de la victime? Je pense qu'on s'est trop axé sur la généalogie ascendante mais pas assez sur celle descendante.
Frédéric avez-vous la possibilité de trouver les généalogies descendantes à reconstituer? Au départ j'ai l'impression que l'arbre devait montrer les familles qui pouvaient se connaitre à Oradour, il faudrait donc remonter jusqu'au arrières-grands-parents et redescendre pour trouver les oncles et tantes et cousins des victimes. Peut-être une feuille dans le tableau excel?
Vous avez bien raison, mais on ne pourra pas tronquer les générations en ascendance (sauf à la main, mais on ne va pas faire ça), quant aux descendances oui, bien sûr c'est mieux de les reconstituer, mais cela reste impossible à déterminer par un programme (il faudrait savoir à l'avance si le couple a eu plusieurs enfants et pas un seul). Quant à un tableau, oui mais quoi, si on part des 16 arrière-arrière-grands-parents par exemple, il faudrait huit lignes pour les deux couples, et vous imaginez les recherches : comment faire si un couple a eu des enfants dans différentes communes ?

Je crois qu'il vaut mieux saisir tout ce qui figure dans les recensements de 1936 et antérieurs, ce sera la meilleure façon de reconstituer les familles.
Pour cela je peux faire un tableau du recensement de 1936, qu'on pourra comparer facilement avec ce qu'il y a dans l'arbre, et cocher toutes les personnes déjà saisies ? Mais si on veut aller plus loin il faudrait d'abord faire le dépouillement d'au moins le recensement antérieur... si quelqu'un est volontaire ?
Je vais réfléchir à la meilleure façon de présenter cela :)
Cordialement,

Frédéric, modérateur Geneanet

lduverneuil
female
Messages : 95
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
bperrigault a écrit :
09 octobre 2019, 14:33
domie06 a écrit :
08 octobre 2019, 17:20
Re,

......
PS :LISE
......
Pour Germaine PICAT, Albert VALADE dit dans son livre qu'elle habitait ORBAGNAC. Je n'ai trouvé qu'un BLANCHETON Jean-Baptiste à la Valade en 1940.
bonjour,
la liste officielle aussi dit Orbagnac.

Brigitte.
J'avais mis un ? à côté de Blancheton car Valade n'était pas très sûr de lui. En 1936, il y a aussi une énorme famille Blancheton au Masférat. Certains ont pu aller s'installer à Orbagnac plus tard et prendre des pupilles mais ça me semble très douteux...Je ne vois pas qui pourrait savoir cela et nous renseigner. A suivre...

ftbo
ftbo
Administrateur
Messages : 1007
Saisie : Standard
Voir son arbre
Voilà j'ai créé deux nouveaux onglets :
- l'un avec le recensement de 1936, malheureusement c'est le relevé tel qu'il est, pas les noms/prénoms complets que nous avons pu retrouver. Mais je pense qu'une très grande partie est déjà dans l'arbre, ce devrait être relativement rapide. Après, il faudrait d'autres recensements...
- l'autre avec la liste des participants potentiels à la Grande Guerre... il y en a plus de 400... Je crois qu'il faut se limiter à ceux Oradour, mais là on n'a pas la commune de naissance, il faut donc d'abord aller chercher la personne dans l'arbre pour voir d'où elle vient...

Sinon je viens de relier tous les dossiers de résistants pour lesquels il y avait la personne dans l'arbre, moins de la moitié je dirais.

Bon courage pour la suite et à bientôt !
Cordialement,

Frédéric, modérateur Geneanet

lduverneuil
female
Messages : 95
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
ftbo a écrit :
09 octobre 2019, 16:09
mlabergere a écrit :
07 octobre 2019, 20:59
Je m'adresse plutôt au modérateur : est-ce qu'il ne serait pas possible de limiter les données à 4 générations au dessus de la victime? Je pense qu'on s'est trop axé sur la généalogie ascendante mais pas assez sur celle descendante.
Frédéric avez-vous la possibilité de trouver les généalogies descendantes à reconstituer? Au départ j'ai l'impression que l'arbre devait montrer les familles qui pouvaient se connaitre à Oradour, il faudrait donc remonter jusqu'au arrières-grands-parents et redescendre pour trouver les oncles et tantes et cousins des victimes. Peut-être une feuille dans le tableau excel?
Vous avez bien raison, mais on ne pourra pas tronquer les générations en ascendance (sauf à la main, mais on ne va pas faire ça), quant aux descendances oui, bien sûr c'est mieux de les reconstituer, mais cela reste impossible à déterminer par un programme (il faudrait savoir à l'avance si le couple a eu plusieurs enfants et pas un seul). Quant à un tableau, oui mais quoi, si on part des 16 arrière-arrière-grands-parents par exemple, il faudrait huit lignes pour les deux couples, et vous imaginez les recherches : comment faire si un couple a eu des enfants dans différentes communes ?

Je crois qu'il vaut mieux saisir tout ce qui figure dans les recensements de 1936 et antérieurs, ce sera la meilleure façon de reconstituer les familles.
Pour cela je peux faire un tableau du recensement de 1936, qu'on pourra comparer facilement avec ce qu'il y a dans l'arbre, et cocher toutes les personnes déjà saisies ? Mais si on veut aller plus loin il faudrait d'abord faire le dépouillement d'au moins le recensement antérieur... si quelqu'un est volontaire ?
Je vais réfléchir à la meilleure façon de présenter cela :)
Je m'interroge sur autre chose : la vie ne s'est pas arrêtée complètement, il y avait des enfants non scolarisés et des survivants qui se sont remariés et ont eu des enfants juste après guerre. Que fait-t-on pour cette décennie 1940-1950 ? Par exemple je viens de rajouter François REDON, fils de Milou et de sa 3ème épouse parce que je l'ai connu, comme les enfants du couple Renaud/Brandy. Certes, il faut bien s'arrêter quelque part mais cette génération a 70/75 ans; ils sont susceptibles de s'intéresser à ce projet et ça les concerne d'une certaine façon..

domie06
domie06
Messages : 640
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Merci Frédéric pour les tableaux et les mises en ligne des photos de sépultures et des dossiers des résistants.

On va encore "s'éclater" à remplir tout ça. Y'a plus qu'à.
Pour le tableau du recensement, je mettrais un S (pour survivant). Vous saurez si on peut continuer l'arbre.

J'ai commencé à mettre en harmonie les lieux, je suis en train de faire les St ....., les Saint ...., de les regrouper. Je me suis inventée un petit jeu en même temps, quand le compteur diminue (regroupement) cela motive à continuer.

Pour le lien d'un fiche à l'autre, j'ai fait toutes les pupilles. On peut naviguer d'une fiche à l'autre. Je vais continuer avec ceux qui étaient employés à Oradour. Cela permettra de voir dans quelle famille il était employé. Pour les familles espagnoles, je vais faire pareil. Avec le lien on verra la famille qui les hébergaient.

Pour l'après ORADOUR, je suis d'accord avec Marie-Line et Lise. C'est bien Lise de noter ceux que vous avez connu et nous (les étrangers) cela nous permet de voir qu'après ORADOUR, il y a eu une vie.

Par exemple : Messieurs HEBRAS et VALADE ne sont pas mariés.

On peut regarder dans les habitants des hameaux non raflés pour voir les personnes qui ont vécu à Oradour après, les survivants, cela donne déjà une bonne idée de ce qu'il faut chercher. Avec le tableau des survivants, on peut voir les personnes aussi.

Frédéric dans le tableau reconstitution des lieux de vie, j'ai noté en ROUGE les nouveautés (d'après les renseignements fournis par Lise).

Au boulot
Domie

lduverneuil
female
Messages : 95
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
J'ai regardé très rapidement le recensement et corrigé de petites erreurs sur les patronymes.

Autre chose: j'ai fait des photos à O/G hier et j'en ai de plus anciennes qui pourraient peut-être servir..comment a-t-on accès aux photos pour éviter les doublons et comment et où peut-on les mettre sans envahir le forum comme je le fais...Ma nullité informatique me fait honte et s'aggrave, je crois :oops: :oops:

domie06
domie06
Messages : 640
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
lduverneuil a écrit :
09 octobre 2019, 18:54
J'ai regardé très rapidement le recensement et corrigé de petites erreurs sur les patronymes.

Autre chose: j'ai fait des photos à O/G hier et j'en ai de plus anciennes qui pourraient peut-être servir..comment a-t-on accès aux photos pour éviter les doublons et comment et où peut-on les mettre sans envahir le forum comme je le fais...Ma nullité informatique me fait honte et s'aggrave, je crois :oops: :oops:
Si c'est des photos à mettre sur les fiches, mettez les sur le forum, je les rajouterais.
Vous pouvez les mettre directement aussi (Rajouter un média)
Les photos des maisons et des plaques sont répertoriées sur le tableau "Plaques sur les maisons". (celles que j'ai trouvées).

Si c'est des photos anciennes (vous pouvez regarder sur geneanet, dans cartes postales
https://www.geneanet.org/cartes-postales/search/?size=20&go=1&motcle=ORADOUR+SUR+GLANE
pour comparer avec celles que vous avez.

et puis, mettre les autres sur le forum, c'est pas grave, on les verra. Frédéric pourra les récupérer si il en a besoin.
J'ai transmis les photos que j'ai trouvé, une partie par mail à Frédéric (pièces jointes), une partie sur le forum (elles ne passaient pas en pièces jointes).

J'espère que cela vous aidera.
Bonne journée
Domie

ftbo
ftbo
Administrateur
Messages : 1007
Saisie : Standard
Voir son arbre
lduverneuil a écrit :
09 octobre 2019, 17:41
Je m'interroge sur autre chose : la vie ne s'est pas arrêtée complètement, il y avait des enfants non scolarisés et des survivants qui se sont remariés et ont eu des enfants juste après guerre. Que fait-t-on pour cette décennie 1940-1950 ? Par exemple je viens de rajouter François REDON, fils de Milou et de sa 3ème épouse parce que je l'ai connu, comme les enfants du couple Renaud/Brandy. Certes, il faut bien s'arrêter quelque part mais cette génération a 70/75 ans; ils sont susceptibles de s'intéresser à ce projet et ça les concerne d'une certaine façon..
Bonjour Lise,

Oui cela peut être intéressant, mais c'est un peu sensible aussi, car il y peut y avoir des survivants ou des descendants de survivants qui n'ont aucune envie de trouver leur nom dans un arbre généalogique. Pas les enfants qui sont à la retraite pour la plupart, mais cela peut déranger des petits-enfants, donc des gens qui ont la quarantaine et que cela peut gêner pour des raisons qui leur appartiennent.

Je crois donc qu'il vaut mieux se limiter en évitant d'aller au-delà de 1950, ça semble une bonne limite.

N'oublions pas la règle de base sur Internet : la loi Informatique et Libertés, qui ne se soucie guère du devoir de mémoire...

Pour les photos, comme l'a dit Domie vous pouvez les mettre sur le forum ou les déposer directement sur Geneanet, mais vous pouvez aussi me les envoyer par mail si vous préférez. Via le site "grosfichiers.com" on peut envoyer beaucoup de photos en une seule fois, c'est très simple à utiliser.
Cordialement,

Frédéric, modérateur Geneanet

ftbo
ftbo
Administrateur
Messages : 1007
Saisie : Standard
Voir son arbre
domie06 a écrit :
09 octobre 2019, 18:38
Frédéric dans le tableau reconstitution des lieux de vie, j'ai noté en ROUGE les nouveautés (d'après les renseignements fournis par Lise).
Domie
Merci Domie, au boulot comme vous dites, j'y vais de ce pas ;)
Cordialement,

Frédéric, modérateur Geneanet

lduverneuil
female
Messages : 95
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Remise de la Croix de Guerre à la ville d'O/G par Max LEJEUNE secrétaire d'état aux forces armées, le 10/06/1948
Les 2 orphelins sont Roger GODFRIN et Simone POUTARAUD
Pièces jointes
Roger GODFRIN et Simone POUTARAUD 10 06 1948.jpg

domie06
domie06
Messages : 640
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

Merci Lise. Je viens de la mettre sur la fiche de Simone POUTARAUD.

Pauvres enfants, c'est bien triste. Est-ce que vous savez qui est le monsieur derrière eux ?

Domie

domie06
domie06
Messages : 640
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Frédéric,

J'ai identifiée la photo (vignette et information), il faudrait la rajouter à la fiche de Roger GODFRIN et mettre la vignette de Simone POUTARAUD sur sa fiche

Merci
Domie

lduverneuil
female
Messages : 95
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
domie06 a écrit :
11 octobre 2019, 12:14
Bonjour,

Merci Lise. Je viens de la mettre sur la fiche de Simone POUTARAUD.

Pauvres enfants, c'est bien triste. Est-ce que vous savez qui est le monsieur derrière eux ?

Domie
Pas de certitude pour cette personne...On lui trouve un air de famille avec le petit Godfrin. Ce pourrait être son oncle Emile MAILLARD, qui l'a recueilli puis adopté en 1950.(?)

lduverneuil
female
Messages : 95
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Toujours la même cérémonie du 10/06/1948
Marguerite LAURENCE (née LAMIGE) est assise au 2ème rang avec un grand chapeau noir. Elle a perdu son mari et son fils. Elle est secrétaire de l'association des familles martyres (à côté d'elle, cheveux blancs, M. Cardel, architecte pour la reconstruction)

2ème photo : arrivée des autorités, Jean BROUILLAUD (1er à gauche), fils du coiffeur, est président de l'association des familles martyres. Il deviendra maire d' O/G (1953-1959), remplaçant Aimé FAUGERAS, à droite sur la photo, avec son écharpe.
Pièces jointes
Marguerite LAURENCE.jpg
Jean BROUILLAUD.jpg

domie06
domie06
Messages : 640
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
lduverneuil a écrit :
11 octobre 2019, 17:21
Toujours la même cérémonie du 10/06/1948
Marguerite LAURENCE (née LAMIGE) est assise au 2ème rang avec un grand chapeau noir. Elle a perdu son mari et son fils. Elle est secrétaire de l'association des familles martyres (à côté d'elle, cheveux blancs, M. Cardel, architecte pour la reconstruction)

2ème photo : arrivée des autorités, Jean BROUILLAUD (1er à gauche), fils du coiffeur, est président de l'association des familles martyres. Il deviendra maire d' O/G (1953-1959), remplaçant Aimé FAUGERAS, à droite sur la photo, avec son écharpe.
Photo mise sur les fiches correspondantes
Merci Lise
Domie

Répondre

Revenir à « Projets contributifs  »