Répondre

jeton Bruderzeche Allemagne seconde guerre mondiale

octet92
male
Messages : 98
Saisie : Standard
Voir son arbre
bonjour,

mon grand-père était prisonnier au stalag IVF vers Bruderzeche et j'ai retrouvé trois jetons ou pièces avec seulement marqué Bruderzuche sur deux lignes

http://fav.me/dcqmy8a

voilà voilà

Arnaud

aertzer
female
Messages : 848
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour ,

Y a-t-il une question ou est-ce simplement une information ?

Quoi qu'il en soit ces jetons étaient donnés aux travailleurs forcés de la société Bruderzeche H.Solf qui étaient dans un camp de la Deutsche Erdoel-Actiengesellschaft (DEA) à Zechau.

Ce camp comprenait 96 travailleurs dont 12 d'entre eux , logés à Kriebitzsch, travaillaient pour la société Bruderzeche H.Solf.

Les travailleurs étaient payés en jetons, ce qui leur permettait de se procurer le nécessaire dans le camp. Ces jetons n'avaient pas de valeur en dehors du camp, et ne semblent pas en avoir une grande à l'heure actuelle sur internet.

Cordialement
Andrée

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant.
Pythagore

octet92
male
Messages : 98
Saisie : Standard
Voir son arbre
merci beaucoup pour toutes ces informations !!

j'avais récupéré auprès des archives allemandes un document avec 4 personnes dont mon grand-père (une histoire de salaire) avec le nom de cette société.

et est-ce que par hasard vous avez la liste de ceux logés à kriebitzsch ?

je veux bien fournir le document dont je parle et les photos de groupe que j'ai en ma possession.

non non ce n'était pas pour les revendre, juste pour en savoir plus. et vous m'avez bien renseigné :-) !

cordialement

Arnaud

aertzer
female
Messages : 848
Saisie : Standard
Voir son arbre
Merci pour votre message.

Non, je n'ai pas la liste et je ne pense pas que l'on puisse la trouver sur internet. Dans la mesure où il semble que ce "petit" camp n'employait que des travailleurs forcés, dans des usines à proximité de Leipzig, il n'a pas été répertorié par l'ITS.

En revanche, avez-vous écrit au SHD à Caen ? Il y a là-bas des dossiers sur les travailleurs forcés. Cela dit j'ignore s'il y a une liste de ces 12 personnes employées chez Bruderzeche H.Solf. Connaissez-vous la période pendant laquelle il a été employé dans cette société ? Il a peut-etre été dans d'autres lieux.

Je pense que vous devriez ouvrir un nouveau fil avec un autre intitulé qui appelle plus l'attention sur le Stalag et la société. Cela pourrait être : Stalag IVF Kriebitzsch, société Bruderzeche H.Solf/ Zechau.

Vous pouvez mettre les photos, cela permettra peut-être à quelqu'un de retrouver un des siens. Le document que vous possédez par ailleurs pourrait permettre de cibler d'autres sites si vous voulez bien le communiquer.

Bon courage
Andrée

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant.
Pythagore

octet92
male
Messages : 98
Saisie : Standard
Voir son arbre
J'ai écrit aujourd'hui aux archives de Caen. Mais ça ne retrouvera pas la famille des gens qui ont été avec mon grand père. mon message est plutôt dans ce sens.

j'ai créé le sujet
https://www.geneanet.org/forum/viewtopic.php?f=130&t=607707

je n'ai pas tout mis en photos, mais ce sont les mêmes personnes en général sur cette période. il était affecté au stalag IVF à partir de 1942 et jusqu'à la fin à la mine a priori.

bonne soirée

Arnaud
aertzer a écrit :
29 octobre 2018, 18:06
Merci pour votre message.

Non, je n'ai pas la liste et je ne pense pas que l'on puisse la trouver sur internet. Dans la mesure où il semble que ce "petit" camp n'employait que des travailleurs forcés, dans des usines à proximité de Leipzig, il n'a pas été répertorié par l'ITS.

En revanche, avez-vous écrit au SHD à Caen ? Il y a là-bas des dossiers sur les travailleurs forcés. Cela dit j'ignore s'il y a une liste de ces 12 personnes employées chez Bruderzeche H.Solf. Connaissez-vous la période pendant laquelle il a été employé dans cette société ? Il a peut-etre été dans d'autres lieux.

Je pense que vous devriez ouvrir un nouveau fil avec un autre intitulé qui appelle plus l'attention sur le Stalag et la société. Cela pourrait être : Stalag IVF Kriebitzsch, société Bruderzeche H.Solf/ Zechau.

Vous pouvez mettre les photos, cela permettra peut-être à quelqu'un de retrouver un des siens. Le document que vous possédez par ailleurs pourrait permettre de cibler d'autres sites si vous voulez bien le communiquer.

Bon courage

michelemarchand
michelemarchand
Messages : 4
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,
Je suis à la recherche de document sur Joseph Cado matricule 70428, originaire de Bretagne et habitant dans le Maine et Loire. Il a été fait prisonnier à Troyes le 15 Juin 1940. Il a été photographié avec une toque et un tablier blanc et au dos de cette photo, il y a un tampon Stalag IV F. Je sais qu'il a travaillé dans deux fermes dont une vraisemblablement en Tchécoslovaque. Il a été libéré le 27 Mai 1945. Je n'ai retrouvé que liste officielle n° 9 le concernant. Pour le reste, je ne retrouve rien.
Merci pour tous les renseignements que vous pourriez fournir.
Pièces jointes
Joseph Cado Stalag 70428.jpg
Joseph Cado Stalag IVF avec Tampon.jpg
Joseph Cado à gauche sur la photo peux être camp de prisonnier.jpg

aertzer
female
Messages : 848
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,

Si vous ne l'avez pas déjà fait commencez par écrire au SHD à Caen

Téléphone : 02 31 38 45 82 (secrétariat)

Courriel : shd.davcc.caen@gmail.com

Cela vous permettra de connaître quelques éléments concernant la date d'arrivée au camp et d'avoir la fiche de renseignements concernant son retour.

Vous pouvez aussi écrire à la Croix rouge à Genève. Il faut écrire impérativement le jour de la prochaine session, fixée au 21 septembre prochain, et vous connecter dès 8 heures du matin. La session ferme dès que le quota des demandes pouvant être traitées est atteint, généralement vers 10 heures. La prochaine session aura lieu en janvier 2021.

tracing.archives@icrc.org

Vous publiez des photos. Y a-t-il au verso de ces photos, outre le tampon du stalag, la mention du photographe, bien qu'elles ne semblent pas avoir été prises par un professionnel ?

Vous indiquez par ailleurs qu'il aurait été employé comme cuisinier. Dans le stalag IV il y avait un lieu, dans les Sudètes, qui s'appelait Teplice qui était une station de cure. Peut-être a-t-il été employé comme cuisinier dans l'un des hôtels ? Quel était son métier ?

Cordialement
Andrée

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant.
Pythagore

michelemarchand
michelemarchand
Messages : 4
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Au dos des photos, sur une le tempo indiquant stalag VI F porte aussi le chiffre 15 et après c'est arraché comme pour le mot Geprö ou ü.
sur l'autre, il y a d'écrit à la main Gourdel, Lucien.
Mon papa était paysan.
Merci pour tous vos renseignements.
Cordialement

aertzer
female
Messages : 848
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,

Merci pour ces précisions.

Je suppose que c'est une simple inversion de signes lorsque vous écrivez stalag VI au lieu de stalag IV.

Le chiffre 15 est le numéro de la baraque dans laquelle il était logé. La mention manuscrite est Geprüft càd vérifié par les autorités allemandes.

Toutefois le stalag IV F était situé à Hartmannsdorf près de Chemnitz en Saxe et non dans les Sudètes. Mais il a probablement été déplacé ainsi que vous semblez le dire.

Ecrivez à Caen pour être fixé et nous pourrons voir ensuite comment retrouver éventuellement les lieux de détention.

Il y a certainement sur Facebook un site dédié à ce stalag sur lequel vous pourriez mettre vos photos et poser vos questions. Indiquez également le nom du camarade de votre père.

Cordialement
Andrée

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant.
Pythagore

michelemarchand
michelemarchand
Messages : 4
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Effectivement c'est bien IV F.
Cordialement

Répondre

Revenir à « Armée, vie militaire et périodes de guerre »