Répondre

Aide à l'indexation des inventaires de Me Claude Jourdan (1576 à 1605)

nchantelou
female
Messages : 58
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,

De nouvelles liasses d'inventaires sont soumises à la lecture et à l'analyse sagace du forum "Paléographie" : Inventaires de Me Claude Jourdan (1576 à 1605)

Il s'agit de faire une analyse sommaire de liasses d'inventaires après décès de Paris, qui seront ensuite indexées sur Geneanet avec une copie aux Archives Nationales. Pour gagner du temps, le numéro de chaque première page est indiqué.

Toute personne intéressée par le projet ou simplement par cet exercice de paléographie est évidemment la bienvenue pour donner un coup de main !

Merci d'avance de votre collaboration !

nicole

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=33792
Inventaires de Claude Jourdan - AN ET-IV-32 (1576-1583)

2
6
19
29
37
42
51
67
73
104
177
187
194
211
217
223
236
253
261
266
274
285
294

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=33793
Inventaires de Claude Jourdan - AN ET-IV-33 (1584-1585)

2
155
159
162
172
178
182
201
212
225
243
247
251
259
272
286
290
297
370
442
461
468
478

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=33794
Inventaires de Claude Jourdan - AN ET-IV-34 (1586-1587)

2
28
40
48
55
65
85
184
193
202
211
221
236
241
272
277
345
367
374
377
386
399

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=33795
Inventaires de Claude Jourdan - AN ET-IV-36 (1598-1599)

2
26
35
38
45
52
63
85
119
130
150
156
167
177
188
195
200
204
255
260
275
279
293
320
413
420
423
425
428
431
603
629
633
652
659
662
680

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=33817
Inventaires de Claude Jourdan - AN ET-IV-37 (1600-1605)

1
5
12
19
21
31
34
38
43
46
48
64
68
72
77
81
89
113
119
122
133
135
171
173
176
185
192
197
201
207
209
216
238
241
242
259
271
279
282
284
290
296
302
304
314
334
346
349
351
355
370
375
378
387
393
397



cdemaz
cdemaz
Messages : 1902
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,  :)

à l'attaque : voici la première livraison.

[32-2] Le 6 juin 1583 – Inventaire après le décès de Sébastienne LETOURNEUR, veuve de Mathieu LE DOUX, … à Paris. A la requête de Jeanne TOURNIÉ, veuve de Denis BELLIAN, patenostrier à Paris, et Louis PILLON, au nom et comme exécuteur du testament de la défunte. Les biens étant en une chambre en galletas des appartenances d’une maison sise à Paris, rue Saint-Honoré, en laquelle pend pour enseigne le Renard, paroisse Saint-Germain-l’Auxerrois, où la défunte est décédée.

[32-6] Le 2 novembre 1583 – Inventaire après le décès de Germain GEORGES, maître brodeur et crieur de corps et de vins à Paris. A la requête de honorable femme Catherine PAJOT, sa veuve, tant en son nom que comme exécutrice du testament du défunt. Et encore à la requête de honorables personnes Jacques DEPOIX, maître cordonnier à Paris, et Claude GEORGES, sa femme, fille et habiles à se dire et porter héritiers du défunt. Les biens étant en une chambre au second étage des appartenances d’une maison et lieux sis à Paris, rue de l’Arbre-Sec, en laquelle pend pour enseigne la Hallebarde.
Vue 16 : liste de funérailles avec les sommes dues. (Adrien de LA MARE, maître maçon ; Pierre LEGRAND, maître orfèvre)
Vue 16 : Résignation par le défunt à Nicolas PAJOT, frère de ladite veuve, de l’office de crieur de corps et de vins à Paris.

je prends les deux suivants 19 et 29.

Faites moi savoir lesquels vous voulez, sinon je prends tout  ;D

A bientôt
Christophe.

pganier
pganier
Messages : 4147
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Christophe, faut t'y coller :)

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=33792
Inventaires de Claude Jourdan - AN ET-IV-32 (1576-1583)

2 CH
6 CH

19 CH
29 CH

37 P
42 P
51 CH
67 CH

73 P
104 JD
177 CH
187 CH

194 P
211 JD
217 JD

223 CH
236 CH
247 CH

253 P
261 JD
266 JD

274 JD
285 JD
294 JD

Image
A tous ceulx qui ces présentes lectres verront

pganier
pganier
Messages : 4147
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Mon premier de ce notaire:

[32-37] 8 février 1583 - Inventaire après le décès de Barbe LOUBERT, à la requête de Jean de GAGNOLLER (qui signe de GAIGNOLLER (par erreur?)), sellier lormier demeurant au Faubourg Saint-Honoré, paroisse Saint Roc, et encore suivant l'assignation donnée à la requête de Jean DECAPEAUMONT (qui signe Jehan DECAPIOMONT (par erreur?))), tondeur de draps à Paris, demeurant rue de la Fripperie, à cause d'Anne LOUBERT sa femme, suivant l'assignation donnée dudit Jean DECAPEAUMONT, et Anne LOUBERT sa femme, et à Georges YMBERT et Marguerite LOUBERT la jeune sa femme, iceux DECAPEAUMONT et Anne LOUBERT sa femme, avec le dit YMBERT et Marguerite LOUBERT sa femme, habiles à se dire et porter héritiers de ladite défunte Barbe LOUBERT, vivant femme dudit de GAGNOLLER.
Aux dépendances d'une maison où pend pour enseigne Le Grand Cerf, où la défunte est décédée.
(Page 38: Marguerite LOUBERT l'aînée, veuve de Martin MAILLARD.)

Bonne fin de soirée ;)
Image
A tous ceulx qui ces présentes lectres verront

cdemaz
cdemaz
Messages : 1902
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour Pascal, et les autres  :D

[32-19] Le 21 avril 1583 – Inventaire après le décès de Claude LAMOUREULX, veuve Louis BOURGOUIN, boucher  demeurant en la rue Frementelle, près du Louvre, paroisse Saint-Germain-de-l’Auxerrois, en la maison vis-à-vis où est pour enseigne l’Image Saint-Hugues. A la requête de François ( ?) HUTENOT, maître serrurier à Paris, demeurant ès faubourg Saint-Germain-des-Prés, paroisse Saint-Sulpice, et Marie BOURGOIN sa femme, et encore ledit HUTENOT au nom et comme exécuteur du testament de la défunte. Et en la présence de Alain DUPUYS, subrogé tuteur de Claude BOURGOUYN, fille mineure desdits défunt Louis BOURGOUYN et Claude LAMOUREULX. Lesdites Marie et Claude LAMOUREULX (sic au lieu de BOURGOIN), filles habiles à se dire, nommer et porter héritières de la défunte leur mère. Les biens étant en un bas grenier et caves des appartenances d’une maison vis-à-vis de la maison cy devant déclarée( ?), en laquelle la défunte est décédée.

[32-29] Le 26 avril 1583 – Inventaire après le décès de discrète personne maître Jean DARGONNE, prêtre et boursier au collège de Beauvais en l’Université de Paris. A la requête de discrète personne maître Guillaume DARGONNE, prêtre précepteur et boursier au collège de Beauvais en l’Université de Paris, demeurant audit collège, et Sébastien DARGONNE (signe Bastien DARGONNE), maître serrurier à Paris, y demeurant rue Saint-Honoré, paroisse Saint-Eustache, au nom et comme exécuteur du testament du défunt leur frère. Les biens étant en 3 chambres joignantes avec grenier et cave dans ledit collège, en l’une desquelles chambres le défunt est décédé.

51 et 67 STP. Merci.

A plus tard. Christophe.

pganier
pganier
Messages : 4147
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir,

Voilà celui-là avec un doute, mais c'est ce qu'on voit! (sont pas très faciles: beaucoup de mot abrégés...):

[32-42] 24 octobre 1582 - Inventaire après le décès de Perrette SAULNE, à la requête d'Aubin de SAINT-AMOUR, menuisier, demeurant à Paris, rue Fromentel, paroisse Saint-Germain-de-l'Auxerrois, où pend pour enseigne L'Image Saint-Nicolas, tant en son nom que comme tuteur et curateur de Jean âgé de 16 ans ou environ, Mathye âgée de 12 ans ou environ, et Jeanne de SAINT-AMOUR âgée de 6 ans ou environ, enfants mineurs de lui et de ladite défunte jadis sa femme, iceux mineurs habiles à se dire, nommer et porter héritiers de leur défunte mère, et en la présence de Nicolas DUHANOT, marchand mercier, demeurant Grand'Rue Saint-Jacques, paroisse Saint-Benoît, en la maison où est pour enseigne L'Image Saint-Jacques, subrogé tuteur desdits mineurs.

Bonne soirée ;)
Image
A tous ceulx qui ces présentes lectres verront

jdp1
jdp1
Modérateur
Messages : 4576
Bonjour à tous ! Heureux de vous retrouver.

Félicitations pour avoir épuisé Me Parque 1 !

On va voir si Me Jourdan est aussi "cool" qu'annoncé. J'en ai pris un, pour redémarrer doucement.
JD

pganier
pganier
Messages : 4147
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir,

Revoilà JD :) Ha si seulement nos maîtres JF, Nicolas, Anthony, Quentin et j'en oublie pouvaient nous rejoindre... (je pourrais partir en paix! (non :) ))

[32-73] 31 août 1581 - Inventaire après le décès d'honorable homme Pierre de LAUNAY, vivant maître chandelier, bourgeois de Paris, à la requête d'honorable femme Denise de BRAY, tant en son nom que comme tutrice et curatrice de Jean de LAUNAY, fils mineur dudit défunt et d'elle, icelui mineur habile à se dire, nommer et porter hériter dudit défunt son père, et en la présence d'honorable homme Jean BERTRAND le jeune, sergent à verge et priseur, juré vendeur de biens en la ville, prévôté et vicomté de Paris, subrogé tuteur dudit mineur.
En une maison sise à Paris, rue Saint-Honoré.

On pourrait aussi dire DEBRAY et DELAUNAY...
Image
A tous ceulx qui ces présentes lectres verront

cdemaz
cdemaz
Messages : 1902
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Salut JD,

content aussi de te voir revenir gonfler les rangs des déchiffreurs  ;)

Bonjour à toi aussi Pascal.

Voici mes devoirs :

[32-51] Le 6 août 1582 – Inventaire après le décès de Denise RUELLE. A la requête de son mari, honorable homme Jean BONAMY, maître fourbisseur garnisseur d’épées à Paris, y demeurant rue Saint-Honoré, paroisse Saint-Eustache, tant en son nom que comme tuteur et curateur de Michelle, âgée de 5 ans environ, et Jacques BONAMY, âgé de 2 mois ou environ, leurs enfants mineurs. Et en la présence de honorable homme Guillaume PASQUE, aussi maître fourbisseur garnisseur d’épée à Paris, y demeurant en ladite rue Saint-Honoré et ladite paroisse, subrogé tuteur des mineurs. Les biens étant en une maison sise à Paris en ladite rue Saint-Honoré, en laquelle pend pour enseigne l’Agnus Dei, montrés (entre autre) par Anne TOURNEAU, nièce dudit BONAMY, tous demeurant audit hôtel.
Vue 65 : 1581 – Partage de la succession de défunts [Blanc] RUELLE et Jacqueline OLIVIER, père et mère de ladite Denise RUELLE, héritière pour un tiers avec Jeanne RUELLE sa sœur mineure de leur père, et pour un cinquième de leur mère. Et encore ledit Guillaume PASQUES, tuteur de Jeanne et Perrine PASQUES, enfants mineurs de lui et de ladite défunte Jacqueline OLIVIER, héritières pour une cinquième partie à la succession de ladite OLIVIER. Terres assises à Sèvres.

[32-67] Le 16 juin 1582 – Inventaire après le décès de Jeanne CHAUSSÉ. A la requête de son mari, Baptiste JOLLY, compagnon coffretier malletier à Paris, y demeurant rue des Poulies, paroisse Saint-Germain-de-l’Auxerrois, tant en son nom que comme tuteur et curateur de Jean, âgé de 7 ans et demi, et Louise, âgée de 4 ans ou environ, leurs enfants mineurs. Et en la présence de Jean DUCHAUSSET, maitre coffretier malletier à Paris, subrogé tuteur des mineurs. Les biens étant en une chambre au troisième étage des appartenances d’une maison et lieux sis à Paris, dans ladite rue des Poulies, joignant la maison où est pour enseigne la Corne de Cerf.

177 et 187 siouplait.  :D

Merci.
Christophe.

jdp1
jdp1
Modérateur
Messages : 4576
pganier a écrit :
07 juin 2017, 19:57
(je pourrais partir en paix! (non :) ))
Tu vas pas nous quitter comme ça, Pascal !

Voici mon premier Jourdan :

[32– 104] 31 août 1581 – Inventaire dressé après le décès de défunte Madeleine DE BEYNE, lors qu’elle vivait veuve de feu Jean DE MARCEILLES, lors qu’il vivait marchand de vins bourgeois de Paris, en première noce, et en seconde noce de défunt maître Vincent LE FLAMENT, lors qu’il vivait premier huissier en la cour des aides du palais à Paris, à la requête d’honorables personnes Jean CUISSOT, marchand hôtelier à Paris, y demeurant rue Gallande, paroisse Saint-Séverin, Marin DUBOURT (signe DUBOUR), marchand de vins à Paris, y demeurant rue de la Huchette, en ladite paroisse et Gilles SEVYN (signe SEVIN), aussi marchand de vins à Paris, y demeurant à l’audience du Palais, paroisse de la passe (?) Sainte-Chapelle, au nom et comme exécuteur du testament et ordonnance de dernière volonté de la défunte, et encore en la requête d’honorables personnes Nicolas LE VIEL (signe LE VYEL), tuteur et curateur de Jean LE VIEL, fils mineur d’ans de défunts Fremyn LE VIEL et Jacqueline DE BEYNES jadis sa femme, et de Grégoire DE BEYNE, Jeanne DE BEYNE et Marie DE BEYNE, enfants mineurs d’ans de défunts Jean DE BEYNE et Anne MUSNIER jadis sa femme, à présent femme de Valentin BRACE, et Jean FRANCBOURT (signe FRANBOURG), marchand bourgeois de Paris et Claude LE VIEIL sa femme, et subrogé tuteur des-dits mineurs, iceux Nicolas LE VIEL, Claude LE VIEL et mineurs habiles à se dire, nommer et porter héritiers de ladite défunte leur tante.
Les biens étant en une maison assise à Paris, rue du Fouare, près la Place Maubert.
(vue 121) 1578 - succession de Jean DE MARCEILLES au profit de ses neveux et nièces.
(vue 137) 1561 – Jeanne DE BEYNE l’aînée, veuve de feu Robert DE MYRON (?) vend à la défunte les biens issus de ses père et mère Hugues DE BEYNE et Denise CHOLLIER ; Pierre DE BEYNE son frère.
(vue 171) traité de mariage DE MARCEILLES x DE BEYNE.

Petit souci avec la paroisse de la Sainte-Chapelle (qui normalement n'en est pas une)

Bonne fin de soirée.
Pièces jointes
an_et_iv_32_104.jpg
JD

cdemaz
cdemaz
Messages : 1902
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,  :D

les deux analyses promises :

[32-177] Le 4 janvier 1581 – Inventaire après le décès de Denis DUMAY, maître passeur de ports de Paris. A la requête de  Marie BRULE (alias BRUSLE), sa veuve, tant en son nom que comme tutrice et curatrice de Pierre, âgé de 6 ans ou environ, Antoinette, âgée(au masculin ?) de 4 ans ou environ, et de Charlotte DUMAY, âgée de 2 ans ou environ, leurs enfants mineurs. Et en la présence de César DUMOUSTIER (DUMONSTIER ?), marchand à Paris, rue du Bouloir paroisse Saint-Eustache, subrogé tuteur des mineurs, habiles à se dire et porter héritiers du défunt leur père. Les biens étant en une maison rue des Fossés-Saint-Germain, appelée le Petit Doyenné, près et joignant le Grand Doyenné, et vis-à-vis la barrière de Bourbon, en laquelle le défunt est décédé.
Vue 185 : 1574 – Contrat de mariage DUMAY x BAISLE.

[32-187] Le 4 janvier 1581 – Inventaire après le décès de Jeanne( ?) DUCLOZ. A la requête de son mari, honorable homme Charles BAUTRIVAU (BAUTRINAU ? de BOUTRINO vue 193 ?), maître tailleur d’habits à Paris, demeurant rue des Fossés-Saint-Germain, en la maison appelée le Petit Doyenné, paroisse Saint-Germain-l’Auxerrois, tant en son nom que comme tuteur et curateur de Jeanne, âgée de 7 ans ou environ, Pasquier, âgé de 5 ans ou environ et de Jeanne ( ?) BAUTRIVAU, âgée de 3 ans ou environ, leurs enfants mineur, habiles à se dire porter et nommer héritiers de la défunte leur mère. Et en la présence de Louis de GOURNAY, subrogé tuteur des mineurs.

C'est l’hécatombe au Petit Doyenné le 4 janvier 1581 ! Je prendrai les 223 236 pour la suite.

Bonne journée à tous.  :)
Christophe.

pganier
pganier
Messages : 4147
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

Et voilà:

[32-194] 5 janvier 1581 - Inventaire après le décès d'honorable homme maître Jacques GALLOT, vivant procureur du Roi en la prévôté de son Hôtel, à la requête d'honorable femme Charlotte BINOYS, tant en son nom que comme tutrice et curatrice d'Antoine GALLOT âgé de 13 ans ou environ, Louis GALLOT âgé de 8 ans ou environ, Thomas GALLOT âgé de 5 ans ou environ et Claire GALLOT âgée de 29 mois ou environ, tous enfants mineurs d'ans dudit défunt et d'elle, et en la présence d'honorable homme Thomas LEVESQUE, marchand, bourgeois de Paris, subrogé tuteur desdits mineurs habiles à se dire, nommer et porter héritiers dudit défunt leur père.
Guillaume GALLOT, laboureur, demeurant à Poissy, oncle dudit défunt, Jean GALLOT, laboureur, demeurant à Poissy, oncle dudit défunt, Jean DEBURES, frère à cause de Françoise GALLOT sa femme.
En une chambre et bouge au premier étage des appartenances d'une maison sise à Paris, rue Saint-Honoré, où pend pour enseigne La Tête noire.

Belle journée ;) (moi je vais me recoucher...)
Image
A tous ceulx qui ces présentes lectres verront

jdp1
jdp1
Modérateur
Messages : 4576
Bonjour à tous (bonne nuit à Pascal  ;))

Voici deux petits :

[32– 211] 3 janvier 1581 – Inventaire dressé après le décès de feu Simon DE LA MARE, lors qu’il vivait marchand boulanger demeurant es faubourgs de Paris, hors la porte Saint-Honoré, à la requête de sa veuve Françoise VEULLE (alias LE VEULE), et encore à la requête de Nicolas PEU, aussi marchand boulanger demeurant esdits faubourgs, paroisse Saint-Roch, en la maison où est pour enseigne le Coq, au nom et comme tuteur et curateur de Marin DE LA MARE, fils mineur d’ans dudit défunt et de feue Gervaise SAINCT JORE jadis sa femme, ses père et mère, icelui  Marin DE LA MARE fils, habile à se dire, nommer et porter héritier dudit défunt son père, et en la présence de Bertrand BICHARD, aussi marchand boulanger demeurant es-dits faubourgs Saint-Honoré, subrogé tuteur.
Les biens étant en une maison assise es-dits faubourg, près et joignant la maison du Jeu de Paume, dit Liberté.

[32– 217] 21 novembre 1580 – Inventaire dressé après le décès de feu Antoine BOUTILLER, lors qu’il vivait orfèvre demeurant à Paris, à la requête de sa veuve Jeanne LEFIN.
Les biens étant en une maison assise à Paris, vis à vis le marché aux moutons, près et joignant la maison de Monsr. le maréchal de Matignon, appartenant à Messeigneurs de Saint-Thomas-du-Louvre.

À bientôt.
JD

jdp1
jdp1
Modérateur
Messages : 4576
Et les deux suivants, du même format :

[32– 261] avril 1578 – Inventaire dressé après le décès de défunte Sébastienne LE VAIRE, à la requête d’honorable homme Jean ROUSSEAU, portier en la maison de monseigneur le Chancelier de France, tant en son nom à cause d’Alienor ROZE sa femme, fille de défunt Hubert ROZE et de la défunte, jadis sa femme en première noce, que comme tuteur et curateur de Claude MUSNIER, fille aussi de défunt Simon MUSNIER, en son vivant maître menuisier à Paris et de ladite Sébastienne LE VAIRE, lesdites ROZE et MUSNIER filles et habiles à se dire, nommer et porter héritières de ladite défunte ; et encore en la présence de Balthazar MUSNIER, subrogé tuteur de ladite Claude MUSNIER, Gilles GILLEBERT, maître savetier à Paris et Gilles TESTELETTE, maître bourrelier à Paris, cousins germains de ladite défunte (la date initiale est le lundi 28 avril, corrigée en 14 avril, qui ne peut être un mercredi)
Les biens étant en une maison assise à Paris, rue Saint-Honoré, en laquelle pend pour enseigne le Coq et la Pie.

[32– 266] 6 avril 1578 – Inventaire dressé après le décès de feu Jean GAUSDET, en son vivant messager et collecteur des finances du Roi en sa recette générale à Paris, à la requête de sa veuve honorable femme Jeanne PERUDDE et de Nicolas PRESTE, maître joueur d’instruments à Paris et Jeanne GAUSDET sa femme, fille et habile à se dire, nommer et porter héritière dudit défunt.
Les biens étant en une maison assise en cette ville de Paris, rue des Petits-Champs, en laquelle souloit pendre pour enseigne le Croissant, près et joignant la maison où est pour enseigne le Singe-Qui-Pile.

Les noms du dernier me semblent curieux. Si vous pouvez jeter un coup d’œil.

Bonne soirée.
JD

jdp1
jdp1
Modérateur
Messages : 4576
Voici la fin de la liasse, en espérant que vous allez tous bien :

[32– 274] 14 février 1577 – Inventaire dressé après le décès de feu Guillaume MOULINET, en son vivant cordonnier de l’écurie du Roi, à la requête de sa veuve honorable femme Marie FERON, tant en son nom que comme tutrice de leurs enfants mineurs d’ans René MOULINET, Guillaume MOULINET et Nicolas MOULINET, et encore en la présence d’honorable homme Jean GODON, à présent cordonnier en ladite écurie du Roi, subrogé tuteur desdits mineurs.
Les biens étant en une maison assise à Paris, rue Saint-Honoré, en laquelle pend pour enseigne l’Écu-de-France, entre la maison où est pour enseigne la Souche (?), et l’Escouvette.

[32– 285] 13 novembre 1576 – Inventaire dressé après le décès de défunte honorable femme Vincente PREVOST, en son vivant veuve de feu Pierre DELISLE, quand il vivait marchand demeurant à Paris, à la requête d’honorable homme Nicolas DUCHASTEAU, maître drapier bourgeois de Paris, en nom et comme exécuteur du testament et ordonnance de dernière volonté de la défunte, et de Charles FOURCADE, dit Portet, en son nom à cause de Jeanne PREVOST sa femme, fille de défunt Denis PREVOST, Jean JANVIER (?), aussi en son nom à cause de Jeanne PREVOST sa femme, fille de défunt Jacques PREVOST, Mathurin PREVOST et Guy PREVOST, frères, enfants et héritiers de défunt Jean PREVOST, lesdits Jean JANVIER, Charles FOURCADE, à cause de leurs-dites femmes, Mathurin et Guy PREVOST habiles à se dire, porter et nommer héritiers de ladite défunte leur tante, et en la présence de Jacques DYNON, huissier de salle de la reine de Navarre, au nom et comme se disant procureur et avoir charge, faisant et portant fort en cette partie de dlle. Claude DURUBBE, femme de chambre de ladite dame reine de Navarre, créancière de ladite défunte.
Les biens étant en un corps d’hôtel, sur le derrière, des appartenances d’une maison assise à Paris, rue Saint-Honoré, en laquelle est pour enseigne le Coq et la Pie, montrés et enseignés par Seulline (?) LEBOUC femme de Thomas GUYMEIRCY (?), cousine germaine de ladite défunte.
(vue 292)  Charles FOURCADE est tuteur de Sidouaine (?) FOURCADE, fille mineur de lui et de défunte Louise DUBOY, sa femme en premières noces, fille de Jean DUBOYS, maître chandelier de suif à Paris.

[32– 294] 19 juillet 1580 – Inventaire dressé après le décès de feue Nicole RIPAULT, à la requête de son veuf honorable homme Jacques DE POIX, maître cordonnier bourgeois de Paris, tant en son nom que comme tuteur et curateur de leurs enfants mineurs d’ans Jean DE POIX, âgé de huit ans ou environ, Jacques DEPOIX, âgé de trois ans et demi et Pierre DE POIX, âgé de quatre mois ou environ, habiles à se dire, porter et nommer héritiers de ladite défunte leur mère, et en la présence d’honorable homme Jean RIPAULT, maître teinturier en fil, soie et laine à Paris, subrogé tuteur desdits mineurs.
Les biens étant en une maison assise à Paris, rue Saint-Honoré, en laquelle pend pour enseigne le Collet-d’Or.

J'aimerais votre expertise sur les noms propres, essentiellement dans le second acte.

Au plaisir de vous lire.
JD

Répondre

Revenir à « Paléographie »