Répondre

Aide à l'indexation des inventaires de Me Pierre Thuret (1542 à 1550)

nchantelou
female
Messages : 52
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,

De nouvelles liasses d'inventaires sont soumises à la lecture et à l'analyse sagace du forum "Paléographie" : Inventaires de Me Pierre Thuret(1542 à 1550)

Il s'agit de faire une analyse sommaire de liasses d'inventaires après décès de Paris, qui seront ensuite indexées sur Geneanet avec une copie aux Archives Nationales. Pour gagner du temps, le numéro de chaque première page est indiqué.

Toute personne intéressée par le projet ou simplement par cet exercice de paléographie est évidemment la bienvenue pour donner un coup de main !

Merci d'avance de votre collaboration !

nicole

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=30525
Inventaires de Pierre Thuret - AN ET-III-117 (1542-1547)

4
6
15
22
25
37
43
62
86
89
92
95
108
117
158
163
176
180
193
201
215
226

   
http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=30526
inventaires de Pierre Thuret - AN ET-III-118 (1548-1549)   
       
2
6
10
21
24
27
32
38
41
44
48
81       
   
http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=30527
inventaires de Pierre Thuret - AN ET-III-119 (1550)           

2
5
33
41   
         

jlm
male
Administrateur
Messages : 2310

Voici ce que l'on trouve dans la base SIV.

Est-ce que l'on ne pourrait pas faire en priorité des liasses qui n'ont pas déjà été analysé ?

Jacques


Inventaire après décès de Gervais Vacher, manouvrier, demeurant rue Jean-Beausire, dressé à la requête de Nicole
Duval, sa veuve. (2 mai 1542, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Jean Regnard, affineur et départeur d'or et d'argent, demeurant rue Saint-Antoine, vis-àvis la rue Saint-Paul, dressé à la requête de Catherine Porchet, sa veuve, en présence de Frémin Lefevre, maître
gantier, et Jeanne Regnard, sa femme, et de Jacques Regnard, enfants du défunt. (25 mai 1542, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès d'Eustache Duval, maître cordier, demeurant entre la porte et la herse Saint-Antoine, dressé
à la requête de Catherine Allart, sa veuve, en présence de Nicolas Duval, maître cordier, tuteur de ses neveux
Guillaume, Marie et Nicolas Duval, enfants du défunt. (6 juin 1542, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Jacqueline Domyne, femme de Jean La Croix, manouvrier, rue de la Mortellerie. (31 août 1542, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Jacqueline Domyne, femme de Jean de La Croix, manouvrier, demeurant rue de la
Mortellerie. (31 août 1542, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Guillaume Gaigner, maître tisserand en linge, bourgeois de Paris, époux de Guillemette
More, rue des jardins. (21 novembre 1542, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Guillaume Gaigner, maître tisserand en linge et bourgeois de Paris, demeurant rue des
Jardins, à l'enseigne de la Coquille, dressé à la requête de Guillemette More, sa veuve, de Jacques Gaigner, maître
tisserand en linge, son fils, et Marin More, son exécuteur testamentaire. (21 novembre 1542, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Guillaume Baillault, compagnon meunier, époux de Laurence Lalemant, rue de la
Mortellerie, au Charton. (9 janvier 1543, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Guillaume Baillault, compagnon meunier, demeurant rue de la Mortellerie, à l'enseigne
du Chardon, dressé à la requête de Laurence Lalemant, sa veuve, agissant en son nom et pour Jean et Guillaume
Baillault, ses enfants. (9 janvier 1543, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Louis Le Blant, tailleur suivant la Cour, époux de Perrette, rue des Rosiers. (8 juillet 1544, MC/ET/III/117)


Inventaire après décès de Louis Leblanc, tailleur suivant la cour, demeurant rue des Rosiers, dessé à la requête de
Perrette, sa veuve, en présence d'Étienne Leblanc, pourpointier, crieur de corps et vins, et de Jean Leblanc, tailleur
suivant la cour, frères du défunt. (8 juillet 1544, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Michelle Angevillier, femme d'Antoine Canu, ouvrier de taillans blancs, rue des Barres. (18 octobre 1544, MC/ET/III/117)


Inventaire après décès de Michelle Angevillier, femme d'Antoine Canu, ouvrier de taillants blancs, demeurant rue
des Barrés, à l'enseigne de la Corne de cerf. (18 octobre 1544, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Louise Liger, veuve de feu Jean de Riges, marchand bourgeois de Paris. (13 novembre 1544, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Louise Liger, veuve de Jean de Riges, marchand et bourgeois de Paris, demeurant rue
Sainte-Avoie, au Chapiteau d'ardoise, dressé à la requête d'André de Riges, avocat au Châtelet, fils de la défunte. (13 novembre 1544, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Louise Lhommelaye, rue Persée. (1er décembre 1544, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Louise Lhommelaye, demeurant rue Percée, dressé à la requête de Michel Bouvet, prêtre
en l'église Saint-Paul, exécuteur testamentaire de la défunte. (1er décembre 1544, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Louise de Breslay, femme de Gilles Dennet, avocat au Parlement et président des grands
jours vendômois, rue de l'Eperon. (10 décembre 1544, MC/ET/III/117)


Inventaire après décès de Louise de Breslay, femme de Gilles Dennet, avocat en parlement et président des grands
jours vendômois, demeurant rue de l'Éperon, près la cour de Rouen. (10 décembre 1544, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Geneviève Fagot, femme de Pierre Ryant, maître charpentier de la grande cognée, rue du
Temple. (17 décembre 1544, MC/ET/III/117)


Inventaire après décès de Jacqueline Bayard, femme d'André Coucou, maître charcutier, rue Saint-Paul. (8 janvier 1545, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Jacqueline Bayard, femme d'André Coucou, maître charcutier, demeurant rue SaintPaul, à l'enseigne de la Souche, en présence de Thomas Le Fèvre, maître tailleur de robes, bourgeois de Paris,
subrogétuteur de Gencienne Coucou, fille de la défunte. (8 janvier 1545, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Claude Boulliard, femme de Nicolas Feucher, marchand bourgeois de Paris, rue des
Nonnaindières, à l'enseigne Au Pied de Biche. (16 janvier 1545, MC/ET/III/117)


Inventaire après décès de Claude Boulliard, femme de Nicolas Feucher, marchand et bourgeois de Paris,
demeurant rue des Nonnaindières, à l'enseigne du Pied de biche. (16 janvier 1545, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Nicole Belle, licencié ès lois, rue de la Mortellerie. (19 février 1545, MC/ET/III/117)


Inventaire après décès de Nicole Belle, licencié ès lois, demeurant rue de la Mortellerie, à l'enseigne de l'Écu de
France, dressé à la requête de Guillaume Belle, conseiller au Châtelet. (19 février 1545, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Nicole Belle, licencié ès lois, demeurant rue de la Mortellerie. (19 février 1545, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Pierre Le Preux, laboureur, à Reuilly, fils de Jean Le Preux, l'ainé. (13 juillet 1545, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Pierre Lepreux, laboureur à Reuilly, dressé à la requête de Jean Lepreux, l'aîné, son père,
et de Christophe Lepreux, son frère, ses exécuteurs testamentaires. (13 juillet 1545, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Catherine Bigot, femme de Jean Guinguerot, maître cordonnier, rue Saint-Antoine. (11 mars 1546, MC/ET/III/117)


Inventaire après décès de Catherine Bigot, veuve d'Antoine Pesche, maître cordonnier, et femme de Jean
Guinguerot, maître cordonnier, demeurant rue Saint-Antoine, en l'hôtel de l'Homme sauvage. (11 mars 1546, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Pierre Armant, commis du trésorier de Toulouse, rue du Roi-de-Sicile. (8 avril 1546, MC/ET/III/117)


Inventaire après décès de Pierre Armant, commis du trésorier de Toulouse, demeurant rue du Roi-de-Sicile, dressé
à la requête de Pierre Fraguyer, maître apothicaire et bourgeois de Paris, exécuteur testamentaire. (28 avril 1546, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Jean Labru, maître peintre, époux de Germaine Desgrais, rue Saint-Antoine, à la CroixBlanche. (16 novembre 1546, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Jean Labru, maître peintre, demeurant rue Saint-Antoine, à l'enseigne de la Croix
blanche, dressé à la requête de Germaine Desgrais, sa veuve, en présence de Louis de Brueil, maître peintre, et de
Simon d'Auteuil, maître cordonnier, au nom et comme tuteur de Perrette Durant, fille de feus Pierre Durant,
maître organiste, et Jeanne Boutry, cousin et cousine du défunt. (16 novembre 1546, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Jean Pichon, maître ès arts, régent en l'université de Paris, curé de Saint-Germain-deCrépy-en-Valois. (3 décembre 1546, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Jean Pichon, maître ès arts, régent en l'Université de Paris, curé de Saint-Germain de
Crépy-en-Valois, demeurant au collège des Bons-Enfants, dressé à la requête de François Tardif, élu de Paris, et de
Marguerite Pichon, sa femme, de Claude Pichon, marchand teinturier de soie, bourgeois de Paris, de Charles
Pichon, notaire au Châtelet, et de Louis Pichon, praticien, soeur et frères du défunt. (3 décembre 1546, MC/ET/III/117)


Inventaire après décès de Barbe Plomion, femme de Nicolas de Champs, tailleur de robes, rue de la VieilleTisseranderie, au Pannier vert. (25 janvier 1547, MC/ET/III/117)

Inventaire après décès de Barbe Ploncyon, femme de Nicolas de Channe, tailleur de robes, demeurant rue de la
Vieille-Tisseranderie, à l'enseigne du Panier vert. (25 janvier 1547, MC/ET/III/117)


Inventaire après décès de Nicole Vincent, notaire en la conservation des privilèges apostoliques, et procureur en
cour d'église, rue des Lavandières, époux de Marie Le Courtillier. (5 avril 1548, MC/ET/III/118)

Inventaire après décès de Perrette Delarue, femme de Corneille Chassemont, jardinier à Paris (inventaire du
jardin). (3 mai 1548, MC/ET/III/118)

Inventaire après décès de Perrette Delarue, femme de Cornille Chassemont, jardinier à Paris, demeurant rue
Vieille-du-Temple, en l'hôtel d'ardoises, dressé à la requête de son époux, tuteur de leurs enfants mineurs.
Informations complémentaires :
Tapis peints sur toile ; marchandises et outils du métier de jardinier. (4 mai 1548, MC/ET/III/118)


Inventaire après décès de Jeanne Douilière, femme de Jean Cannet, manouvrier, rue Vieille-du-Temple, en la
maison de Barbette. (22 mai 1548, MC/ET/III/118)

Inventaire après décès de Jeanne Dovilier, femme de Jean Cauvet, manouvrier à Paris, demeurant rue Vieille-duTemple, en la maison Barbette, dressé à la requête de son époux, exécuteur testamentaire, tuteur de leur fils
mineur.
Informations complémentaires :
Tapis peint sur toile ; tableau. (22 mai 1548, MC/ET/III/118)


Inventaire après décès de Françoise Des Planches, femme de Jean Pépin, compagnon corroyeur de cuirs, rue SaintAntoine. (28 mai 1548, MC/ET/III/118)

Inventaire après décès de Françoise Desplanches, femme de Jean Pépin, compagnon corroyeur de cuirs à Paris,
demeurant rue Saint-Antoine, près de la maison à l'enseigne de l'Image saint Fiacre, en une maison appartenant à
la fabrique de l'église Saint-Paul, donnant sur le cimetière de cette église, dressé à la requête de son époux, tuteur
de leur fille mineure, en la présence de Jean Desplanches, cordonnier à Paris, père de la défunte, subrogé tuteur. (28 mai 1548, MC/ET/III/118)


Inventaire après décès de Claude Thomas, marchand, rue des Jardins, à l'enseigne de la Mulle, époux de Catherine
Régnier. (27 juin 1548, MC/ET/III/118)

Inventaire après décès de Claude Thomas, marchand à Paris, demeurant rue des Jardins, à l'enseigne de la Mule,
dressé à la requête de Jean Poiseau, praticien à Paris, et de Catherine Régnier, sa femme, veuve du défunt,
exécutrice testamentaire.
Informations complémentaires :
Meubles taillés ; sculptures ; tableaux ; tapisseries ; tapis peints sur toile. (27 juin 1548, MC/ET/III/118)


Inventaire après décès de Jeanne Guyart, femme de Michel Bonenfant, marchand bâtier, bourgeois de Paris, veuve
de Bertrand Rampin, bâtier à Paris, demeurant rue de la Vieille-Tisseranderie, dressé à la requête de son époux,
exécuteur testamentaire, de Regnault Rousset, marchand-et-bourgeois-de-Paris, et de Jeanne Rampin, sa femme,
fille de la défunte.
Informations complémentaires :
Meubles taillés ; tapis peints sur toile ; tableaux ; marchandises et outils du métier de bâtier. (5 juillet 1548, MC/ET/III/118)

Inventaire après décès de Jeanne Guyart, femme de Michel Bonnenfant, marchand bâtier, bourgeois de Paris, rue
de la Vieille-Tisseranderie. (6 juillet 1548, MC/ET/III/118)


Inventaire après décès de Jeanne Lagrue, femme de François Thibault, gagne-denier, rue des Poulies. (10 juillet 1548, MC/ET/III/118)

Inventaire après décès de Jeanne Lagoue, femme de François Thibault, gagne-deniers à Paris, demeurant rue des
Poulies, dressé à la requête de son époux, tuteur de leur fille mineure, en la présence de Denis Dutartre, gagnedeniers à Paris, subrogé tuteur.
Informations complémentaires :
Tapis peints sur toile. (10 juillet 1548, MC/ET/III/118)


Inventaire après décès de noble Claude Dezassés, seigneur de Bouqueval, conseiller au parlement, demeurant rue
Saint-Paul, dressé à la requête de noble Antoinette de Pas, sa veuve, tutrice de leurs enfants mineurs, en la
présence de noble Jean Leféron, avocat au parlement, subrogé tuteur.
Informations complémentaires :
Instruments de musique ; tableaux ; sculptures ; tapisseries ; meubles taillés ; tapis peint sur toile ; vaisselle
d'argent ; bijoux ; joyaux ; bibliothèque [d'un humaniste, prisée par Galliot du Pré] ; contrat de mariage ; titres de
propriété à Paris, rue Saint-Paul, et en l'île Louvier ; maison à Paris, en l'île Louvier. (30 juillet 1548, MC/ET/III/118)


Inventaire après décès de Marie Avisse, veuve de Pierre Gaultier, marchand-et-bourgeois-de-Paris, demeurant rue
Saint-Antoine, à l'enseigne du Cerf volant, dressé à la requête de Guillaume Bassereau, marchand-et-bourgeois-deParis, et de Catherine Gaultier, sa femme, de Pierre Gaultier, marchand-et-bourgeois-de-Paris, exécuteurs
testamentaires, enfants et gendre de la défunte.
Informations complémentaires :
Livre ; tapisserie. (25 septembre 1548, MC/ET/III/118)

Inventaire après décès de Pierre Poignet, marchand gainier, rue de la Coutellerie, époux de Perrette Le Roy. (13 novembre 1548, MC/ET/III/118)

Inventaire après décès de Jean de Haultdarest, cuisinier d'Antoine Mynard, président du Parlement, rue des
Rosiers. (25 janvier 1549, MC/ET/III/118)


Inventaire après décès de Jean d'Hault-d'Arest, cuisinier de noble Antoine Mynard, président au parlement, dressé
à la requête de Nicolas Marceré, cuisinier de noble Nicole Prévost, conseiller au parlement, exécuteur
testamentaire.
Informations complémentaires :
Existe aussi sous forme d'expédition. (25 janvier 1549, MC/ET/III/118)

Inventaire après décès de Jean Loriot, laboureur de vignes, rue Persée, époux d'Ysabeau Panny. (4 février 1549, MC/ET/III/118)


Inventaire après décès de Jean Loriot, laboureur de vignes à Paris, demeurant rue Percée, en une maison à étuves à
femmes, dressé à la requête d'Isabeau Panny, sa veuve, de Jeanne Loriot, veuve d'Yvonnet Brigant, de Jean Bouton,
carrier à Notre-Dame-des-Champs lès Paris, et d'Annette Loriot, sa femme, soeurs et beau-frère du défunt.
Informations complémentaires :
Tapis peints sur toile. (4 février 1549, MC/ET/III/118)

Inventaire après décès de Thomas Dumont, maître éperonnier-lormier, rue Saint-Antoine, devant le Gros
Tournois, époux de Marie Du Chemin. (16 mars 1549, MC/ET/III/118)


Inventaire après décès de Thomas Dumouton, maître éperonnier lormier à Paris, demeurant rue Saint-Antoine, en
face de la maison à l'enseigne du Gros tournois, dressé à la requête de Marie Duchemin, sa veuve, tutrice de leurs
enfants mineurs, exécutrice testamentaire, en la présence de Félix Lelièvre, maître éperonnier à Paris, subrogé
tuteur.
Informations complémentaires :
Tapis peints sur toile ; marchandises et outils du métier d'éperonnier. (16 mars 1549, MC/ET/III/118)


Inventaire après décès de Nicole Vincent, notaire en la conservation des privilèges apostoliques et procureur en
cour d'église, demeurant à Paris, rue des Lavandières, dressé à la requête de Marie Lecourtillier, sa veuve,
exécutrice testamentaire, et de Pierre Pérot, banquier et bourgeois de Paris, tuteur des filles mineures des époux
Vincent, en la présence de Dominique Haizon, notaire en la conservation des privilèges apostoliques, subrogé
tuteur.
Informations complémentaires :
Instrument de musique ; tapisseries ; tableaux ; meubles taillés ; bijoux ; joyaux. (5 avril 1549, MC/ET/III/118)

(MC/ET/III/119)


Inventaire après décès d'Étienne Delamothe, laboureur à Reuilly, dressé à la requête de Jeanne Rossignol, sa
veuve, exécutrice testamentaire, tutrice de leurs enfants mineurs, en la présence de Jean Compaignon, gagnedeniers à Paris, fiancé de Jeanne. (4 juillet 1550, MC/ET/III/119)

Inventaire après décès d'Etienne de La Mothe, laboureur à Reuilly, époux de Jeanne Rossignol. (14 juillet 1550, MC/ET/III/119)

Inventaire après décès de Claude Burgondy, femme de Pierre de Reims, marchand apothicaire-épicier, rue SaintAntoine, au Coq. (5 août 1550, MC/ET/III/119)

Inventaire après décès de Claude Burgondy, femme de Pierre de Reims, marchand apothicaire épicier, bourgeois de
Paris, demeurant rue Saint-Antoine, à l'enseigne du Coq, dressé à la requête de son époux, tuteur de leurs enfants
mineurs, en la présence de Pierre Burgondy, bourgeois de Paris, frère de la défunte, subrogé tuteur.
Informations complémentaires :
Meubles taillés ; tableau ; tapisseries ; marchandises du métier d'apothicaire épicier ; vaisselle d'argent ; bijoux ;
joyaux ; maison au Gassot ; contrat de mariage ; titres de propriété à Paris et au Gassot. (5 août 1550, MC/ET/III/119)

Inventaire après décès de Pierre Picquelin, bourgeois de Paris, époux de Catherine Bouchet, sage-femme et
première femme de chambre de la reine, rue Saint-Paul. (26 août 1550, MC/ET/III/119)


Inventaire après décès de Pierre Picquelin, bourgeois de Paris, demeurant rue Saint-Paul, dressé à la requête de
noble Catherine Bouchet, sa veuve, sage-femme et femme de chambre ordinaire de la reine, tutrice de leur fille
mineure, exécutrice testamentaire, en la présence de Claude Bombart, crieur juré de corps et de vins, bourgeois de
Paris, subrogé tuteur.
Informations complémentaires :
Tableaux ; meuble taillé ; vaisselle d'argent ; bijoux ; joyaux ; titres de propriété. (26 août 1550, MC/ET/III/119)

Inventaire concernant Pierre PICQUELIN, bourgeois de Paris, rue Saint-Paul. (26 août 1550, MC/ET/III/119)


Inventaire après décès de Jean Michel, marchand-et-bourgeois-de-Paris, rue Saint-Jean-en-Grève, époux de
Madeleine Colas. (16 septembre 1550, MC/ET/III/119)

Inventaire après décès de Jean Michel, marchand-et-bourgeois-de-Paris, demeurant rue Saint-Jean-en-Grève, à
l'enseigne de l'Image sainte Geneviève, en face de l'église, dressé à la requête de Marguerite Colas, sa veuve, tutrice
de leur fils mineur, exécutrice testamentaire, en la présence de Nicolas de Béthisy, marchand-et-bourgeois-deParis, subrogé tuteur.
Informations complémentaires :
1552 [n. st.], 5 mars. Récolement de cet Inventaire après le décès de Madeleine Colas, dressé à la requête de Jean
Colas, marchand et bourgeois de Paris, tuteur du fils mineur des défunts, et de Nicolas de Béthisy { Tapisserie ;
tableaux ; livres ; meubles taillés ; vaisselle d'argent ; bijoux ; joyaux ; contrat de mariage.} (16 septembre 1550, MC/ET/III/119)


dumultien
dumultien
Messages : 13553
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,

Et c'est parti pour une nouvelle manche :

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=30525
Inventaires de Pierre Thuret - AN ET-III-117 (1542-1547)

4 CH
6 CH
15 CH
22 CH

25 P
37 CH
43 CH

62 CH
86 CH
89 JF
92 JF
95 P
108
117
158
163
176
180
193
201
215
226

Faites vos jeux !  ;)
Bien cordialement,

JF

cdemaz
cdemaz
Messages : 1626
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Rien ne va plus,  ;D

je fais un bond de 60 ans en arrière par rapport à mon dernier acte analysé, et je réserve les N° 4 et 6.

Christophe.
A demain

cdemaz
cdemaz
Messages : 1626
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour les amis,

voici les deux premiers :  :D

[117-4] Le vendredi 2 juin (écrit par erreur mai) 1542 – Inventaire après le décès de Gervais VACHER, manouvrier. A la requête de sa veuve, Nicole du VAL, demeurant à Paris, rue Jean Beausire, tant en son nom que comme exécutrice du testament du défunt son mari. Les biens étant en une sallette basse des appartenances de la maison de l’Etoile sise en ladite rue Jean-Beausire, où le défunt est décédé.

Pour ce premier, j'ai un souci avec la date : le vendredi ne colle pas avec le 2 mai 1542 (pour moi, c'était un mardi ??).

[117-6] Le jeudi 25 mai 1542 – Inventaire après le décès de Jean REGNARD, affineur et départeur d’or et d’argent. A la requête de sa veuve, Catherine PORCHET, demeurant à Paris, en son nom. Et encore à la requête de Mathurin DUMUSSOYE, marchand bourgeois de Paris, au nom et comme exécuteur du testament du défunt. Et en la présence et requête de Frémin LE FEVRE, maître gantier à Paris, en son nom à cause de Jeanne REGNARD, sa femme, fille et habile à être et se porter héritière avec Jacques REGNARD, son frère, aussi fils dudit défunt Jean REGNARD, leur père. Les biens étant en un corps d’hôtel de deux étages et lieux ci-après désignés étant des appartenances d’une maison sise à Paris rue Saint-Antoine, vis-à-vis et à l’opposé de la rue Saint-Paul, appartenant à Nicolas DOUDE, en laquelle le défunt est décédé.
(Vue 13 : mention du contrat de mariage du dimanche 14 octobre 1515 par-devant Pichon et Pichon, entre Jean REGNARD et Catherine PORCHET)

Le contrat de mariage date de juste un mois après Marignan. ::)

Edit : Merci Jean-Paul et JF.

Je m'inscris pour les deux suivants 15 et 22.
Bon week-end à tous.

Christophe.

cdemaz
cdemaz
Messages : 1626
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Re bonjour,

Voici mes deux analyses :

[117-15] Le mardi 6 juin 1542 - Inventaire après le décès de Eustache DU VAL, maître cordier. A la requête de sa veuve, Catherine ALLART, demeurant à Paris, en son nom, et en la présence et requête de Nicolas DUVAL, maître cordier à Paris, frère du défunt, au nom et comme tuteur et curateur créé et ordonné par justice de Guillaume et Marie DUVAL, enfants mineurs du défunt, et de Guillemette CORDELLE, jadis femme du défunt en premières noces, et encore tuteur et curateur de Nicolas DUVAL aussi fils mineur du défunt et de ladite Catherine ALLART. Les biens étant en une maison sise à Paris, entre la porte et la herse Saint-Antoine, en laquelle le défunt est décédé.

[117-22]
Le jeudi 31 août 1542 - Inventaire après le décès de Jacqueline DOMYNE. A la requête de son mari, Jean de LA CROIX, manouvrier demeurant à Paris, rue de la Mortellerie. Et encore de Poncelet de LA CROIX, son fils, aussi manouvrier demeurant à Paris, en ladite rue, au nom et comme exécuteur du testament et ordonnance de dernière volonté de la défunte. Et en la présence de Marc LE CHARRON, aussi manouvrier demeurant aux faubourgs de Saint-Germain-des-Prés lès Paris, à cause de Jeanne DOMYNE, sa femme, habile à se dire et porter héritière avec Marguerite DOMYNE, veuve de Jean BOBIN, et Jeanne DOMYNE, femme de [blanc], soeurs de la défunte. Les biens étant en une chambre étant des appartenances de l'hôtel des Trois Massues, sise à Paris dite rue de la Mortellerie, en laquelle la défunte est décédée.

C'est vrai que ce n'est pas très drôle de refaire ce qui a déjà été dépouillé. D'autant plus que les analyses de la SIV faites précédemment, sembles assez complètes.
Faut-il continuer ?

Christophe.

jeanpaumelinon
jeanpaumelinon
Messages : 4519
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour Christophe,

Dans le [117-22] je pense que le prénom du sire DE LA CROIX est Poncellet plutôt que Poucellet.
Poncelet Poncette et Poncelette sont trois prénoms dérivés de Poncet
Cordialement
Jean Paul

dumultien
dumultien
Messages : 13553
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir à tous,
jeanpaumelinon a écrit :
17 septembre 2016, 18:20
Poncelet Poncette et Poncelette sont trois prénoms dérivés de Poncet
Oui, et Poncet est lui-même un diminutif de Pons...  ;)

Les compléments :

[117-4] Le notaire s’est trompé de mois : il s’est encore cru en mai, alors qu’il était déjà en juin (c’est vendredi 2 juin 1542), erreur fréquente lorsqu’on vient de changer de mois ou d’année. A noter qu’il y a eu deux 2 mai différents en 1542 : le premier « après Pâques » est tombé un mardi, et le second « avant Pâques » est tombé un mercredi. – La maison de l’Etoile assise (= sise) en ladite rue Jean-Beausire.

[117-6] Ce doit être Mathurin DUMUSSOYE (pour DUMUSOY, qui est un patronyme de la Meuse). – Frémin LEFEVRE : oui. – Corps d’hôtel de deux étages. – Les minutes des deux notaires Pichon de 1515 sont conservées au Caran, tu peux donc y aller consulter ce contrat de mariage si tu le souhaites.  ;D

[117-15] Frère du défunt : oui.

[117-22] Poncelet de LA CROIX. – Les Trois Massues : oui.

Bonne fin de soirée, et à demain (mais je ne serai pas beaucoup plus présent qu'aujourd'hui).  ;)
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Messages : 3978
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

Je veux bien le suivant 25 SVP ;)

[117-25] 21 novembre 1542 - Inventaire après le décès de Guillaume GAIGNER (ou GASNYER / GASNIER), en son vivant maître tisserand en linge et bourgeois de Paris, à la requête de vénérable et discrète personne messire Marin MORÉ, prêtre curé d'Orçay (91400), et de Guillaume LEFEVRE, marchand drapier et bourgeois de Paris, au nom et comme exécuteur du testament et ordonnance de dernières volontés dudit défunt et encore à la requête et présence de Guillemette MORÉ, veuve du défunt, en son nom, et de Jacques GAIGNER, aussi maître tisserand en linge bourgeois de Paris, fils et héritier seul et pour le tout du défunt son père.
En une maison sise à Paris, rue des Jardins, où est pour enseigne la Coquille.

Quel talent!: je rajoute l'enseigne ;)
Cordialement,
Pascal

cdemaz
cdemaz
Messages : 1626
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir,

je vais m'occuper des 37 et 43.

Christophe

dumultien
dumultien
Messages : 13553
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir à tous,

Les compléments :

[117-25] GAIGNER (ou GASNYER et même GASNIER !  ;D). – Prêtre curé d’Orsay : oui (91400). – Guillaume LEFEVRE, marchand drapier.

Bonne soirée.  ;)
Bien cordialement,

JF

cdemaz
cdemaz
Messages : 1626
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir les amis,  :D

voici mes travaux :

[117-37] Le 9 janvier 1542 - Inventaire après le décès de Guillaume BAILLAULT, compagnon meunier demeurant à Paris. A la requête de sa veuve, Laurence LALEMANT, tant en son nom que comme ayant la charge gouvernement et administration naturelle de Jean et Guillaume BAILLAULT, leurs enfants mineurs. Les biens étant en une chambre au second étage étant des appartenances d'une maison sise à Paris, rue de la Mortellerie, où pend pour enseigne le Chardon, en laquelle le défunt est décédé.

[117-43] Le jeudi 8 janvier 1544 - Inventaire après le décès de Jacqueline BAYARD. A la requête de son mari, André COUCOU maître charcutier demeurant à Paris, tant en son nom que comme exécuteur du testament et ordonnance de dernière volonté de la défunte, jadis sa femme, et encore au nom et comme tuteur et curateur créé et ordonné par justice à la personne et biens de Gentienne COUCOU, leur fille. Et aussi en la présence de honorable homme Thomas LE FEVRE, maître tailleur de robes, bourgeois de Paris, au nom et comme subrogé tuteur de ladite mineure. Les biens étant en une sallette basse sur le derrière d'une maison sise à Paris, rue Saint-Paul, ladite sallette ayant vue sur une petite cour étant des appartenances de ladite maison appelée la Souche, en laquelle la défunte est décédée.

Après avoir eu du mal à déchiffrer le second, voilà t'y pas qu'on trouve à partir de la vue 47, le même acte écrit correctement. C'est dommage de s'en rendre compte après  >:(

Je réserve les deux suivants 62 et 86 pour demain.

Bonne nuit.
A demain.
Christophe.

dumultien
dumultien
Messages : 13553
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir Christophe,
cdemaz a écrit :
18 septembre 2016, 22:01
Après avoir eu du mal à déchiffrer le second, voilà t'y pas qu'on trouve à partir de la vue 47, le même acte écrit correctement. C'est dommage de s'en rendre compte après  >:(
Ça m'est arrivé plein de fois ! Le pire que j'aie connu, c'est d'avoir passé plusieurs jours à déchiffrer un énorme registre notarié du XVIe siècle, pour finalement m'apercevoir qu'il y avait une belle table des contractants à la fin dudit registre.  ;D

Les compléments :

[117-37] BAILLAULT : oui.

[117-43] Gentienne COUCOU. – Sallette.

Bonne nuit.  ;)
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Messages : 3978
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Merci JF,

Tu vois où il aurait été lu l'enseigne de la Coquille (moi je ne le lis pas...).

J'en veux bien un autre (95?) ;)
Cordialement,
Pascal

dumultien
dumultien
Messages : 13553
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Salut Pascal,
pganier a écrit :
19 septembre 2016, 16:48
Tu vois où il aurait été lu l'enseigne de la Coquille (moi je ne le lis pas...).
C'est au bas de la page de gauche de la vue 34 :

[une maison] "assise
en ceste ville de Paris, rue des Jardins, tenant d'une part
aux hoirs Jehan DUVAL, abboutissant par derriere
aux anciens murs de la ville de Paris, et où
est pour enseigne sur l'huys d'icelle maison la
Coquille"...


;)
Pièces jointes
Coquille vue 34.JPG
Bien cordialement,

JF

Répondre

Revenir à « Paléographie »