Répondre

sages femmes - serment

christiane0254
christiane0254
Messages : 102
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,
pour ceux qui s'intéressent à ce métier, j'ai trouvé un acte de serment avec les noms des sages femmes concernées :
AD de Vendée
Commune de Sainte Cécile, registre parroissial 1758-1769 vue 136
Bonne lecture
christiane

danynogue2
danynogue2
Messages : 89
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,
Le Serment d'Hippocrate est prêté par les Sages-Femmes à la fin de leurs études au moment de la remise de leur diplôme d'Etat.
Chaque Sage-Femme repart avec son acte de Prestation de Serment qu'elle peut encadrer pour l'avoir toujours sous les yeux .
Il se termine ainsi  "Que je sois couverte d'opprobre si j'y manque "
Très beau métier
Anny

mtudury
female
Messages : 14
Saisie : Standard
Voir son arbre
Dans l'est de la France, on lit dans les registres paroissiaux qu'il y avait une assemblée des femmes pour élire la sage femme. Celle-ci prête serment sur l'évangile et sa responsabilité est de baptiser l'enfant lorsqu'il est en danger de mort. Ensuite le pretre suppléait lorsque c'était possible, complétait le baptême à l'église.
Moselle Rozérielles 1740 et 1743 vues 46 et 72

danynogue2
danynogue2
Messages : 89
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,
Pour une sage-femme c'est un devoir de baptiser un enfant en danger de mort "sous condition" et bien sûr en respectant la religion des parents.
Cordialement
Anny

dhauchard
male
Messages : 29
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonsoir ,
dans la Manche à Cerisy la Forêt, " le dimanche troisième de novembre 1743 ,  Jeanne LEPETIT  veuve de Germain Estienne a été reçue et admise à la fonction de sage femme et à promis et juré en la maniere accoutumée de son acquit en conscience et en honneur ..."
Extrait des registres paroissiaux en 1743
similaire à la Moselle en 1740 et 1743
cordialement
dhauchard

suzannem
female
Messages : 1129
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

Extrait de mon blog : "Obstétrice, sage-femme 1673 (Jusqu'à la Révolution, l'obstétrice prêtait serment dans l'église. Ondoyait les nouveaux-nés en danger de mort. Devait appliquer un article de l'Edit d'Henri II (février 1595) en particulier pour les enfants naturels : faire avouer par la parturiente, dans les douleurs de l'enfantement, qui était le père. L'Edit d'Henri II, lu tous les trois mois en chaire, avait pour but d'éviter les avortements, les infanticides et favoriser les mariages."
Avant la Révolution, quelques accouchements chez le médecin du bourg puis chez la sage-femme. Dans tous les cas la majorité des mères est célibataire et étrangère au village)

Cordialement,
Suzanne

mtudury
female
Messages : 14
Saisie : Standard
Voir son arbre
une page bien intéressante:
http://geneactinsolites.free.fr/sage%20femme.htm

Cordialement

Marion

ngraillot
ngraillot
Messages : 2
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour ,

voici une information complémentaire à retrouver pour ceux que cela intéresse dans les archives de Vendée.
Deux actes relevés dans les registres d'état civil avec une transcription ainsi qu'un commentaire écrit par Monsieur Thierry Heckmann Directeur des Archives de Vendée.

8  et 13 mars  1746
Vote des femmes pour le remplacement
de leur sage-femme récemment décédée
Sources

Archives départementales de Vendée-  registres paroissiaux d’Olonne en 1746 (E dépôt 166/4, vues 107-108)

Accès à la transcription et au commentaire

• Accueil
• › Découvrir
• › Pages d'histoire
• › Documents commentés
• › Vie quotidienne
• › 8 mars : la journée où les femmes votent au vil...

"En 1746, à Olonne, il s'agit de remplacer la sage-femme récemment décédée. Cette dernière avait proposé avant de disparaître, deux noms de femmes susceptibles de lui succéder.
Les femmes se mobilisent alors pour élire devant le Curé d'Olonne et le Maître Chirurgien leur sage-femme.
Une première élection a lieu le 8 Mars à l'issue de laquelle sera nommée Catherine BICHA.
Mais les femmes des villages estimant qu'une seule sage-femme pour assumer les besoins du bourg et des villages c'était insuffisant, revendiquent la nomination d'une seconde sage-femme et l'obtiennent. Une seconde élection aura lieu le 13 Mars suivant. C'est Marie CULEAU, une villageoise qui sera élue."

Cordialement,

Bobinette.










.

Répondre

Revenir à « Métiers d'autrefois »