Répondre

"décédé après avoir reçu les sacrements..."

genebou75
genebou75
Messages : 893
Saisie : Geneweb
Voir son arbre

bonjour à tous,

à des périodes où les inhumations, catholiques, donnaient lieu à des actes non filiatifs, il est/serait bien utile d'essayer de donner un âge au défunt, surtout quand il porte un nom et un prénom très fréquents dans la région voire le hameau.

ma question :  quel est l'âge minimal du défunt quand il est précisé qu'il est  "décédé après avoir reçu les sacrements..."?

merci de votre aide.

geneviève.

cvanklaveren
cvanklaveren
Messages : 4828
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
bonjour Geneviève

il n'y a pas d'âge minimum. Il suffisait que le curé soit là au moment du décès pour donner les saints sacrements au futur défunt et c'est tout.

Pour les catholiques, les saints sacrements servent à ouvrir la porte du Paradis.

bonne journée
Cordialement
:twisted: Cendrine :twisted:

Les Menus de Généanet (MàJ : 16/10/2017)
Mes recherches infructueuses

genebou75
genebou75
Messages : 893
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
merci Cendrine,

mais quand on lit "après avoir reçu le sacrement de pénitence, de la sainte communion et de l'extrême onction" (par ex, dans un acte de 1682, dans la Lozère), on se demande si cela concerne les enfants.

geneviève.

tatieclari
tatieclari
Messages : 1392
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Il me semble que l'enfant doit avoir au moins l'âge de raison (7 ans), c'est-à-dire être capable de distinguer le bien du mal, pour pouvoir se confesser et ensuite recevoir les sacrements.

Avant 7 ans, pas de sacrement. Entre 7 et 11 ans (âge de la première communion), les sacrements sont réduits. J'ai cru comprendre, au travers des actes généreusement renseignements (identité du défunt, son âge et sa filiation), que ce n'est qu'à partir de l'adolescence qu'on a droit à "la totale".

Je situe également l'âge à partir duquel on peut savoir signer à l'adolescence.

echizelle
echizelle
Messages : 11783
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à toutes,

Dans l'église catholique,  les sacrements de pénitence ( par la confession)  et d'eucharistie ( deux des saints sacrements donnés au moment du décès  avec en plus  l'extrème-onction) sont attribués depuis 1910 vers 7 ou 8 ans. C'est la communion privée.

Autrefois ils étaient attribués un peu plus tardivement vers 12 ans au XIXe siècle., entre 12 et 14 ans depuis le concile de Latran en 1215                 http://catholique-nanterre.cef.fr/faq/catechisme_communion.htm

Si c'est vers 12 ans, la personne pouvait à  partir de cet âge recevoir les saints sacrements en cas de décès proche

Cela ne donnera donc guère de renseignements sur son âge éventuel  si ce n'est qu'il a au moins 12 ans ou 14 ans   :-[

Il faut se tourner vers les mariages des enfants, ou le décès de son épouse  pour avoir une idée approximative de son année de décès "avant telle année". A condtition aussi que le prêtre donne bien ces précision !!

Cordialement
Edith

sur le lien donné voir tout au début "histoire de la première communion"

Répondre

Revenir à « Traditions, coutumes et quotidien »