Répondre

Arbre collaboratif Oradour1944

bperrigault
female
Messages : 106
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Re,
je viens également de rajouter Louise Compain épouse Gauthier et fille de Maurice et Marie Buisson (étonnant... pas notée dans le recensement de 1936, mais Robert Hébras cite bien Mlle COMPAIN fille du pâtissier comme passagère du tram du soir)
je me demande si elle ne fait pas qu'une et même personne avec Marie (?) Gauthier qui était marquée comme passagère du tramway...
dans son témoignage à Bordeaux elle parle d'un petit cousin de 10 ans venu se réfugié qui a été massacré. je n'ai pas identifié cet enfant. des idées?
Brigitte.

isagros
female
Messages : 20
Saisie : Standard
Voir son arbre
bperrigault a écrit :
19 août 2019, 01:01
Re,
je viens également de rajouter Louise Compain épouse Gauthier et fille de Maurice et Marie Buisson (étonnant... pas notée dans le recensement de 1936, mais Robert Hébras cite bien Mlle COMPAIN fille du pâtissier comme passagère du tram du soir)
je me demande si elle ne fait pas qu'une et même personne avec Marie (?) Gauthier qui était marquée comme passagère du tramway...
dans son témoignage à Bordeaux elle parle d'un petit cousin de 10 ans venu se réfugié qui a été massacré. je n'ai pas identifié cet enfant. des idées?
Brigitte.
Bonjour Brigitte,
Je rentre de vacances peut-être des idées il y a une liste des enfants décédés dans le massacre; Il peut s'agir aussi d'un petit cousin
côté branche maternelle . Ce ne sont que des hypothèses.
Pour le recensement , elle n'était peut-être pas là. Quant au prénom ils en changeaient vite!

Bonne journée

lduverneuil
female
Messages : 114
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Louise COMPAIN était la fille de Marie BUISSON, née hors mariage le 09/03/1921 à Dournazac. Sa situation a dû être régularisée au moment du mariage de Marie BUISSON avec Maurice COMPAIN.
Marie BUISSON est la soeur d'Antoine BUISSON qui avait envoyé sa fille Denise, "à l'abri", à Oradour. Je pense que c'est d'elle que parle Louise COMPAIN/GAUTHIER dans son témoignage.
Antoine et sa femme étaient à Paris, ils sont revenus habiter Oradour à leur retraite. Madame BUISSON a porté toute sa vie le deuil de cette fille...malgré la naissance d'une autre fille Annie, après guerre.


domie06
domie06
Messages : 688
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Re

Mon message s'est croisée avec celui du Lise.

Je vais modifier les fiches BUISSON et COMPAIN afin qu'elle reflète la réalité.

Domie

PS : lorsque vous cherchez quelqu'un qui a été hébergée à Oradour, pensez à regarder le tableau reconstitution des lieux de vie

lduverneuil
female
Messages : 114
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
J'ai regardé hier le cas d'un autre rescapé Yvon ROBY. Quelqu'un s'interrogeait sur son rapport avec les SERVAIS.
Il était bien le frère de Marie Anna Mathilde ROBY, née à Veyrac le 07/02/1914. Elle épouse Roger SERVAIS, le 02/06/1938 à Oradour (mention sur l'acte de naissance). Je me suis emmêlé les pinceaux en voulant l'inscrire sur l'arbre (photo, doublon :cry: )

Yvon était facteur intérimaire et faisait la batteuse chez son beau-frère Servais, à la Basse Forêt (hameau non raflé). Pourquoi est-il à Oradour, ce samedi après-midi ? ...(Discussion téléphonique avec Albert Valade, à propos de la photo des rescapés qu'il a tous bien connus,surtout les footballeurs ! ; je voulais son avis avant de les identifier sur le site. Je pense aller le voir prochainement. Si vous avez des questions, je les lui soumettrai...il a 89 ans mais les idées claires et surtout la sagesse de dire "Je ne sais pas"; c'est précieux !

domie06
domie06
Messages : 688
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour Lise,

Les rescapés son identifiés sur la photo des survivants.
La photo sur Généanet :
https://gw.geneanet.org/oradour1944_w?lang=fr&n=roby&oc=0&p=jean+yvon&type=fiche

Il faut que Frédéric mettent la photo de chaque personne sur sa fiche.

Pour le rapport entre SERVAIS et ROBY, Frédéric se posait la question. En faisant l'arbre de Jean Yvon ROBY, j'avais trouvé ses soeurs sur le recensement mais les prénoms ne m'avaient pas permis de les retrouver sur les tables décennales.

L'arbre me parait rectifié correctement

Lors de votre visite à Albert VALADE, vous le saluerez de ma part, nous avons des noms de survivants ayant pu s'enfuir ou se cacher, mais aucun renseignement (d'après le Livre Regards et Histoire p 43)

- Famille SERRIER
- Maria ROBERT
- Mme VERNY
- Paul TISSOT
- Blanche TAILLANDIER
- Jacques GARAUD
- le couple LANG
- Lucette et Félicie BICHAUD (passagères du tramway)

Merci Lise
Domie

Brigitte a lu son livre et cela nous a déjà apporté pleins de renseignements. Je ne me rappelle plus le titre (pas bien)

domie06
domie06
Messages : 688
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Le livre d'Albert Valade, c'est la page de cathéchisme

bperrigault
female
Messages : 106
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
lduverneuil a écrit :
19 août 2019, 08:58
Louise COMPAIN était la fille de Marie BUISSON, née hors mariage le 09/03/1921 à Dournazac. Sa situation a dû être régularisée au moment du mariage de Marie BUISSON avec Maurice COMPAIN.
Marie BUISSON est la soeur d'Antoine BUISSON qui avait envoyé sa fille Denise, "à l'abri", à Oradour. Je pense que c'est d'elle que parle Louise COMPAIN/GAUTHIER dans son témoignage.
Antoine et sa femme étaient à Paris, ils sont revenus habiter Oradour à leur retraite. Madame BUISSON a porté toute sa vie le deuil de cette fille...malgré la naissance d'une autre fille Annie, après guerre.
Je suis allée ce matin à Oradour pour acquérir les bouquins que j'avais empruntés à la médiathèque. Forcement j'ai passé deux heures dans le village et le cimetière.... et justement derriere la plaque des COMPAIN , il y avait ces deux plaques dédiées à Denise Buisson. Elles ne sont pas sur le site. les voici.
Brigitte.
Pièces jointes
denise buisson-1.jpg
denise buisson-2.jpg

bperrigault
female
Messages : 106
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
domie06 a écrit :
19 août 2019, 11:40
Le livre d'Albert Valade, c'est la page de cathéchisme
Oui c'est ça
le titre est du au fait que lorsque l'église a brulé , des pages des catéchismes gardés dans l'église se sont envolées et sont retombées aux alentours.
le sous titre du livre est les villages sans enfants
Lise, quand vous verrez Albert Valade dites lui combien son livre m'a émue, avec ses mots simples et vrais, il a traduit admirablement la souffrance de ces mamans qui ont perdu leurs petits .
Brigitte.

bperrigault
female
Messages : 106
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Pour Blanche Taillandier:
j'ai écrit sur sa fiche
"Témoin à Bordeaux elle explique: elle est au mas de Glane en juin 1944 mais venait de Maison Alfort qu'elle a vu Hippolyte Redon passer , et qu'elle s'est sauvée mais ayant oublié ses papiers elle revient en compagnie d'une autre femme. Les soldats sont deja là et les arrêtent. les conduisent chez Madame Sage . Les Allemands l'ont laissée partir quand elles leur a dit qu'elle n'était pas d'ici mais de Paris. "
c'est ce que dit JJ FOUCHÉ.
mais vu son erreur sur les Thomas du Mas de L'arbre au lieu du Mas de Glane ..... je me demande s'il n'a pas fait la même erreur....
Lise quel est votre avis?

bperrigault
female
Messages : 106
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Re,
je me demande s'il n'y a pas un pb sur l'arbre de :
Marie Thérèse LAMAUD enfant de 4 ans .
l'arbre ne correspond pas aux notes

"Marie-Thérèse Lamaud était la fille de Fernand, né en 1920 et de Marcelle née Servais, cultivateurs domiciliés à Bellevue, commune d’Oradour-sur-Glane. En 1944, vivaient avec eux l’arrière-grand-père François Lamaud, et les parents de Fernand, Jean Lamaud et son épouse Félicie née Brun."

je suis sur le témoignage d'une mme Lamothe de Bellevue (pour l'instant je penche sur une erreur de Lamothe à la place de Lamaud!) et j'essaie de faire correspondre les pieces du puzzle...en recoupant les différents écrits...et le site.

lduverneuil
female
Messages : 114
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
bperrigault a écrit :
19 août 2019, 15:47
Pour Blanche Taillandier:
j'ai écrit sur sa fiche
"Témoin à Bordeaux elle explique: elle est au mas de Glane en juin 1944 mais venait de Maison Alfort qu'elle a vu Hippolyte Redon passer , et qu'elle s'est sauvée mais ayant oublié ses papiers elle revient en compagnie d'une autre femme. Les soldats sont deja là et les arrêtent. les conduisent chez Madame Sage . Les Allemands l'ont laissée partir quand elles leur a dit qu'elle n'était pas d'ici mais de Paris. "
c'est ce que dit JJ FOUCHÉ.
mais vu son erreur sur les Thomas du Mas de L'arbre au lieu du Mas de Glane ..... je me demande s'il n'a pas fait la même erreur....
Lise quel est votre avis?
Oui, je pense qu'il fait la même erreur ou il rapporte la même erreur. Je suis en train de chercher à entrer en rapport avec les descendants Thomas. Je me rappelle que des Taillandier venaient chez eux dans les années 50... A suivre.

lduverneuil
female
Messages : 114
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Une des petites-filles d'Anna THOMAS-DUPUY vient de confirmer mes souvenirs. Je dois la rappeler ce soir quand elle aura "remis ses souvenirs en place"

ftbo
ftbo
Administrateur
Messages : 1021
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,

De retour sous le superbe climat parisien avec une belle nouvelle mise en ligne, même si elle n'apporte rien de vraiment nouveau : le jugement de Mort pour la France de toutes les victimes (à l'époque où il fut établi, 585 personnes) :
https://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=294727

J'en ai profité pour rajouter une colonne au tableau "Liste des victimes", pour y ajouter les numéros de page sur lesquelles figurent les personnes, ainsi on pourra mettre les images sur les fiches (je trouverai bien un moyen de le faire avec un technicien de façon automatique, sinon il faut le faire personne par personne et 585 c'est long).
Cordialement,

Frédéric, modérateur Geneanet

Répondre

Revenir à « Projets contributifs  »