Répondre

"Aide à l'indexation des inventaires de Me Jean Demas (1628 à 1649)"

nchantelou
female
Messages : 93
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,

De nouvelles liasses d'inventaires sont soumises à la lecture et à l'analyse sagace du forum "Paléographie" : Inventaires de Me Jean Demas (1628 à 1649)

Il s'agit de faire une analyse sommaire de liasses d'inventaires après décès de Paris, qui seront ensuite indexées sur Geneanet avec une copie aux Archives Nationales. Pour gagner du temps, le numéro de chaque première page est indiqué.

Toute personne intéressée par le projet ou simplement par cet exercice de paléographie est évidemment la bienvenue pour donner un coup de main !

Merci d'avance de votre collaboration !

nicole

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=28171
Inventaires de Jean Demas - AN ET-XXI-198(1628-1629)

1
62
75
107
114
139
245
258
285
290
321
331
363
389
395
409
442

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=28172
Inventaires de Jean Demas - AN ET-XXI-199(1629-1630)

1
53
63
76
103
122
133
168
233
263
289

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=28242
Inventaires de Jean Demas - AN ET-XXI-200(1631-1632)

1
17
85
97
124
182
205
226
250
258
277
321
353
371
433
467
471
502
507
518
533
587
599

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=17930
Inventaires de Jean Demas - AN ET-XXI-208(1648-1649)

1
30
40
64
69
100
113
119
126
137
143
157
169
192
198
204
228
234
240
268
278
295
304
308
316
333

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=17931
Inventaires de Jean Demas - AN ET-XXI-209(1651)

1
87
93
100
117
122
185
198
205
216
221
224
234
255

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Messages : 6334
En avant pour ce notaire du XVIIème  ;)


http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=28171
Inventaires de Jean Demas - AN ET-XXI-198(1628-1629)

1 JD
62 JD

75 JF
107 JF

114 Pascal
139 Pascal
245 JF
258 JF

285 JD
290 JD

321 Pascal
331 Pascal
363 JD
389 JD

395 JF
409 JF
442 JF
JD

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Je prends les 75 et 107.  ;)
Bien cordialement,

JF


jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Messages : 6334
Nos premiers pas chez Demas :

http://www.geneanet.org/archives/regist ... 171&page=1
[198 – 1] 3 août 1628 – Inventaire dressé après le décès de défunte Madeleine SAUVAGE, à la requête de Maître Gilles LESEMELLIER (signe LESEMELIER), seigneur de Faverolles (41400 Faverolles-sur-Cher), ci-devant notaire, garde-notes du Roi notre sire en son Châtelet de Paris, demeurant rue Salle-au-Comte, paroisse Saint-Leu-Saint-Gilles, tant en son nom à cause de communauté qu’il a eue avec la défunte jadis sa femme en secondes noces, décédée le 16 mars 1628, qu’au nom et comme tuteur de leurs enfants mineurs Charles LESEMELLIER, âgé de dix-sept ans (vue 4), Marie LESEMELLIER, âgée de douze ans (id.), Madeleine LESEMELLIER, âgée de dix ans, Anne LESEMELLIER, âgée de six ans ou environ, élu par justice par acte donné audit Châtelet de Paris le mercredi 26 juillet 1628.
(vue 4 : transcription de l’élection du tuteur et subrogé) … sont comparus Maître Noël LESEMELIER, notaire au Châtelet de Paris, oncle paternel (des mineurs), Luc SAUVAGE, oncle maternel, Maître Antoine FURETIERE, secrétaire de la chambre du Roi, oncle maternel à cause de Marie SAUVAGE sa femme, Maître Richard BOURGEOIS, notaire au Châtelet de Paris, cousin maternel à cause de défunte Guillemette COTHEREAU sa femme, Maître Claude BOUCOT, notaire audit Châtelet, cousin maternel à cause de sa femme, Maître Pierre SAVARRE docteur en médecine, Maître Pons SAUVAGE procureur au Châtelet oncle maternel, etc.
(vue 24/25 – contrat de mariage d’entre ledit Maître Gilles LESEMELLIER et ladite défunte, signé Lemoyne et Nutrat en date du 25 janvier 1611)
(vue 26 – transaction et partage entre ledit  LESEMELIER et ladite Madeleine SAUVAGE lors sa femme, fille et héritière pour une sixième partie de défunt Maître Pons SAUVAGE son père, vivant procureur au Châtelet de Paris et pour le tout de défunte Marie WAGNON sa mère, femme en premières noces d’icelui défunt Maître Pons SAUVAGE d’une part, et honorable femme Anne DALLIER veuve dudit défunt Maître Pons SAUVAGE, tutrice de ses quatre enfants mineurs, signé Boucot et Bourgeois, en date du 29 avril 1617)
(vue 28 – partage devant Michel Lasseron notaire à Blois le 28 mai 1627 entre ledit  LESEMELIER et ses cohéritiers en la succession de défunt Noël  LESEMELIER leur père, vivant seigneur de Faverolles
(vue 34 – contrat de mariage entre ledit LESEMELIER et défunte Catherine LE CAMUS jadis sa femme, signé de Rossignol et Le Camus en date du 1er juillet 1609 ; décharge passée par ledit LESEMELIER et ladite défunte Catherine LE CAMUS à noble homme Nicolas LE CAMUS, sieur de Bertinval (95270 Luzarches), conseiller du Roi et ci-devant auditeur en sa chambre des comptes, père de ladite défunte Catherine LE CAMUS)

http://www.geneanet.org/archives/regist ... 71&page=62
[198 – 62] 7 août 1628 – Inventaire dressé après le décès, advenu le 17 juin 1628, de défunte Edmonde THORE, à la requête de son veuf François TRUCHON, maître tonnelier à Paris, y demeurant rue Marivaux, paroisse Saint-Jacques-de-la-Boucherie, en son nom à cause de la communauté qu’il a eue avec la défunte, et en la présence de Guillaume BENARD, marchand libraire à Paris, y demeurant rue Saint-Jacques, paroisse Saint-Benoit-le-Bétourné, neveu et seul habile à se pouvoir dire et nommer et porter héritier de ladite défunte Edmonde THORE sa tante.
(vue 73 – contrat de mariage entre ledit François TRUCHON et ladite défunte devant Desnotz et Mahieu le 5 juinn 1611)

Bonne soirée  :)
JD

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,

Tout d'abord, une petite rectification :

[198-1] Vues 24/25, le contrat de mariage est du 25 janvier 1611 unze »).

Et maintenant mon boulot :

[198-75] 21 août 1628 – Inventaire dressé après le décès, survenu le 30 juillet 1628, de Me Claude MAISSAT, vivant secrétaire de monseigneur le prince de Condé, à la requête de Gabrielle GUILLEMAIN (qui signe GUILLEMIN), sa veuve, demeurant à Paris, rue Geoffroy-l’Angevin, paroisse Saint-Merry, tant en son nom que comme tutrice de Pierre MAISSAT, âgé de 11 ans, de Madeleine MAISSAT, âgée de 10 ans, et de Claude MAISSAT, âgé de 8 ans, enfants mineurs du défunt et d’elle. En la présence de noble homme Me André ROYER, avocat en Parlement, au nom et comme subrogé tuteur desdits mineurs, habiles à se dire et porter héritiers de leur père.

[198-107] 30 août 1628 – Inventaire dressé après le décès, survenu le 6 décembre 1627, d’Etienne JODONNE, vivant talonnier à Paris, à la requête de Barbe ROUSSEAU, sa veuve, demeurant à Paris, rue de la Corroierie, en la maison du Cheval noir, paroisse Saint-Nicolas-des-Champs, en son nom. En la présence de Christophe JODONNE, maître savetier à Paris, y demeurant mêmes rue et paroisse, habile à se dire et porter seul et unique héritier du défunt, son père. Aussi en la présence de Geoffroy BELLANGER, maître brasseur de bière à Paris, y demeurant rue des Gravilliers, paroisse Saint-Nicolas-des-Champs, à présent fiancé en Sainte Eglise avec ladite Barbe ROUSSEAU.

Bonne journée.  ;)
Bien cordialement,

JF

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Ah oui, j'oubliais, je choisis les deux suivants, 245 et 258.  ;)
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Messages : 4915
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

http://www.geneanet.org/archives/regist ... 1&page=115

Avec JF ;) :

[198-114] 15 septembre 1628 - Inventaire après le décès de feu messire Jacques de ROUVILLE, vivant chevalier seigneur dudit lieu, comte de Clinchamp, gouverneur et lieutenant pour Sa Majesté des ville et château de Chinon, premier écuyer de la Reine-Mère et chevalier d'honneur de feue Madame, logé en cette ville de Paris, rue de Matignon, devant les galeries du Louvre, paroisse Saint-Germain-de-l'Auxerrois, à la requête de Denise LE VAAST (qui signe Denise LE VAST), femme de Pierre PIETRE, marchand tapissier bourgeois de Paris, demeurant sous les piliers de la Tonnellerie, paroisse Saint-Eustache, au nom et comme procuratrice générale et spéciale dudit PIETRE son mari, assistée de maître Claude DUPRE, procureur au Châtelet de Paris, son procureur, ledit PIETRE créancier de la succession du défunt, et en la présence de noble homme messire Abraham BOULLEAU, conseiller, notaire et secrétaire du Roi, maison et couronne de France, propriétaire de ladite maison et créancier pour les loyers de celle-ci, de messire Nicolas CHARUEL, secrétaire et ayant charge de messire Claude PINART, aussi chevalier seigneur et marquis de Louvois, vicomte de Comblizy, aïeul maternel des enfants mineurs du défunt et de feue dame Antoinette PINART, jadis sa femme en premières noces, et encore créancier de ladite succession, assisté de maître Jean PHILIPONNAT, procureur au Châtelet et dudit seigneur vicomte, de noble homme messire Barthélemy DUPRÉ, aussi conseiller et secrétaire du Roi, maison et couronne de France, et trésorier général de ses finances à Poitiers, de Jean SEGAUD LAMY, marchand de soie bourgeois de Paris, tant pour lui que pour Robert GEHENAULT, son associé, d'Adrian GENSE, maître sellier lormier à Paris, de Pierre GRANDSERF, maître bourrelier à Paris, de Nicolas de GAUMONT, marchand mercier au palais, tant pour lui que pour Antoine CHARAT son gendre, Thomas GESON, maître boulanger à Paris, tous créanciers de la succession et opposant dudit sellé et aussi requérant à l'effet du contenu ci-après, de noble homme Me Pierre LE FUZELIER, secrétaire de la chambre du Roi, au nom et comme se disant avoir charge de messire Arthur de LUSIGNAN de Saint-Gelais, chevalier seigneur de Lansac, prétendant que sous lesdits sellés il y a quelques meubles qui lui appartiennent, et encore en la présence de noble homme maître Pierre JACQUES, conseiller et substitut de monsieur le procureur du Roi au Châtelet de Paris, pour l'absence de dame Isabelle de LONGUEVAL, veuve dudit défunt en ses dernières noces.

http://www.geneanet.org/archives/regist ... 1&page=140

[198-139] 19 septembre 1628 - Inventaire après le décès, survenu le 18 août 1628, de feu monsieur maître Charles AMELOT, vivant conseiller du Roi et maître ordinaire en sa chambre des comptes, à la requête de demoiselle Marie LE MAISTRE, sa veuve, demeurant à Paris, rue Saint-Martin, paroisse Saint-Nicolas-des-Champs, tant en son nom à cause de la communauté qu'elle a eue avec ledit défunt, que comme sa donataire mutuelle, et aussi à la requête et présence de messire Jacques AMELOT, seigneur de Carnetin (77400) et de Mauregard (77990) en France, conseiller du Roi en ses conseils d'état et privé et président des requêtes du palais à Paris, de messire Jean AMELOT, conseiller du Roi en ses conseils d'état et privé, maître des requêtes ordinaires de son hôtel et président en son grand conseil et de messire Denis AMELOT, seigneur de Chaillou, aussi conseiller du Roi en ses dits conseils, maître des requêtes ordinaires de son hôtel, lesdits sieurs AMELOT frères et héritiers chacun pour un tiers dudit défunt leur oncle.
(Page 157 CM AMELOT x LE MAISTRE le 18 janvier 1579 devant Denis et Nicolas LE CAMUS, notaires)

Et moi les 321 / 331, SVP ;)

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Messages : 6334
Lectures du jour :

http://www.geneanet.org/archives/regist ... 1&page=285
[198 – 285] 25 janvier 1629 – Inventaire dressé après le décès de feu Benoît TASSÉ, vivant marchand mercier, à la requête et présence de sa veuve Michelle BERTHELEMY, demeurant es faubourgs et hors la porte Saint-Antoine, paroisse Saint-Paul, en son nom à cause de la communauté qu’elle a eue avec ledit défunt, et en la présence de Martin TASSÉ, bourgeois de Paris, demeurant audits faubourgs avec ladite veuve, habile à se dire, porter et nommer seul et unique héritier dudit défunt Benoît TASSÉ son oncle.
Le défunt est décédé au dernier voyage que sa Majesté a fait, à La Rochelle, en l’hôpital de la Charité, établi audit lieu.

http://www.geneanet.org/archives/regist ... 1&page=290
[198 – 290] 29 janvier 1629 – Inventaire dressé après le décès, survenu le 2 décembre 1628, de défunte damoiselle Anne BOUETE, à la requête de son veuf Monsieur Maître Nicolas CHEVALIER seigneur de Monthion (77122 Monthyon), conseiller du Roi en sa cour de parlement, tant en son nom à cause de la communauté qu’il a eue avec la défunte que comme tuteur et ayant la garde noble de leur fille mineure damoiselle Anne CHEVALIER, âgée de trois ans ou environ, habile à se dire, porter et nommer héritière seule et pour le tout de ladite défunte damoiselle sa mère, et en la présence de Monsieur Maître Nicolas BOUETE, conseiller du Roi et général en sa cour des aides, aïeul maternel et subrogé tuteur de ladite mineure.
Les biens étant en la maison en laquelle le sieur CHEVALIER est à présent demeurant, des dépendances de la grande maison appartenant audit sieur BOUETE, sise rue Saint-Denis, où ladite défunte serait décédée.
(vue 319 – contrat de mariage entre le sieur CHEVALIER et ladite défunte, par devant Paisant et Demas, le 8 septembre 1624 ; ledit sieur BOUETE et damoiselle Anne RANCHER sa femme, en faveur de ladite damoiselle leur fille)

A plus tard  ;)
JD

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir JD,
jdp1 a écrit :
27 juillet 2016, 17:21
Le défunt est décédé au dernier (?) voyage que sa Majesté a fait, à La Rochelle, en l’hôpital de la Charité, établi audit lieu.
Oui, c'est bien dernier voyage. Il s'agit du séjour que Louis XIII a fait à la Rochelle en novembre 1628, après le siège et la capitulation de cette ville.  ;)
Bien cordialement,

JF

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,

Deux analyses de plus :

[198-245] 6 novembre 1628 – Inventaire dressé après le décès, survenu au camp devant La Rochelle le 10 juillet 1628, de Jean DUPONT, vivant voiturier par terre à Paris, à la requête de Madeleine BOURET, sa veuve, demeurant à Paris, au faubourg Saint-Laurent, paroisse Saint-Laurent, tant en son nom que comme mère et tutrice de Jean DUPONT, âgé de 10 à 11 ans, de Pierre DUPONT, âgé de 8 ans, de Mathieu DUPONT, âgé de 4 à 5 ans, de Frémin DUPONT, âgé de 3 ans ou environ, et de Toussaint DUPONT, âgé de 20 mois, tous enfants mineurs dudit défunt et d’elle, habiles à se dire et porter héritiers de leur père. En la présence de Jean DUPONT, maître jardinier à Paris, cousin issu de germains et subrogé tuteur desdits mineurs. (Vue 254 : mention du contrat de mariage entre lesdits défunt et veuve passé par-devant Demas, l’un des notaires soussignés, le 23 avril 1617).

[198-258] 2 janvier 1629 – Inventaire des biens d’honorable femme Catherine FOURNIVAL, veuve d’honorable homme Remy DELACROIX, vivant bourgeois de Paris, demeurant rue Quincampoix, paroisse Saint-Josse, à sa requête et pour satisfaire à la clause apposée à son contrat de mariage avec François CAIGNET, écuyer sieur de Cayer, à ce présent, ledit contrat passé par-devant Levoyer et Demas, l’un des notaires soussignés, le 1er octobre 1628. (Vues 277/278 : mention de l’inventaire dressé après le décès de Remy DELACROIX à la requête de ladite veuve, tant en son nom que comme tutrice des enfants mineurs dudit défunt et d’elle, en la présence de Me Vincent DELACROIX, leur subrogé tuteur, passé par-devant Pourcel et Demas, notaires soussignés, le 18 mars 1626 et jours suivants).

Je réserve les trois derniers inventaires de cette liasse.

Bonne journée.  ;)
Bien cordialement,

JF

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour Pascal,

Una pequeñita rectificación : Jacques AMELOT était seigneur de Carnetin (77400) et de Mauregard (77990).

Bonne journée.  ;)
Bien cordialement,

JF

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Messages : 6334
J'ai l'impression qu'on a mis le turbo, depuis 2 ou 3 jours... Je me demande bien pourquoi  :-\

http://www.geneanet.org/archives/regist ... 1&page=361
[198 – 363] 9 mars 1629 – Inventaire dressé après le décès, advenu le 1er mars 1629, de défunt noble homme Maître Philippe DU CHEF DE LA VILLE, vivant conseiller du Roi notre sire et auditeur en sa chambre des comptes, à la requête de damoiselle Anne SIMON DE MARQUEMONT (signe SYMON DE MARQUEMONT) femme autorisée de noble homme Maître Isaac LE LIEVRE conseiller du Roi et auditeur en sa chambre des comptes et auparavant veuve de feu Monsieur Maître Jean DE GAUVILLE (alias DE GOVILLE), vivant conseiller du Roi notre sire en son grand conseil, demeurant à Paris, rue des Vieilles-Étuves, paroisse Saint-Nicolas-des-Champs, au nom et comme tutrice et curatrice de Denis DU CHEF DE LA VILLE, son petit-fils, fils mineur d’ans du défunt et de défunte damoiselle Anne DE GAUVILLE jadis sa femme, fille dudit défunt sieur DE GAUVILLE et de ladite damoiselle LE LIEVRE, élue par acte et avis des parents et amis dudit mineur homologué au Châtelet de Paris, portant l’autorisation faite par ledit sieur LE LIEVRE à ladite damoiselle sa femme pour accepter ladite tuition en date du 8 mars 1629, et en la présence de noble et scientifique personne Messire Jean DU CHEF DE LA VILLE, prêtre chanoine de l’église cathédrale Notre-Dame de Noyon, y demeurant, étant de présent en cette ville de Paris, oncle paternel et subrogé tuteur dudit mineur son neveu, habile à se dire, porter et nommer seul et unique héritier desdits défunts ses père et mère.
Les biens étant en la maison où il était demeurant, des dépendances de celle où demeure Monsieur DE FLEXELLE (alias DE FLEXELLES), conseiller en parlement, assise rue des Petits-Champs, et où il serait décédé.
(vue 380 – inventaire dressé après le décès de ladite défunte damoiselle Anne DE GAUVILLE, du 7 mai 1621, devant Moufle et Cuvillier)
(vue 381 – compte-rendu par ledit défunt à Maître Jacques DE FLEXELLES et à damoiselle Anne DU CHEF DE LA VILLE sa femme et audit sieur Maître Jean DU CHEF DE LA VILLE, héritiers chacun pour moitié de défunte Marguerite DE GASTINES, le 3 octobre 1618 – inventorié 9)
(vue 381 – écrit du 31 janvier 1618 par lequel lesdits sieurs DE FLEXELLES et Maître Jean DU CHEF DE LA VILLE reconnaissent avoir reçu dudit défunt leur frère tous les papiers contenus en l’inventaire fait après le décès de ladite défunte Marguerite de GASTINES leur aïeule le 8 janvier 1616 – inventorié 10)
(vue 382 – acte passé devant Moufle et Cuvillier le 27 mai 1627 ; Maître Jean Baptiste SIMON DE MARQUEMONT, ladite damoiselle LE LIEVRE, damoiselle Madeleine SIMON DE MARQUEMONT, veuve de feu Jean DESCAMIN, sieur de Boissy, Maître Jean AUGEROUST, Jérôme AUGEROUST et dame Marie AUGEROUST, tous héritiers par bénéfice d’inventaire de défunt Monsieur l’illustrissime et révérendissime Denis SIMON, cardinal DE  MARQUEMONT)
(vue 386 – contrat de vente, devant Moufle et Cuvillier, le 13 décembre 1627 ; Maître Jean DU CHEF DE LA VILLE a cédé audit défunt son frère une rente héritée pour moitié de défunte damoiselle Anne DURESNEL sa mère)

http://www.geneanet.org/archives/regist ... 1&page=389
[198 – 389] 22 juin 1629 – Inventaire dressé après le décès, advenu le 12 septembre 1625, de défunte Barbe GUICHARD, à la requête et présence de son veuf Loup MICHEL, maître vitrier à Paris, demeurant rue Ogniard, paroisse Saint-Jacques-de-la-Boucherie, tant en son nom que comme tuteur de leur fille mineure Geneviève MICHEL, et en la présence de Gérard CRISTOFLE, maître pourpointier à Paris et Barbe MICHEL sa femme, de lui autorisée, tant en leurs noms à cause d’elle que comme ledit CRISTOFLE subrogé tuteur de ladite mineure, lesdites Barbe et Geneviève MICHEL habiles à se dire, porter et nommer héritières de ladite défunte Barbe GUICHARD leur mère.

Dans le 1er, il y a un truc qui m'intrigue, dans la famille DU CHEF DE LA VILLE, que JF connaît bien :
Du titre inventorié 10, je déduis que le défunt Philippe, Jean le chanoine, et Anne, femme de Flexelles, sont frères et soeur. Or, dans l'acte 9, on dit qu'ils (les 3 logiquement) héritent chacun par moitié de leur aïeule. Trois moitiés, ça fait beaucoup pour une succession. Ou bien ?

A bientôt.
JD

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
jdp1 a écrit :
28 juillet 2016, 17:27
Trois moitiés,, ça fait beaucoup pour une succession. Ou bien ?
https://www.youtube.com/watch?v=oZZJFfk_Oh8

Pour répondre à la question, j'imagine que seuls Jacques de FLEXELLES (x Anne DU CHEF DE LA VILLE) et Me Jean DU CHEF DE LA VILLE étaient héritiers, chacun par moitié, de leur aïeule. Il est vraisemblable que le défunt Pilippe DU CHEF DE LA VILLE n'étaient que le demi-frère d'Anne et de Jean, et qu'il n'avait par conséquent pas la même aïeule maternelle...

Bonne soirée.  ;)
Bien cordialement,

JF

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Sinon, Madeleine SIMON de MARQUEMONT était veuve de Jean DESCAMIN, sieur de Boissy.  ;)
Bien cordialement,

JF

Répondre

Revenir à « Paléographie en français (lecture de textes anciens) »