Répondre

Nombre d'ancêtres dont on détient la photo

brogilos
brogilos
Messages : 113
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Et même mieux pour le terminus ante quem : 1864 (puisqu'il est dit dans la notice que l'atelier rue Garancière a alors fait faillite).

treb15
male
Messages : 1436
Saisie : Standard
Voir son arbre
brogilos a écrit :
10 octobre 2019, 21:46
Je rappelle qu'il s'agit d'une transposition sur papier d'un daguerréotype ou d'une photo sur papier plus ancienne. Cette transposition a donc l'année 1870 comme terminus ante quem... ;)
Par simple curiosité, pourrais-je vous demander la source de cette information :?:

brogilos
brogilos
Messages : 113
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
L'information est simplement tirée de la logique. Je reprends de façon synthétique les éléments donnés dans mes précédents messages :

J'ai la photo d'une ancêtre décédée en mars 1844. A sa mort, en France, c'est la technique du daguerréotype qui était employée. Or la photo en ma possession se trouve non pas sur plaque métallique (comme le sont les daguerréotypes) mais sur papier. Qui plus est, cette photo papier est datable, grâce aux nom et adresse du photographe, d'entre 1855 et 1864, soit bien après la mort de cette ancêtre.

Donc il s'agit d'une photo qui dérive directement ou indirectement d'un daguerréotype...

jacquesciterne
male
Messages : 309
Saisie : Standard
Voir son arbre
Ou qui n'est pas la photo de la personne décédée en 1844 ...

Je parle en connaissance de cause, ma mère avait légendé la photo d'un beau militaire comme étant Antoine Saint-Joanis le père de ma grand-mère.
Après recherche sur les registres matricules, il s'est avéré que ce n'était pas mon arrière grand-père mais le parrain de ma grand-mère.

Après je ne peux pas juger de la sureté de votre source, juste mes recherches m'ont appris à beaucoup douter ^^

treb15
male
Messages : 1436
Saisie : Standard
Voir son arbre
brogilos a écrit :
10 octobre 2019, 23:16
L'information est simplement tirée de la logique. Je reprends de façon synthétique les éléments donnés dans mes précédents messages :

J'ai la photo d'une ancêtre décédée en mars 1844. A sa mort, en France, c'est la technique du daguerréotype qui était employée. Or la photo en ma possession se trouve non pas sur plaque métallique (comme le sont les daguerréotypes) mais sur papier. Qui plus est, cette photo papier est datable, grâce aux nom et adresse du photographe, d'entre 1855 et 1864, soit bien après la mort de cette ancêtre.

Donc il s'agit d'une photo qui dérive directement ou indirectement d'un daguerréotype...
C'est en effet une lecture possible mais d'autres le sont aussi...
L'annotation manuscrite sur la CDV est peut-être fausse, qui sait... et cela se confirme par le fait que la personne est décédée bien avant que les photographes BISSON frères aient repris cet atelier à cette adresse...

Enfin, cela juste pour vous alerter sur ce fait mineur, mais qui peut avoir sa petite importance\incidence généalogique ;)

alfred99
male
Messages : 237
Saisie : Standard
Voir son arbre
Pourtant c'était une pratique courante de transposer les Daguerreotypes ou autre photos en métal et verre sur des photos en carton (Cartes de visite). Cela permettait de mettre ces photos dans des albums ou d'en faire des copies multiples. Un Daguerreotype était unique il fallait le rephotographié pour en faire des copies.

Simplement l'apparence de la photo démontre qu'elle est très ancienne.

J'ai moi même un exemple de cette pratique dans ma généalogie.

Frédéric.

treb15
male
Messages : 1436
Saisie : Standard
Voir son arbre
alfred99 a écrit :
11 octobre 2019, 04:34
Pourtant c'était une pratique courante de transposer les Daguerreotypes ou autre photos en métal et verre sur des photos en carton (Cartes de visite). Cela permettait de mettre ces photos dans des albums ou d'en faire des copies multiples. Un Daguerreotype était unique il fallait le rephotographié pour en faire des copies.

Simplement l'apparence de la photo démontre qu'elle est très ancienne.

J'ai moi même un exemple de cette pratique dans ma généalogie.
En effet, c'était une pratique effectuée... et pour certains..., les albums avec de nombreuses CDV étaient accessibles...

Oui, l'apparence peut tout à fait correspondre à la période... et la "situation" du mari correspond aussi...

Je signale juste, que tout repose sur la simple indication manuscrite pour l'authentification, ce qui n'est potentiellement sûre, qu'en fonction de qui l'a inscrite...

Reste néanmoins, que cela reste une jolie CDV, témoignage de photographes connus à l'époque ;)

brogilos
brogilos
Messages : 113
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

La méfiance, la mise en doute, c'est très humain et je vous voyais venir de loin, treb15 et jacquesciterne ! :D C'est légitime quand on a pas étudié les choses de près et qu'on ne dispose pas de tous les éléments. Eh bien figurez-vous que je me suis posé votre question il y a longtemps et que j'ai étudié tout cela de près. La conclusion est sans appel...

Peut-être n'avez-vous pas d'album photo familial du XIXe siècle chez vous ou n'avez-vous pas eu l'occasion d'en observer :?: Pour ma part, j'ai la chance d'en avoir pas mal dans ma famille et, en les étudiant, j'ai constaté qu'invariablement on plaçait sa proche famille en début d'album, puis les collatéraux proches, puis ensuite les collatéraux plus éloignés et les amis, tout cela avec un certain ordre logique. C'est précisément le cas de l'album dans lequel se trouve la photo en question, qui est celui du fils de la femme en question et de son épouse. Le couple a mis en premier dans l'album le père et la mère de Monsieur, puis le père et la mère de Madame, puis Monsieur et Madame eux-mêmes, puis leurs enfants, puis, tour à tour, chaque soeur de Monsieur et sa famille, puis (Madame étant fille unique) chaque oncle de Monsieur avec sa femme et ses enfants, puis (Madame n'ayant pas d'oncle ou tante) des cousins plus éloignés et des amis. Je dois dire que cet album est un modèle du genre ! :lol: Je ne peux avoir aucun doute concernant les visages du père de Monsieur et des parents de Madame, pour lesquels j'ai d'autres photos ou portraits peints. Quant à la mère de Monsieur, qui est précisément la femme de la photo qui vous occupe, sa place dans l'album - à côté de son mari - est à elle seule éloquente... Mais elle bénéficie en plus d'une annotation l'identifiant, annotation faite par le propre petit-fils de l'intéressée ! (écriture formellement identifiée grâces à d'autres écrits) !

J'en viens maintenant à la robe, les détails de l'habillement, la coiffure... Après étude minutieuse (photos contemporaines et tableaux) tous dénotent la décennie 1840. On pourra toujours trouver des exceptions (il y a, à toutes époques, des personnes qui s'habillent de façon démodée !). Je dis avec honnêteté que le type de coiffure s'est prolongé au-delà de 1850, j'affirme en même temps qu'il était très en vogue dans les années 1840 chez les jeunes femmes. Quant à l'habillement, il me semble présenter certaines caractéristiques propres à cette décennie 1840, que je ne retrouve pas (ou beaucoup moins) par la suite, sous le Second Empire.

J'espère avoir ôté vos doutes ! Si ce n'est pas le cas, je ne peux faire davantage pour vous convaincre... Interrogez peut-être l'intéressée, mais je doute qu'elle vous réponde :( :

https://www.geneanet.org/gallery/?action=detail&id=8104236&individu_filter=ALLINS&rubrique=monuments

Jean

jacquesciterne
male
Messages : 309
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,

J'ai bien précisé que j'étais mal placé pour juger. ;)
En fait la photo sur la première page de l'album de ma grand-mère et légendée par ma mère comme étant mon arrière-grand père en tenu militaire s'est révélé être "seulement" le parrain de ma grand-mère.
Ma grand-mère n'a identifié personne dans son album et il n'y a pas de photo de son père jeune car issu d'une famille de forgeron, il a été le premier à accéder à la "bourgeoisie".

Par ailleurs j'ai les portraits de la mère et la grand-mère de ma grand-mère (fille et femme de rentier) mais aussi un portrait daté de 1914 de l'arrière grand-mère de ma grand-mère (née en 1815 et morte en 1900)
Celui-là identifié sans aucune incertitude. Il trônait dans la salle à manger de mon grand-oncle (frère de ma grand-mère) depuis au moins 1914 :)
Donc un portrait de 1914 d'une personne décédée en 1900 ;)

Je suis donc désolé si mes doutes vous ont froissé. C'est juste que mon expérience m'a conduit a beaucoup douter.

Cordialement
Jacques

treb15
male
Messages : 1436
Saisie : Standard
Voir son arbre
C'était de ma part, initialement et simplement, un questionnement et pourquoi pas, pour vous-même, l'idée de se questionner...

Votre réponse me démontre ainsi que vous avez déjà effectué ce cheminement, avec effectivement tous les éléments en votre possession, en les exploitant.
Merci ce retour.

Je vous remercie aussi, de nouveau, pour ce partage d'une jolie et très sympathique CDV qu'il est fort plaisant de visualiser :D


P.S. : vu que vous possédez de "nombreuses autres", les noms des photographes et les adresses (et dates) m'intéressent fortement, si cela vous est possible ;)

brogilos
brogilos
Messages : 113
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

Il n'y a pas de mal Jacques, vous ne m'avez pas froissé, mais sainement "titillé". Je partage d'ailleurs pleinement votre prudence, ayant moi-même eu parfois des déconvenues de ce genre.

Ci-joint, comme exemple parmi d'autres circulant sur la toile, le portrait de cette jeune Canadienne daté vers 1848... C'est amusant cette mode des bracelets en dentelle (je ne sais pas si ça a un nom précis). Mon ancêtre en a aussi.

Jean
Pièces jointes
e011156876_s11-v8.jpg

brogilos
brogilos
Messages : 113
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Pour faire plaisir à treb15, je partage la photo d'une autre ascendante, décédée le 6 août 1854, soit 10 ans plus tard que l'ancêtre dont il a été question. Remarquez la coiffure assez semblable.

Pour elle aussi, il y forcément eu transposition d'un daguerréotype sur carton. Je joins l'envers de la carte. Je n'ai pas (encore) le "Voignier", mais treb15 pourra sans doute dater approximativement la transposition grâce au photographe.

Jean
Pièces jointes
Bruel1dV.jpg

brogilos
brogilos
Messages : 113
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Décidément, je n'ai pas encore la technique pour envoyer deux photos à la fois...
Pièces jointes
Bruel1d.jpg

treb15
male
Messages : 1436
Saisie : Standard
Voir son arbre
brogilos a écrit :
12 octobre 2019, 14:44
Pour faire plaisir à treb15, je partage la photo d'une autre ascendante, décédée le 6 août 1854, soit 10 ans plus tard que l'ancêtre dont il a été question. Remarquez la coiffure assez semblable.

Pour elle aussi, il y forcément eu transposition d'un daguerréotype sur carton. Je joins l'envers de la carte. Je n'ai pas (encore) le "Voignier", mais treb15 pourra sans doute dater approximativement la transposition grâce au photographe.

Jean
Merci à vous pour ce nouveau partage, c'est sympathique :D

Le "Voignier" ne contient que très peu d'information au sujet de ce photographe :
MARTIN-FLAMARION A. ph. Moulins (Alliers), boulevard du Pont 5bis puis avenue de la Nation ; années 70 et 80
Et exactement la même chose ici :
https://data.bnf.fr/fr/16586122/a__martin-flammarion/
http://www.culture.allier.fr/2944-interieur-de-collectionneur-ensemble-de-sculptures.htm


brogilos a écrit :
12 octobre 2019, 14:45
Décidément, je n'ai pas encore la technique pour envoyer deux photos à la fois...
Il n'est malheureusement pas possible de visualiser avant l'envoi de plus d'une image :(

brogilos
brogilos
Messages : 113
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir,

Merci pour ces infos. Il y a une source incontournable pour mieux circonscrire les périodes d'activité des photographes, ce sont les collections d'annuaires départementaux. Je ne sais pas si J.-M. Voignier les a tous exploités (je n'ai feuilleté son ouvrage qu'une seule fois). Son livre doit être d'une grande utilité, mais sans doute susceptible d'être complété.

Votre intérêt pour les photos anciennes se porte-t-il sur une ville, un département ? Sur une époque ? Un type de photo précis ? Est-il motivé par une recherche particulière ?

Jean

Répondre

Revenir à « Les records de la généalogie »