Répondre

Haplogroupe et matches de cousins

lilou8391
female
Messages : 206
Saisie : Standard
Voir son arbre
Suite au test de mon grand-père paternel chez 23andme,il a un peu plus de 1000 matches, de 3e à5e cousin. Comme je recherche ses origines du côté de son père, je me suis dit que j'allais essayé de trouver des matches qui ont le même haplogroupe paternel, le R-Z278. Je n'ai trouvé qu'une personne sur les 1000! Je pensais en trouver un peu plus meme si j'ai l'impression que ses matches sont plus des femmes que des hommes. Pensez vous que j'ai de bonnes chances pour que cet homme soit un cousin éloigné de mon grand père du côté de son père ?
Je lui ai envoyé un message il y a 2jours pour savoir s'il a fait son arbre généalogique notamment du côté de son père.

jerome4
male
Messages : 6407
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,
Généralement, on ne trouve pas de cousins par les haplogroupes.
Sauf si vous faites un test sur les STRs, mais comme vous êtes passé par 23andMe, c'est donc un test sur les SNPs.
Pour les cousins "autosomaux", les cousins à partir du 3ème degré indiqués sur les sites n'ont pratiquement aucune valeur.
Désolé de vous dire cela, mais techniquement, on ne peut pas différencier un cousin du 5ème degré d'avec un cousin du 100ème degré.
Et même si parmi eux, vous trouvez une personne qui a le même haplogroupe, cela ne lui donne pas plus de chance d'être un cousin proche.

Vous ne pouvez trouver son origine par ce chemin que si vous trouvez un parent proche sur le site.

Par contre, si le père a une origine différente des autres ancêtres, cela doit se voir dans le test autosomal de 23andMe.

goyardmplf
male
Messages : 4
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,
d'une manière générale, il semble que les matches des test autosomaux soient très optimistes quant au lien de parenté, en tout cas pour les français, vu leur présence relative dans les bases de données.
En vous souhaitant que votre correspondant réponde.
Cordialement

lilou8391
female
Messages : 206
Saisie : Standard
Voir son arbre
jerome4 a écrit :
27 avril 2018, 10:13
Désolé de vous dire cela, mais techniquement, on ne peut pas différencier un cousin du 5ème degré d'avec un cousin du 1000ème degré .


Le matche le plus proche que mon GP ait sur 23andme est un cousin du 3e au 5e degré avec 0.35% d'adn en commun.Donc ses matches sur 23andme ne sont pas du exploitables si j'ai bien compris?
Sur gedmatch,son matche le plus proche hormis moi-meme) est à 3.8 gen (génération?).
A partir de combien de cm peut on "exploiter" le matche?

Pour ses origines, j'ai un peu de mal à interpréter les résultats.
D'après mes recherches la mère de mon grand père ainsi que ses ancêtres. viennent de Bourgogne.
Son père aucune idée.
Sur 23andme ca donne ca:
European 100%
French & German 41.8%France
British & Irish 22.2%
Iberian 7.2%
Italian 2.0%
Balkan 0.4%
Broadly Northwestern European 16.5%
Broadly Southern European 8.1%
Broadly European 1.8%

Il faut que je regarde de plus près sur gedmatch aussi, ms il y a tellement de calculateurs...
Pièces jointes
SmartSelect_20180427-130237_Chrome.jpg

jerome4
male
Messages : 6407
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Je vous donne deux pages qui vont peut-être vous intéressez:
https://isogg.org/wiki/Autosomal_DNA_statistics
et
https://isogg.org/wiki/Cousin_statistics

Ainsi, non seulement les matchs supérieurs au 3ème degré qu'on vous donne sont probablement des faux, mais en plus, si vous avez un vrai cousin au 3ème degré, il y a plus d'une chance sur 2 pour qu'il ne soit pas détecter!
Le fait qu'une personne possède plusieurs segments identiques peut éventuellement laisser supposer une origine géographique commune, mais c'est tout!

Selon moi, la limite au-dessus de laquelle, cela devient intéressant, est celle-ci:
1.563% 106.25 Second cousins once removed, half second cousins, first cousin three times removed, half first cousin twice removed

mchaffin
mchaffin
Messages : 74
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,
Je relance le débat ( qui n' en ai pas un ), je ne sais pas sur quel sujet le placer !
J' ai fait un test autosomal chez my heritage, envoyé les données brutes chez gedmatch .
Un autre membre m' a contacté car je correspond avec sa grand mère !
Voici le résultat :
minimale du seuil à inclure dans le total = 500 SNP
Limite de regroupement des incompatibilités = 250 SNP
Segment minimal cM à inclure dans le total = 7,0 cM

Chr Lieu de départ End End Centimorgans (cM) SNPs
7 55 129 505 70 638 550 7.3 1,648
8 22 706 303 29 721 425 11.0 2 154
12 124 557 937 127 482 672 10.5 1 076
Le segment le plus grand = 11,0 cM
Nombre total de segments> 7 cM = 28,8 cM
3 segments correspondants
Nombre estimé de générations en MRCA = 4,5
660834 SNP utilisés pour cette comparaison.

Je voudrais savoir si ces résultats confirme une réelle parenté ? Sachant que ma généalogie est en Indre et Loire jusqu' en 1600 et la sienne au Portugal jusqu' en 1590 !
Des membres comme pthobie, cai000040, rrrrrrd ont sûrement des ancêtres martiens, car je ne comprend pas ce qu' ils disent ou est ce moi qui ai trop de reste du néolithique :lol:
Merci

cai000040
cai000040
Messages : 1560
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,
désolé, le décodeur tout fait n'est pas disponible.
Pas d'autre solution que de suivre le même cheminement que ceux qui, comme nous, ne savaient rien au début : Lire et relire ...
Le tableau rappelé ci-dessous par treb15 vous indique la distance potentielle pour votre cousinage avec 28,8 cM
https://www.geneanet.org/forum/viewtopic.php?f=77580&t=605476
Et comme indiqué par le TMRCA de 4,5 générations, vous seriez cousins au 9e degré.
Autant dire que c'est très hypothétique. Mais vous avez probablement quand même des ancêtres de la même région à un autre horizon.
Cordialement

mchaffin
mchaffin
Messages : 74
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Merci cai000040 pour la réponse,
Tant pis pour le décodeur, j' ai lu pas mal de choses sur le forum, mais avouez que ce n' est pas simple !
Merci pour le conseil avec google chrome, la traduction basique de l 'Anglais est encore à ma portée mais là cela se compliquer !
Le cousinage serait d' après mon " cousin " vers le 18 e ou 19 e siècle, mais chacun de nous bloque sur la possible rencontre d' agriculteur avec 1 200 km de distance !
Comment être sur de la période ?

houdinil
houdinil
Messages : 357
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
jerome4 a écrit :
27 avril 2018, 22:39
Je vous donne deux pages qui vont peut-être vous intéressez:
https://isogg.org/wiki/Autosomal_DNA_statistics
et
https://isogg.org/wiki/Cousin_statistics

Ainsi, non seulement les matchs supérieurs au 3ème degré qu'on vous donne sont probablement des faux, mais en plus, si vous avez un vrai cousin au 3ème degré, il y a plus d'une chance sur 2 pour qu'il ne soit pas détecter!
Le fait qu'une personne possède plusieurs segments identiques peut éventuellement laisser supposer une origine géographique commune, mais c'est tout!

Selon moi, la limite au-dessus de laquelle, cela devient intéressant, est celle-ci:
1.563% 106.25 Second cousins once removed, half second cousins, first cousin three times removed, half first cousin twice removed
Bonjour,

Merci pour les liens et la limite proposée. Dans mon cas, j'ai en effet trouvé uniquement des cousins génétiques avec des pourcentages de correspondance proches et un total en cM équivalent !

Laurent (houdinil)

mchaffin
mchaffin
Messages : 74
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour et merci Laurent,
je vois bien le tableau mais je ne comprend pas comment l' utiliser, les termes averages doit être les centimorgans mais Range signifie quoi ?
Le fait qu'une personne possède plusieurs segments identiques peut éventuellement laisser supposer une origine géographique commune, mais c'est tout! Comment cela est possible avec une telle distance entre nos arbres ?

1,563% 106,25 cousins seconde fois enlevé, cousins demi-seconde, cousin Germain trois fois enlevé, demi cousin premier deux fois enlevé, cela veux dire quoi pour mon cas ?
Cordialement

houdinil
houdinil
Messages : 357
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir,

Pour ce qui est des relations de cousinage voir ici pour la terminologie française :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cousin_(f ... sin-fr.png

et ici pour la terminologie anglaise :

https://en.wikipedia.org/wiki/Cousin#/media/File:CousinTree.svg

J'ai fait un montage avec les deux tableaux mais le mieux serait de faire un seul tableau commun !
Montage cousin fr en.png
Un lien pour une présentation très didactique (en anglais) :

https://support.ancestry.com/s/article/DNA-Match-Relationships

Bonne soirée,

Laurent (houdinil)

jerome4
male
Messages : 6407
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
mchaffin a écrit :
07 octobre 2018, 19:01
Bonjour et merci Laurent,
je vois bien le tableau mais je ne comprend pas comment l' utiliser, les termes averages doit être les centimorgans mais Range signifie quoi ?
Le fait qu'une personne possède plusieurs segments identiques peut éventuellement laisser supposer une origine géographique commune, mais c'est tout! Comment cela est possible avec une telle distance entre nos arbres ?

1,563% 106,25 cousins seconde fois enlevé, cousins demi-seconde, cousin Germain trois fois enlevé, demi cousin premier deux fois enlevé, cela veux dire quoi pour mon cas ?
Cordialement
Dans ce tableau, "range" pourrait être traduit par "fourchette" et average signifie moyenne.
Dans l'exemple, la parenté génétique avec son oncle ou sa tante est en moyenne de 1750 centiMorgan, avec une fourchette allant de 1349 cM à 2175 cM.

mchaffin
mchaffin
Messages : 74
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir,
J' ai fait un test autosomal et je voulais savoir, en envoyant mes données brutes sur gedmatch et sur ftdna, comment peuvent ils calculer les origines anciennes et sur combien de génération remontent ils avec ce test ?
Pour cai000040, j' ai lu et relu beaucoup depuis la dernière fois ;)
Merci

mchaffin
mchaffin
Messages : 74
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir,
Je viens de trouver la réponse à ma question sur généalogie génétique :
"Les cousins génétiques partageant de mêmes segments d’ADN peuvent être identifiés, jusqu’à (potentiellement) la 8e génération."
Ce qui me questionne c' est le résultat :
Ibérique 51 %
Europe de l' Est 22 %
Europe du Sud Est 16 %
Iles Britanniques 10 %
Je ne vois rien concernant la France ( mes origines sont du centre des 2 cotés depuis 1600 environ !)
N' ont ils pas dans leur registre: Français ?
Ou situé les gens du centre de la France ?
Le Sud est Ibérique, le Nord est associé au pays anglo-saxon ou Germanique !
Cordialement

jerome4
male
Messages : 6407
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
mchaffin a écrit :
16 novembre 2018, 18:41
Bonsoir,
Je viens de trouver la réponse à ma question sur généalogie génétique :
"Les cousins génétiques partageant de mêmes segments d’ADN peuvent être identifiés, jusqu’à (potentiellement) la 8e génération."
Ce qui me questionne c' est le résultat :
Ibérique 51 %
Europe de l' Est 22 %
Europe du Sud Est 16 %
Iles Britanniques 10 %
Je ne vois rien concernant la France ( mes origines sont du centre des 2 cotés depuis 1600 environ !)
N' ont ils pas dans leur registre: Français ?
Ou situé les gens du centre de la France ?
Le Sud est Ibérique, le Nord est associé au pays anglo-saxon ou Germanique !
Cordialement
Oui, mais vos cousins génétiques ne sont pas vos admixtures...
Ce sont deux calculs différents

Les cousins génétiques sont bien identifiés par des segments, et avec des ancêtres en communs à la 5 générations, ça me paraît déjà pas mal. Au delà, les segments sont confondus avec le fond commun de beaucoup trop d'Européens.

Les admixtures , avec les pourcentages, se calculent avec les fréquences des marqueurs selon les pays. On se fie sur le grand nombre de marqueurs étudiés (quelques centaines de milliers) pour avoir statistiquement un résultat fiable. Mais là, les ancêtres en communs, datent de plusieurs milliers d'années. Et par exemple "Ibérique" ne signifie pas qu'ils sont venus de la péninsule Ibérique il y a un certain temps, mais que leurs descendants sont aujourd'hui majoritairement dans la péninsule Ibérique. Et majoritairement ne signifie pas totalement. Et donc, si vous voulez comprendre ce que cela signifie, il faut comprendre l'histoire du peuplement Européen.
Et ce que la génétique à apporter comme réponse.

Je sais, ce n'est pas ce que vous disent les compagnies de tests d'ADN. Et pourtant, vos résultats confirment bien ce que j'avance...

Répondre

Revenir à « Généalogie génétique »