Répondre

Aide à l'indexation des inventaires de Me Etienne Léomon (1620 à 1633)

nchantelou
female
Messages : 93
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,

De nouvelles liasses d'inventaires sont soumises à la lecture et à l'analyse sagace du forum "Paléographie" : Inventaires de Me Etienne Léomon (1620 à 1633)

Il s'agit de faire une analyse sommaire de liasses d'inventaires après décès de Paris, qui seront ensuite indexées sur Geneanet avec une copie aux Archives Nationales. Pour gagner du temps, le numéro de chaque première page est indiqué.

Toute personne intéressée par le projet ou simplement par cet exercice de paléographie est évidemment la bienvenue pour donner un coup de main !

Merci d'avance de votre collaboration !

nicole

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=43478
Inventaires de Etienne Léomon - AN ET-LXXXVII-110 (1620-1625)

1
34
64
74
97
106
126
161
179
184
199
209
223
227
245
267
303
315
325

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=43479
Inventaires de Etienne Léomon - AN ET-LXXXVII-111 (1626-1633)

1
17
42
50
57
75
91
120
212
219
239
265
280
311
313
339
345
350
377
420
450
457
481

cdemaz
cdemaz
Messages : 2823
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,

C'est parti : je réserve les 1 et 34.

Bon dimanche :)
Christophe.

pganier
pganier
Messages : 4940
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

Et moi les 64 et 74 ;)

[110–64] 19 décembre 1625 - Inventaire après le décès, survenu il y a 3 mois en ça ou environ de maladie contagieuse, de Gabriel DELAHAYE, marchand fripier à Paris, à la requête de Jeanne MARTIN, demeurant rue de la Friperie, paroisse Saint-Eustache, en la maison où est pour enseigne La Fleur de lys, tant en son nom à cause de la communauté qu'elle a eue avec ledit défunt ou bien pour son dot, douaire et convention matrimoniale que tutrice et curatrice de Guillaume, Claude, François et Cahterine DELAHAYE, enfants mineurs d'ans dudit défunt et d'elle et encore du posthume duquel elle est à présent enceinte, habiles à se dire, porter et nommer héritiers dudit défunt leur père, et aussi en la présence de Jacques MARTIN, frère de ladite veuve, marchand fripier à Paris, demeurant rue de la Chaussetterie, paroisse Saint-Eustache, au nom et comme subrogé tuteur desdits mineurs et du posthume.

[110–74] 10 mai 1625 - Inventaire à la requête d'honorable femme Jeanne LEGUAY, femme à présent séparée de biens et d'habitation d'honorable homme Jacques SAVETIER, marchand et bourgeois de Paris, elle demeurant rue Champfleury, paroisse Saint-Germain-l'Auxerois, en son nom à cause de la communauté de biens qu'elle a avec son dit mari, ou pour son dot, douaire et convention matrimoniale, et en la présence dudit SAVETYER, demeurant en sa maison en cette ville de Paris, rue des Barres, près et paroisse Saint-Gervais, aussi en son nom à cause de la communauté qu'il a en les biens.

C'est curieux JF, j'ai le souvenir que tu m'as déjà corrigé SAVETIER --> SANETIER... :!: :?:

Bon dimanche!
Dernière modification par pganier le 22 septembre 2019, 17:50, modifié 1 fois.

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
https://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=43478
Inventaires de Etienne Léomon - AN ET-LXXXVII-110 (1620-1625)

1 Ch
34 Ch
64 P
74 P

97 P
106 P

126 Ch
161 Ch

179 P
184 P

199 P
209 P
223 Ch
227 Ch
245
267
303
315
325

---------

Bonjour à tous,

On se retrouve par ici !

[110-74] Jacques SAVETIER. – Rue des Barres, près et paroisse Saint-Gervais.

Bon dimanche. ;)
Dernière modification par dumultien le 26 septembre 2019, 08:28, modifié 4 fois.
Bien cordialement,

JF

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
pganier a écrit :
22 septembre 2019, 09:49
C'est curieux JF, j'ai le souvenir que tu m'as déjà corrigé SAVETIER --> SANETIER... :!: :?:
:shock: :?: :?: :?:
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Messages : 4940
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Hé bien Jean François, j'avais en tête d'être tombé déjà sur (non la tête, enfin peut-être...) un acte avec un SAVETIER, que d'ailleurs je lis d'abord, avant de lire SANETIER, que tu m'avais corrigé ça en SANETIER, d'où que j'ai mis cette fois directement SANETIER. Sauf que tu me corriges là en SAVETIER. Mais je n'arrive pas à retrouver l'acte... J'ai donc sûrement dû rêver! :o

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Je n'en ai aucun souvenir, et il n'y a aucun SANETIER parisien dans la base Geneanet... ;)
Bien cordialement,

JF

jeanpaumelinon
jeanpaumelinon
Messages : 5349
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir Pascal,
Dans ma base de données perso, je peux te confirmer que le nom de SANETIER n'est jamais apparu dans les inventaires qui ont été indexés depuis que l'atelier existe.
Cordialement
Jean Paul

cdemaz
cdemaz
Messages : 2823
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous, ;)

Voici mes premiers Léomon :

[110–1] Le mercredi 26 novembre 1625 – Inventaire après le décès de honorable homme Antoine FERRAS, marchand pelletier, bourgeois de Paris. A la requête de honorable femme Elisabeth DELAISTRE, sa veuve demeurant rue Saint-Denis, en la maison où est pour enseigne l’Aventure, paroisse Saint-Germain-l’Auxerrois, pour la conservation de ses droits, et encore comme tutrice et curatrice de Etienne, âgé de 6 ans ou environ, et de Pierre FERAS, âgé de 4 ans ou environ, leurs enfants mineurs (tuition du 18 novembre 1625). Et en la présence d’honorable femme Jeanne GARNIER, comme procuratrice d’honorable homme Etienne FERRAS son mari, bourgeois de Paris, demeurant rue Saint-Honoré, paroisse Saint-Germain-l’Auxerrois, au nom et comme subrogé tuteur desdits mineurs ses petits-enfants. Les biens étant en la maison de l’Aventure, en laquelle le défunt et sa veuve étaient demeurant lors de son décès, comme elle est encore à présent. (Sentence de séparation de biens du 12 août 1623 au Châtelet de Paris).
Vue 18, cote 1 : 1619 – Contrat de mariage FERRAS x DELAISTRE. La future est fille et héritière pour un quart de défunts Jean DELAISTRE et Madeleine CHASTEL. Claude DELAISTRE, alors tuteur de ladite Elisabeth DELAISTRE.

[110–34] Le jeudi 14 janvier 1624 – Inventaire après le décès survenu le 16 décembre 1623, de honorable homme Claude NOURRY (NOURY), bourgeois de Paris, juré visiteur compteur et priseur de la marchandise de foin en cette ville, faubourgs et banlieue de Paris. A la requête de honorable homme François NOURRY, marchand et bourgeois de Paris, demeurant en cette ville de Paris rue de la Lingerie, paroisse des Saints-Innocents, et Toussaint LECUNTIER, son beau-frère, juré visiteur compteur et priseur de la marchandise de foin en cette ville faubourgs et banlieue de Paris, demeurant rue de la Grande Friperie, paroisse Saint-Eustache, au nom et comme exécuteurs du testament du défunt, père dudit François NOURRY et beau-père dudit LECUNTIER, à cause de Catherine NOURRY sa femme. Testament du 3 décembre 1623. Et encore ledit NOURRY en son nom, et ledit LECUNTIER et Catherine NOURRY sa femme, aussi en leur nom, et d’abondant ledit LECUNTIER au nom et comme tuteur et curateur de Jacques et Anne NOURRY, enfants mineurs du défunt et de défunte honorable femme Elisabeth FEVRET (FEBVRET), jadis sa femme en secondes noces, et en premières ayant épousé Louise BAUDOUIN, mère dudit François NOURRY. Tuition du 2 janvier 1624. Lesdits François, Catherine, Jacques et Anne NOURRY, frères et sœurs paternels et habiles à se dire, porter et nommer héritiers du défunt leur père. Et encore ledit François NOURRY comme subrogé tuteur desdits mineurs. Les biens étant en deux chambres joignant, où le défunt demeurait et où il est décédé, appartenant à l’œuvre et fabrique de l’église des Saints-Innocents, étant au bout et joignant une maison qui appartenait audit défunt NOURRY et ses enfants, en laquelle ledit François NOURRY est demeurant, rue de la Lingerie, et en une maison sise rue Neuve des Jeux de Paume, et en une maison sise à Montrouge.
Vue 44, cote 1 : 1622 – Inventaire après le décès de ladite Elisabeth FEVRET, à la requête dudit Claude NOURRY, en son nom et comme tuteur de Jacques et Anne NOURRY et encore de Marie NOURRY, à présent religieuse professe aux filles Dieu de Paris.
Vue 44, cote 3 : 1586 – Contrat de mariage NOURRY x FEVRET. Jean FEVRET, graveur à Paris et sa femme, père et mère de la future.
Vue 46 : La maison du Lion d’argent, sise rue de la Calandre à Paris.

FEVRET (FEBVRET) et LE CUNTIER.


A plus tard.
Christophe.
Dernière modification par cdemaz le 01 octobre 2019, 19:31, modifié 2 fois.

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,

[110-1] Etienne FERRAS son mari.

[110-34] 4 janvier 1624. – Toussaint LECUNTIER. – FEVRET.

Bonne journée ;)
Dernière modification par dumultien le 01 octobre 2019, 06:42, modifié 1 fois.
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Messages : 4940
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

Voilà pour ce jour gris:

[110–97] 16 octobre 1624 - Inventaire après le décès, survenu le 7 septembre 1624, de Nicole JOSUET, à la requête d'honorable homme Jean GILLES, maître tailleur d'habits à Paris, demeurant rue des Vieux Augustins, paroisse Saint-Eustache, tant en son nom à cause de la communauté qui a été entre lui et ladite défunte jadis sa femme, que comme ayant la jouissance et usufruit sa vie durant de la moitié qui appartenait à ladite défunte sa femme, au jour de son décès des biens, meubles et conquest et immeubles étant de leur susdit communauté par le moyen du don mutuel contracté entre eux devant Contenot et Léomont, notaires, le 27 avril 1615; aussi à la requête et en la présence de Cornille JOSUET, greffier en la commune de Presles (95590), demeurant près de Beaumont-sur-Oise, de Claude de LA MER, bourgeois de la ville de Laon, demeurant paroisse de Saint-Rémy, étant de présent en cette ville de Paris, logé en la maison où est pour enseigne Le Lion ferré, rue de la Boucherie, au nom et comme procureur de Charles LAISNEL, maître maçon, demeurant à Bourguignon (= Bourguignon-sous-Montbavin, 02000), près de ladite ville de Laon, et Marie JOSUET sa femme, de lui autorisée, fondée de procuration contenant la susdite autorisation passée devant Monseignat et Laurent, notaires royaux audit Laon; aussi à la requête et présence de Jean LE ROUX, charron, demeurant en la Villeneuve-Saint-Martin (95450), près de Pontoise, lesdits Cornille JOSUET et Marie JOSUET oncle et tante paternels de ladite défunte Nicole JOSUET, et ledit Jean LE ROUX aussi oncle maternel de ladite défunte, et tous habiles à se dire, porter et nommer héritiers de ladite défunte.

[110–106] 10 avril 1624 - Inventaire après le décès d'honorable femme Louise de FRANCHEMONT, en son vivant veuve de feu honorable homme Guillaume du BREILH (qui signe du BRELH), vivant marchand de vins, bourgeois de Paris, à la requête d'honorable homme Gilbert BAZIER, marchand de draps de soie, bourgeois de Paris, demeurant rue du Petit Pont, paroisse Saint-Séverin, au nom et comme exécuteur du testament et ordonnance de dernières volontés de ladite défunte sa belle mère, Marguerite du BREILH l'aînée, sa femme, d'Antoine du BREILH, maître d'hôtel du sieur DESMARESTZ, majeur de 25 ans et plus, demeurant à présent rue de la Limace, en la maison des Petits-Carreaux, paroisse Saint-Germain-L'Auxerrois, où la défunte demeurait lors de son décès, et d'honorable homme Jean du BREILH, aussi marchand de vins à Paris, demeurant en ladite rue de la Limace, en ladite maison, au nom et comme tuteur et curateur de Jean, Marguerite la jeune, Marie et Louise du BREILH ses neveu et nièces, enfants mineurs d'ans dudit défunt Guillaume du BREILH et de ladite Louise de FRANCHEMONT, et en la présence d'honorable homme Nicolas de FRANCHEMONT, marchand de vins, bourgeois de Paris, demeurant rue Saint-Julien-le-Pauvre, en la maison où est pour enseigne La Nef d'argent, oncle maternel de tous lesdits mineurs, au nom et comme curateur créé à la personne et pour l'absence de Nicolas du BREILH, marchand à Paris, aussi son neveu, depuis deux ans absent de cette ville de Paris, majeur et fils dudit défunt du BREILH et sa dite femme, lesdits Nicolas, Antoine, Marguerite l'aînée, Jean, Marguerite la jeune, Marie et Louise du BREILH, frères et sœurs, héritiers chacun pour un septième desdits défunts Guillaume du BREILH et Louise de FRANCHEMONT leur père et mère, et encore en la présence dudit BABIER comme subrogé tuteur desdits mineurs ses beaux-frères et sœurs.

Z :D :D

Bonne journée ;)
Pièces jointes
Babier.png
Bazné.png
Dernière modification par pganier le 24 septembre 2019, 11:34, modifié 1 fois.

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à (presque) tous,

[110-97] Pardevant Contenot et Léomon. – Monseignat. – La Villeneuve-Saint-Martin (95450).

[110-106] Gilbert BAZIER (avec un Z comme Zorro).

Bonne journée. ;)
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Messages : 4940
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

Avec un ou deux petits doutes: :)

[110–179] 12 octobre 1623 - Inventaire après le décès, survenu depuis 4 mois en ça, d'Anne LE ROUX, à la requête d'honorable homme Philippe LE BEGUE (qui signe LE BESGUE), marchand mercier à Paris, demeurant rue Saint-Martin, près l'église Saint-Médéric, paroisse Saint-Jacques-de-la-Boucherie, tant en son nom à cause de la communauté qui était entre lui et ladite défunte, que comme tuteur et curateur de Marguerite LE BEGUE, fille mineure de lui et de ladite défunte, et aussi en la présence de Jean LE ROUX, gagne-denier à Paris, demeurant rue des Vieux-Augustins, paroisse Saint-Eustache, oncle maternel et subrogé tuteur de ladite mineure.
Bien aussi montrés par Marguerite BILLON, veuve de feu Eustache LE ROUX, père et mère de ladite défunte.

[110–184] 4 décembre 1623 - Inventaire après le décès, survenu le 26 novembre 1623, de demoiselle Claude HIETTE, en son vivant femme séparée de bien de noble homme maître Jacques FERET, receveur des aides et tailles en l'élection de Dreux, auparavant veuve de feu sieur Jean EUSTACHE, vivant bourgeois de Paris, à la requête d'honorable homme Pierre EUSTACHE, marchand et bourgeois de Paris, demeurant rue de la Cossonnerie, paroisse Saint-Eustache, au nom et comme exécuteur du testament et ordonnance de dernières volontés de ladite défunte sa mère, et encore ledit EUSTACHE en son nom, et aussi à la requête et présence de noble homme maître Jacques LETUS, docteur régent en la faculté de médecine en l'université de Paris, demoiselle Claude EUSTACHE sa femme, demeurant rue de la Harpe, paroisse Saint-Séverin, demoiselle Marie EUSTACHE, veuve de feu noble homme Jean DOSSIER, vivant aussi docteur régent en la faculté de médecine en l'université de Paris, demeurant rue et paroisse Saint-Séverin, Jean SETON (qui signe SETONE), écuyer sieur de Carestien [en fait Cariston], lieutenant exempt des gardes écossaises du Corps du Roi, et demoiselle Catherine EUSTACHE sa femme, demeurant en ladite rue de la Harpe, ledit sieur EUSTACHE et demoiselles Claude, Marie et Catherine EUSTACHE frère et sœurs, héritiers chacun pour un quart de ladite défunte leur mère.

Bonne soirée ;)
Dernière modification par pganier le 25 septembre 2019, 20:41, modifié 1 fois.

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir à tous et notamment à l'abominable indexateur des neiges :)
pganier a écrit :
25 septembre 2019, 14:39
Inventaire après le décès, survenu le 26 novembre 1623, de demoiselle Claude YÉTI
[110-184] Tu m’as l’air d’être un drôle de yéti ! La défunte était Claude HIETTE. – Jacques LETUS. – Jean SETON, écuyer sieur de Carestien [en fait Cariston].

Bonne soirée ;)
Bien cordialement,

JF

cdemaz
cdemaz
Messages : 2823
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous, :)

Je suis désolé de ne pas être plus productif que cela :? J'ai trop de fers au feu en ce moment. Voici ma livraison :

[110–126] Le lundi 29 juillet 1624 – Inventaire après le décès de damoiselle Marie d’ESPINAY, survenu le 12 juillet 1624. A la requête de noble homme Nicolas LESECQ, chauffe cire et scelleur hérédidaire ès grande et petite chancellerie de France, demeurant à Paris, rue Barre du Bec, paroisse Saint-Merry, au nom et comme exécuteur du testament de la défunte jadis sa femme, fait et passé le 31 mars 1623. Et encore ledit LESECQ en son nom. Et en la présence d’honorable homme Etienne BOUCHER, marchand et bourgeois de Paris, demeurant sur le quai de la Mégisserie, en la maison où est pour enseigne l’Image Notre-Dame, paroisse Saint-Germain-l’Auxerrois, au nom et comme tuteur de Jeanne et Elisabeth BOUCHER, filles mineures de lui et de défunte honorable femme Jeanne DESPINAY jadis sa femme en premières noces, habiles à se dire, porter et nommer héritières de ladite défunte leur tante. Les biens étant en une grande maison en laquelle ledit LESECQ et ladite défunte sa femme étaient, comme il est encore à présent demeurant, et où ladite défunte est décédée. Récolement des biens meubles par lui et par la défunte, apportés lors de leur mariage (inventaires du 19 avril 1615, et du 4 mai 1615).
Vues 138-139, cote 1 : 5 avril 1615 – Contrat de mariage LESECQ x DESPINAY.
Vues 139-140, cotes 2 et 3 : Inventaire avant mariage.
Vue 149 : nombreuses enseignes.

[110–161] Le vendredi 22 décembre 1623 – Inventaire après le décès de honorable homme Nicolas MENIGUET, maître tailleur d’habits à Paris, survenu le 3 décembre 1623. A la requête de Andrée MAUGAIN (MAUGUIN), sa veuve demeurant rue Saint-Honoré, paroisse Saint-Eustache, tant en son nom que comme tutrice et curatrice de Marie MENIGUET, leur fille mineure (acte de tuition du 20 décembre 1623). Et en la présence de Baptiste JUMEL, aussi maître tailleur d’habits à Paris, demeurant rue des Prêcheurs, paroisse susdite, au nom et comme subrogé tuteur de la mineure, honorable homme Charles MENIGUET, maître barbier chirurgien à Paris, demeurant à Saint-Marcel lès Paris, rue Mouffetard, paroisse Saint-Médard, Nicolas MENIGUET, chirurgien à Paris, demeurant en cette dit ville en la maison du sieur Leclerc, intendant des finances, sise rue d’Anjou, paroisse Saint-Nicolas-des-Champs. Lesdits Charles, Nicolas et Marie MENIGUET, habiles à se dire, porter et nommer héritiers chacun pour un quart du défunt leur père, et en l’absence d’Etienne MENIGUET, marchand mercier à Paris, aussi fils du défunt auquel assignation à comparaître a été donnée.
Vue 165 : 1609 – Contrat de mariage MENIGUET x MAUGAIN. Défunte Marie CHARTIER (CHARIER) (IAD de 1610), mère de ladite MAUGAIN, veuve de Georges JONCHET en dernières noces, et en premières de François MAUGAIN. Guillaume ROBERT, tuteur des enfants mineurs de feue Madeleine MAUGAIN jadis sa femme, qui était fille de ladite CHARTIER.

Belle et bonne journée.
A pluuus tard,
Christophe.
Dernière modification par cdemaz le 26 septembre 2019, 19:01, modifié 1 fois.

Répondre

Revenir à « Paléographie en français (lecture de textes anciens) »