Répondre

Aide à l'indexation des inventaires de Me Michel de Felin (1536 à 1554)

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir Christophe,

Les compléments :

[45-25] Jean BUDÉ, seigneur d’Yerres-le-Châtel (aujourd'hui Yerres, 91330). – Tuteur honoraire comme appert par acte judiciaire donné au Châtelet. – Et enfants dudit LEBLANC : oui, il s’agit d’un lapsus du notaire ! – Habiles à être héritiers si bon leur semble de la défunte.

Bonne fin de soirée.  ;)
Bien cordialement,

JF

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=30429
Inventaires de Michel de Felin - AN ET-III-45 (1536)

85 JF
   
http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=30430
inventaires de Michel de Felin - AN ET-III-46 (1537-1538)           
           
3 JF
44 A
56 JD
109 P
111 CH
116 JF
121 JF
125 A
129 A
134 JD

http://www.geneanet.org/archives/regist ... tion=30431
inventaires de Michel de Felin - AN ET-III-47 (1541)           

3 JD
14 JF
24 JF
27 CH
46 P
58
77
82
Bien cordialement,

JF

cdemaz
cdemaz
Messages : 2755
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour chers amis,

ma livraison du matin :  :D

[46-111] Le 6 juillet 1537 – Inventaire après le décès de honorable homme maître Jean du VALDEMERCY, procureur au Châtelet. A la requête de Marie du VALDEMERCY, veuve de maître Guillaume LE FOURBEUR, procureur au Châtelet de Paris, au nom et comme héritière du défunt son frère. Et en la présence de honorable homme maître Jean Nicolas, examinateur de par le Roi au Châtelet. Et aussi en la présence d'honorable homme Pierre du MOUSSOY, marchand drapier, bourgeois de Paris, au nom et comme tuteur et curateur de Jeanne du MOUSSOY, fille et héritière de feue Jeanne DROUYNET, jadis femme dudit du VALDEMERCY. Fait en une maison à Paris rue Geoffroy l’Asnier, où le défunt demeurait et où il est décédé.
(vue 114 : Mention des titres et enseignements … de feus Guillaume de MOUSSOY ses père et mère, et de ladite défunte Jeanne DROUYNET ses père et mère, inventoriés après le décès de Jeanne DROUYNET.)

Belle et bonne journée.

Christophe.

Edit Anthony: Ajout de majuscules à "Châtelet"

alachaud
alachaud
Modérateur bénévole
Messages : 5192
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,

[46-44] 16 juin 1537 – Inventaire après le décès d’honorable homme Me Antoine FAUVRE, en son vivant avocat en la Cour de Parlement, solliciteur et entremetteur des procès et affaire des religieuses, abbesse et couvent Notre-Dame d'Yerres, demeurant en l’hôtel de ladite abbaye d’Yerres, assise à Paris, rue des Nonnains-d’Hyères, à la requête de vénérable et discrète personne Me Louis TARTIN, prêtre curé d’Évry en Brie (Évry-Grégy-sur-Yerre – 77166) et d’honnête personne Me Antoine BRUNET, régent du collège de Navarre fondé en l’université de Paris au nom et comme exécuteurs du testament ou ordonnance de dernière volonté du défunt

Je n'ai rien vu de bien intéressant dans les titres (à partir de la vue 53).

Amicalement,

Anthony
Modérateur des forums Paléographie, Allemand, Latin et Autres Traductions

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,

Les compléments :

[46-44] Des religieuses, abbesse et couvent. – Rue des Nonnains-d’Hyères.

[46-111] Guillaume LE FOURBEUR.

Bonne journée.  ;)
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Messages : 4936
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

[46-109] 23 juillet 1537 - Inventaire après le décès de feue Perrette LYENARD, à la requête de Louise LYENARD, veuve de feu Raymond PEROLLE, en son vivant couturier suivant la Cour, tant au nom que comme exécutrice du testament et ordonnance de dernières volontés de la défunte, sa sœur, que comme héritière en partie de ladite défunte et comme stipulant pour les cohéritiers d'icelle défunte.
En une chambre haute des appartenances d'une maison sise à Paris, rue des Rosiers, où la défunte est allée de vie à trépas.

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Et la suite des aventures :

[45-85] 2 juillet 1535 – Inventaire dressé après le décès de Pierre ALAIN, vivant scieur d’ais à Paris, à la requête de Jeanne CACHET, sa veuve, demeurant à Paris, rue du Petit-Musc, tant en son nom comme exécutrice du testament et ordonnance de dernières volontés du défunt que comme stipulant pour les enfants mineurs dudit défunt et d’elle, et de Jean ALAIN, fils desdits défunt et veuve.

[46-3] 3 avril 1537 – Inventaire dressé après le décès de Pierre REGNIER le Jeune, vivant marchand bourgeois de Paris, à la requête d’honorables personnes Guillemette TESTART, sa veuve, demeurant à Paris, rue de la Vieille-Tixeranderie, en une maison où pend pour enseigne le Dauphin, en son nom et comme exécutrice du testament et ordonnance de dernières volontés du défunt, et Jean GUICHON, bourgeois de Paris, au nom et comme tuteur et curateur avec ladite veuve de Pierre REGNIER et Anne REGNIER, frère et sœur, enfants mineurs desdits défunt et veuve. Et en la présence de Pierre REGNIER l’Aîné, marchand bourgeois de Paris, père du défunt, de Jean TESTART, marchand épicier, et de Martin TESTART, marchand orfèvre, bourgeois de Paris, frères de ladite veuve.

Bonne journée.  ;)
Bien cordialement,

JF

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Salut Pascal,

C'est impec !  ;)
Bien cordialement,

JF

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
@ Anthony : il n'y a qu'une seule abbesse, donc c'est au singulier.  ;)
Bien cordialement,

JF

alachaud
alachaud
Modérateur bénévole
Messages : 5192
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
dumultien a écrit :
23 août 2016, 09:15
@ Anthony : il n'y a qu'une seule abbesse, donc c'est au singulier.  ;)
Oups, mea maxima culpa frater Joannes Franciscus! :)
Modérateur des forums Paléographie, Allemand, Latin et Autres Traductions

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Messages : 6369
Bonjour à tous,

Moi aussi j'ai travaillé ce matin  ;) :

http://www.geneanet.org/archives/regist ... 30&page=56
[46 – 56] 22 juin 1537 – Inventaire dressé après le décès de feu honorable homme Me Jean LECLERC, en son vivant seigneur en partie des Vieilles-Granges (paroisse d’Essonnes – vue 87 – ) près Corbeil, chirurgien bourgeois de Paris, à la requête et présence de sa veuve honorable personne Clémence CHRESTIEN, en son nom, Me Jean LECLERC, clerc au greffe du Châtelet et bourgeois de Paris, Thomas LECLERC aussi bourgeois de Paris, Louis LECLERC, sergent à verge du Roi notre seigneur audit Châtelet de Paris, Me Nicolas MAHETTE, procureur en icelui Châtelet, Claude LECLERC sa femme, en leurs noms et Maître Pierre GAIGNERON, procureur en la cour de Parlement, tant en son nom que comme se disant tuteur et curateur de Jean et Pierre GAIGNERON, enfants mineurs d’ans de lui et de feue Jeanne LECLERC sa femme, et encore comme exécuteur du testament ou ordonnance de dernière volonté de ladite feue Jeanne LECLERC, lesdits maîtres Jean, Thomas, Louis et Claude LECLERC frères et sœur et habiles à être héritiers dudit défunt Me Jean LECLERC leur père, et lesdits mineurs dudit GAIGNERON comme représentant pour une tête ladite défunte Jeanne LECLERC leur mère, aussi habiles à être héritiers d’icelui défunt Me Jean LECLERC leur aïeul maternel.
Le défunt était marguillier de la fabrique de l’église Saint-Gervais à Paris.
Les biens étant en une maison assise en cette ville de Paris, au vieux cimetière Saint-Jean, où pend pour enseigne le Dauphin, en laquelle ledit défunt est allé de vie à trépas, montré et enseigné par ladite veuve et Isabelle LE BEL sa mère.
Également en une maison au village de Fourcqueulx et en une autre aux Bordes, fauxbourgs de Corbeil (91100 Corbeil-Essonnes), appartenant au défunt (vue 103)
Jean CHRESTIEN sergent royal au bailliage d’Amiens (vue 82)
Thomas et Louis LECLERC enfants de feue Bonne DES BARONS jadis femme du défunt (vue 88)
Louis LECLERC, fils de feue Bonne DES BARONS et Jeanne BOULLARD sa femme (vue 90)
Audry JAMET et Geneviève DUBOIS sa femme, Pierre DUBOIS et Jacqueline DUBOIS, veuve de Nicolas CAPPEL, Philippe MICHEL fille de feu Nicolas MICHEL et Guillemette DUBOIS, lesdits DUBOIS enfants de feus Pierre DUBOYS et Jacqueline TURBERT ont ratifié les dons et transports faits par lesdits Pierre DUBOYS et Jacqueline TURBERT au défunt leur neveu (vue 91)
Isabelle LEBEL veuve de feu Raoullequin CHRESTIEN demeurant à Senlis (vue 92)
Me Simon LECLERC chirurgien à Paris, père du défunt (vue 93)
Ladite Clémence CHRESTIEN veuve de feu Jacques CHANTRE (vue 100, contrat de mariage)
Jean, Thomas et Louis LECLERC enfants de feue Bonne DES BARONS jadis femme du défunt (vue 101, inventaire)

Encore un acte riche en informations, y compris sur les familles paysannes débitrices du défunt... Mais on doit en laisser un peu pour nos (lointains) successeurs  ;)

La famille LECLERC est parente de la famille TURBERT ou TRUBERT http://www.persee.fr/renderPage/bec_0373-6237_2004_num_162_1_463336/0/710/bec_0373-6237_2004_num_162_1_T9_0165_0000.jpg

Des doutes pour la vue 92 :
Pièces jointes
Screen-2016-08-23_09-40-13.jpg
Screen-2016-08-23_09-40-13.jpg (9.91 Kio) Consulté 22 fois
Screen-2016-08-23_09-39-37.jpg
JD

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
alachaud a écrit :
23 août 2016, 09:32
Oups, mea maxima culpa frater Joannes Franciscus! :)
Je ferai preuve de mansuétude pour cette fois. Mais gare au cilice en cas de récidive !  ;D
Bien cordialement,

JF

dumultien
dumultien
Messages : 14294
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Salut JD,

Pas de complément, juste des confirmations : Raoulquin ou Raoullequin, voire Rollequin, était un prénom assez fréquent à cette époque. Et tu as bien lu, c'est Senlis, le N manquant étant signalé par un tilde.

Bonne journée.  ;)
Bien cordialement,

JF

cdemaz
cdemaz
Messages : 2755
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir à tous,

je prends le 47-27 qui est le suivant sur la liste.  :D

A bientôt
Christophe.

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Messages : 6369
Les derniers de la journée   ;)
http://www.geneanet.org/archives/regist ... 0&page=134
[46 – 134] 18 décembre 1537 – Inventaire dressé après le décès de feu Nicolas BRADELET, en son vivant compagnon cordonnier et débardeur de bois, à la requête de sa veuve Madeleine FILLEMIN, demeurant à Paris, en son nom et comme tutrice et curatrice de leur fille mineure d’ans Catherine BRADELET, et en la présence de Jacques LE FEVRE, marchand rôtisseur bourgeois de Paris, ami et stipulant pour ladite mineure.
Les biens étant en une chambre des appartenances d’une maison assise à Paris, rue des Jardins, près l’Église Saint-Paul.

http://www.geneanet.org/archives/regist ... 431&page=3
[47 – 3] 17 août 1541– Inventaire dressé après le décès de feu Philippe BROUART, en son vivant maître foulon de bonnets, à la requête de sa veuve Jeanne CAMPOYER, demeurant à Paris, rue du Port-Saint-Landry, en son nom et comme exécutrice, seule et pour le tout, du testament et ordonnance de dernière volonté dudit défunt et encore comme tutrice et curatrice de leur fils mineur d’ans Jean BROUART, et de Jean PICOT, marchand hôtelier demeurant à Paris, Place de Grève, au nom et comme tuteur et curateur de Renault BROUART fils mineur d’ans dudit défunt et de feue Étiennette DE SAIMBAULT, jadis sa seconde femme, et d’avantage de Guillaume BROUART, praticien en court laye, demeurant à Paris, neveu d’icelui défunt, au nom et comme procureur de François BROUART, fils dudit défunt et de feue Jeanne TROUVE, jadis sa première femme, et outre, de Geneviève BROUART, âgée, usant et jouissant de ses droits comme elle dit, fille desdits défunts BROUART et Jeanne TROUVE sa première femme.

Bonne soirée.
JD

Répondre

Revenir à « Paléographie en français (lecture de textes anciens) »