Répondre

RÉSOLU : Que de problèmes pour déchiffrer un contrat de mariage de 1637 !

jfischbach1
male
Messages : 241
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

Un contrat a été établi le 3 mai 1637 à Mirebeau (Vienne) pour le futur mariage de Jacques SABOUREUX et de Françoise ORREAU (en fait AURIAU).

Vous trouverez en PJ :
- les deux pages du contrat,
- un PDF dans lequel j'ai reconstitué le contrat après découpage et "nettoyage" pour plus de lisibilité.

Références du contrat:
AD de la Vienne, Mirebeau, Archives notariales, Étude de Maître Pierre ARNAULT 1, E4_88_324.

La copie en PJ provient de Brozer:
http://brozer.fr/telearchives/#depot_collections.php?d=7&r=12994&c=13630&fn=115

Profitant aujourd'hui d'un temps magnifique sur la région parisienne, je me suis mis à transcrire ce contrat, mon premier !

Et j'ai obtenu le résultat déplorable suivant :

"…… que le troisième jour de mai mil six cent trente sept endroit …… de Mirebeau …… Monseigneur éminentissime Cardinal ……de Mirebeau …… par devant nous présentés et solennellement établis …… Jacques Saboureux laboureur demeurant aux Carles (?) paroisse de Varennes, fils de Pol Saboureux et Vincende Arnault ses père et mère d’une part et Françoise Orreau, fille de défunt Jean Orreau et Marie Roy …… veuve ? de défunt Vincent Brault demeurant au faubourg de ….. d’autre (part) entre lesquelles …… du mariage futur …… Jacques Saboureux et …… Françoise Orreau a été accordé …… que ledit Jacques Saboureux a promis et est obligé de prendre femme et légitime épouse ladite Françoise Orreau ……."

J'ai donc arrêté et je demande de l'aide pour cette transcription.

Merci à vous si vous pouvez y passer un peu de temps !

Bien cordialement.

Jean-Pierre Fischbach (jfischbach1)
Pièces jointes
E4_88_324_0115.jpg
Première page du CM
E4_88_324_0116.jpg
Seconde page du CM
CM reconstitué.pdf
(5.05 Mio) Téléchargé 1 fois
Dernière modification par jfischbach1 le 17 février 2020, 11:24, modifié 1 fois.

broisseau
broisseau
Messages : 289
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

Je vous propose :
Sache tous que le troisiesme jour de may mil
six centz trante sept, endroit dud[it] ? de Mirebeau
pour Monseigneur l'éminantissime cardinal, duc
de Richelieu, barron de Mirebeau, ont esté pardavant
nous présantz et personnellemantz establis et dheumentz
soubzmis ? ? Jacques SABOUREUX laboureur
demeurant aux Cartes, parroisse de Varrennes,
fils de Pol SABOUREUX et Vincende ARNAULT ses
père et mère d'une part. Et Francoize ORREAU
fille de feffunct Jean ORREAU et Marie avant ROY et
et veufve de deffunct Vincent BRAULT, demeurante
au faulx bourgs de Lo… de (Mace) d'aultre.
Entre lesquelles partye a esté faict le
traitté du mariage future d'entre les[dicts] Jacques
SABOUREUX et de lad[icte] Francoize ORREAU a esté
accordé ce quy s'ensuict. C'est assavoir que
ledit Jacques SABOUREUX a promis e[t] s'est obligé
de prandre à femme et légitime espouze ladicte
Francoize ORREAU comme par sanblable ladicte
Francoize ORREAU par l'advis e[t] consantemant
de Francois ORREAU, Jean ORREAU ses frères, Martin
BRAULT son beaufrère, Vincent (PERIER ?) et au[tres] ses proches
parantz et amis pour ce assanblés, a p[ro]mis de prandre
à mary et espoux le[dict] Jacques SABOUREUX toutte
foys et quand que l'ung pour l'aultre il en seront
sommés et requis, les sollennités de notre mère
Saincte églize Catolique apostolique et romaines
seroit préallablement observées et gardées. Et est
accordé que lesdictz futurs conjoinctz n'entreront
en communaulté de biens que ung an après la
bénédiction nuptialle cy bon leur sem[ble]. Laquelle
communaulté, en cas q[u'ils] y veuille entrer dans led[ict]
tampz ou après, se fera par contrat à part des p[résen]tes.
Et seront tenus faire ? de part et
d'aultre des (me[ubles]) qu'ils auront pour iceux ?
et mestre en lac[quelle] communaulté en ? qu'ils ? ?
…………………………………………………….
Et seront tenu led[ict] SABOUREUX et lad[icte] future espouze
nourrir, (dans l'interligne : entretenir, ? ? ) leurs enfans qu'ilz ont, scavoir ledit SABOUREUX
et luy de son premier mariage et ? sa fille (prénom)
SABOUREUX sa fille de son p[re]mier mariage et (prénom)
BRAULT filz de lad[icte] future espouze et du[dict] feu BRAULT,
jusques en l'aage de quatorze quinze ans pour
le revenu des fruicts de leurs biens (seullement)
sans diminution du fond. Et ? ? (aage) led[dict] SABOUREUX
des denies p[ro]venant de la vente de meu[bles] dud[ict] (prénom)
BRAULT filz de lad[icte] futuree espouze qui luy seront
? ? ? par ceux quy leur auront ?
et suivant ? ? ?
Et con[stitue] led[ict] futur espoux ? ? ?
avec lad[icte] future espouze, douaire coutumier
sur (tous) les biens dud[ict] futur espoux
à la manière accoutumée, suivant la
coutume du pais d'Anjou ? (comme aussy) y tout ce q[ue] dessus
esté stipulé par lesd[ictes] partyes. Lesquelz & ont obligé
tous leurs biens & (juge et condamne) & Fait
e[t] pasé audit (Mace ?), p[rése]ent les dessus d[icts]
parrantz et encore es présance de honnorable
homme Me Francois BALAND
p[ro]cur[eur] fiscal aud[ict] (Mace ?). Et que lesd[ictes] partyes
? ? ? dit ne scavoir signer
sur ce enquis. Constat ? ? ?
suivant leur quallité et condition ?
de Maturine ROY sa première femme ?
et en valleur sept ?



Je n'arrive pas à lire les prénoms des enfants de leur premier mariage:
une fille pour Jacques et un fils pour Françoise.

Les dernières lignes sont des oublis à réinsérer dans le texte, mais je ne vois pas bien où.

Je n'arrive pas à lire le nom du village du notaire : (Mace ??)

Cordialement,
Robert

jfischbach1
male
Messages : 241
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour Robert,

Merci beaucoup pour ce fantastique travail.
Je suis très impressionné !
Je vais prendre le temps de relire votre transcription dans tous ses détails.

J'avais connaissance du premier mariage de Françoise mais pas de celui de Jacques.

Le notaire était installé à Mirebeau, peut-être en un lieu-dit de cette ville. Je vais creuser.

Il y a donc des recherches à faire ... peut-être difficiles car nous sommes à la limite inférieure des actes numérisés.

Je vais toutefois essayer de compléter le sujet.

Encore merci et bonne continuation.

Jean-Pierre Fischbach

jfischbach1
male
Messages : 241
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour Robert,

Peu d'informations nouvelles après quelques recherches :

- après l'évocation de Martin BRAULT, le beau-frère de la future épouse, est cité René BALLAND dont le père, François BALLAND, procureur fiscal, apparaît à la fin du contrat.
- en regardant de nouveau les différentes rédactions du nom du village du notaire, je pense qu'il s'agit de "Mau" et non de "Mace"; ceci pourrait correspondre effectivement à une abbréviation de Mirebeau mais je n'en ai pas trouvé la preuve.
- pour la petite histoire, le Cardinal de Richelieu, cité dans le contrat, a acheté la Baronnie de Mirebeau en 1631 donc 6 ans avant la rédaction du contrat de mariage. Vers 1550, la baronnie de Mirebeau formait une enclave relevant de la sénéchaussée d'Angers, ce qui explique probablement la mention "suivant la coutume du pays d'Anjou" indiquée dans le contrat.

Bien cordialement.

Jean-Pierre Fischbach

jacquesciterne
jacquesciterne
Messages : 740
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,

Quelques mots par-ci par-là :

Sache tous que le troisiesme jour de may mil
six centz trante sept, endroit dud[it] ? de Mirebeau
pour Monseigneur l'éminantissime cardinal, duc
de Richelieu, barron de Mirebeau, ont esté pardavant
nous présantz et personnellemantz establis et dheumentz
soubzmis ? ? Jacques SABOUREUX laboureur
demeurant aux Cartes, parroisse de Varrennes,
fils de Pol SABOUREUX et Vincende ARNAULT ses
père et mère d'une part. Et Francoize ORREAU
fille de deffunct Jean ORREAU et Marie ARNAULT ROY et
et veufve de deffunct Vincent BRAULT, demeurante
au faulx bourgs de Lo… de (Mace) d'aultre.
Entre lesquelles partye a esté faict le
traitté du mariage future d'entre les[dicts] Jacques
SABOUREUX et de lad[icte] Francoize ORREAU a esté
accordé ce quy s'ensuict. C'est assavoir que
ledit Jacques SABOUREUX a promis e[t] s'est obligé
de prandre à femme et légitime espouze ladicte
Francoize ORREAU comme par sanblable ladicte
Francoize ORREAU par l'advis e[t] consantemant
de Francois ORREAU, Jean ORREAU ses frères, Martin
BRAULT son beau-frère, René BALLAN et aultres ses proches
Toussaint (MATHAUS ?),
Vincent PERIER et au[tres] ses proches
parantz et amis pour ce assanblés, a p[ro]mis de prandre
à mary et espoux le[dict] Jacques SABOUREUX toutte
foys et quand que l'ung pour l'aultre il en seront
sommés et requis, les sollennités de notre mère
Saincte églize Catolique apostolique et romaines
seroit préallablement observées et gardées. Et est
accordé que lesdictz futurs conjoinctz n'entreront
en communaulté de biens que ung an après la
bénédiction nuptialle cy bon leur sem[ble]. Laquelle
communaulté, en cas q[u'ils] y veuille entrer dans led[ict]
tampz ou après, se fera par contrat à part des p[résen]tes.
Et seront tenus faire inventere de part et
d'aultre des (me[ubles]) qu'ils auront pour iceux aporté
et mestre en lac[quelle] communaulté es cas qu'ils la veulle ?
…………………………………………………….
Et seront tenu led[ict] SABOUREUX et lad[icte] future espouze
nourrir, (dans l'interligne : entretenir suivant la callité et condition) leurs enfans qu'ilz ont, scavoir ledit SABOUREUX
de luy de son premier mariage et lacq(elle) sa fille Fleur)
SABOUREUX sa fille de son p[re]mier mariage et Vincent
BRAULT filz de lad[icte] future espouze et du[dict] feu BRAULT,
jusques en l'aage de quatorze ans quinze ans pour
le revenu des fruicts de leurs biens (seullement)
sans diminution du fond. Et ? ? (aage) led[dict] SABOUREUX
des denies p[ro]venant de la vente de meu[bles] dud[ict] Vin(c)ent
BRAULT filz de lad[icte] futuree espouze qui luy seront
mis en mains par ceux quy les auront (touchés ?)
et suivant ? verbal dument ? ? et
es cas que led[ict] futur espoux décédast le p(re)mier
avent lad[icte] future espouze, douaire coutumier
sur (tous) les biens dud[ict] futur espoux
à la manière accoutumée, suivant la
coutume du pais d'Anjou car ainsy tout ce q[ue] dessus
a esté stipulé par lesd[ictes] partyes. Lesquelz ? ont obligé
tous leurs biens (etc ?) & juge et condamne & Fait
e[t] pasé audit (Mace ?), p[rése]ent les dessus d[icts]
parrantz et encore es présance de honnorable
homme Me Francois BABAUD
p[ro]cur[eur] fiscal aud[ict] (Mace ?). Et que lesd[ictes] partyes
? ? ? dit ne scavoir signer
sur ce enquis. Constat ? ? ?
suivant leur quallité et condition
de Maturine ROY sa première femme
et en valleur sept ratures

Bonjour, logiquement le renvoi en fin d'acte "de Maturine ROY sa première femme" devrait correspondre à la femme de Jacques SABOUREUX, et mère de sa fille Fleur
Cordialement

Jacques

jfischbach1
male
Messages : 241
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir Jacques,

Merci pour ces compléments qui enrichissent la transcription initiale de Robert BOISSEAU.

Sous Geneanet j'ai trouvé trace d'un Toussaint MATAULT (né en 1606) et d'un François BABAUD, procureur fiscal.

Par contre mes recherches concernant Mathurine ROY, Vincent BRAULT (le fils) et Fleur SABOUREUX n'ont pas (encore) abouti.

Bien cordialement.

Jean-Pierre Fischbach

jfischbach1
male
Messages : 241
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir,

Pour essayer de conclure, voici un petit résumé de la situation :

CM entre Jacques SABOUREUX et Françoise ORREAU (AURIAU) : le contrat a entre autres buts de protéger les enfants que les deux contractants ont eu de leurs mariages précédents.

Jacques SABOUREUX était marié à Mathurine ROY dont il a eu une fille.
Françoise ORREAU (AURIAU) était mariée à Vincent BRAULT dont elle a eu un fils.

Les prénoms de ces enfants ne sont pas très clairs. Pour terminer l’analyse du CM en objet, j’aimerai clarifier ces prénoms.

La fille se prénomme Clémence selon GE86 ou Fleur selon Geneanet.
Le garçon se prénomme Pierre selon GE86 ou Vincent selon Geneanet.

Eh bien figurez vous que ces deux loupiots se sont mariés !

Il en résulte un CM du 26/10/1652 : AD de la Vienne, Mirebeau, Me Pierre ARNAULT 1, E4/88/345. Ce CM est disponible via Brozer.

Ce couple a eu au moins deux filles, Anne et Vincende BRAULT, qui se sont mariées à leur tour :
- Anne avec René GUITTON : AD de la Vienne, Mirebeau, BMS 1668-1674, Collection communale, vue 64/109, acte du 06/07/1671.
- Vincende avec Pierre AURIAULT sous couvert d’un CM du 19/06/1676 : AD de la Vienne, Mirebeau, Me Gaspart JEANNET, E4/88/258. Le CM est disponible via Brozer.

De tous ces documents, il résulte que le prénom du garçon est effectivement Vincent.

Et que le prénom de la fille n’est toujours pas clair ! En plus de Clémence et de Fleur se sont ajoutés Flaive, Flaine et Clayfve selon les lecteurs des actes !

Pour essayer de conclure, j’ai fait le petit document ci-joint dans lequel j’ai rassemblé les différentes orthographes de ce prénom, après quelques travaux de nettoyage …

Qu’en dites-vous ?

Moi j’opterai bien pour FLAVIE car c’est un beau prénom mais je n’en suis pas si sûr !

Merci d’avance pour vos avis.
Bien cordialement.

Jean-Pierre
Pièces jointes
Prénom de Mlle SABOUREUX.pdf
(86.81 Kio) Téléchargé 2 fois

jacquesciterne
jacquesciterne
Messages : 740
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,

Dans le CM Vincent BRAULT – SABOUREUX , Il faut bien lire Flavie à la place de Flaine. J'ai souvent rencontré des actes où le point du "i" n'est pas situé directement au-dessus du"i" mais sur la lettre adjacente.

Dans le CM Jacques SABOUREUX – Françoise ORREAU , je lis Fleure. Impossible de confondre le "e" avec un "a"

Dans le CM Pierre AURIAULT – Anne BRAULT, On peut penser que l'initiale est bien un F plutôt qu'un "C" dont la barre transversale a été oubliée ou s'est effacée. La terminaison est "fve" comme on retrouve souvent dans "vefve" = veuve.
Je lirais donc Flayfve.

Pour l'acte de mariage Jean GUITTON – Vincende BRAULT, c'est plus délicat. La troisième lettre pourrait peut-être, être un "y" mais ce n'est pas une forme que j'ai rencontré habituellement. Il faudrait pouvoir confirmer en comparant avec d'autres mots.
Donc peut-être aussi Flayve

On peut légitiment penser que son prénom est bien Flavie. Avec une période où elle a été prénommée Fleur
Cordialement

Jacques

jfischbach1
male
Messages : 241
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour Jacques,

Merci pour ces précisions.
Je maintiens ma préférence pour Flavie !
Et j'en profite pour considérer le sujet comme résolu.

Bonne continuation.

Jean-Pierre

Répondre

Revenir à « Paléographie en français (lecture de textes anciens) »