Répondre

Morts rapprochées

cjohnny1
male
Messages : 84
Saisie : Standard
Voir son arbre

Morts rapprochées

Message 01 décembre 2018, 16:32

Bonjour,

J'ai un cas spécial, quatre morts rapprochées. Tellement rapprochées que les acte de decès sont sur les deux mêmes pages.
C'est une famille qui vivait à Amenoncourt (54) dans la première partie du 19e siècle. La mère est morte le 2 novembre et le père, le 9 novembre 1849, à l'âge de 39 ans pour les deux. Et deux de leurs enfants sur dix enfants au total, deux garçons âgés respectivement de 16 ans et de 3 ans, mort pour le premier le 7 novembre et le deuxième le 11 novembre 1849.
Avez-vous une petite idée de ce qui aurait pu se produire en ce début de novembre 1849 à Amenoncourt ? Les actes de décès ne sont pas explicites.

Autre question. Savez-vous ce qui se passe pour les survivants ensuite ? Car il ne reste plus que les enfants, âgés de 1 an à 14 ans au plus. J'ai trouvé quelques mariages pour plusieurs mais je voulais savoir si il y avait une sorte de protocole pour les orphelins à cette époque en particulier.

N'hésitez pas à me poser des questions si vous en avez. Merci d'avance pour vos réponses.

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Messages : 19748
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
bonsoir,

incendie ou champignons, ils seraient morts le même jour.

Une maladie n'aurait pas tué tant de personnes en si peu de temps sauf une maladie fulgurante, choléra, gastro violente.....

D'autres auront peut-être d'autres explications.

A cette époque les familles vivent avec leurs familles élargies. Les enfants ont pu être pris en charge par les oncles tantes, grands parents... Seules les archives vous le diront dans les actes de mariages ou de décès.

Cordialement

Brigitte
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

ttjeri
ttjeri
Messages : 1519
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour

il est très probable que ce soit le choléra, la pandémie de 1853-54 n'est pas loin et il y déja eu 16 000 morts à Paris entre mars et septembre 1849.
Pour le devenir des enfants, les recensements peuvent donner des informations, en particulier celui de 1851.


Cordialement,

TT

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Messages : 19748
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

Pas complétement hors sujet : dans un reportage sur le gouffre de Padirac, ils expliquaient que la coutume voulait que les gens du coin jettent tous les cadavres d'animaux non consommables dans le gouffre.

Bien entendu, il y passe de l'eau que les mêmes habitants buvaient ensuite.

On leur a expliqué qu'il ne fallait pas jeter d'animaux car ça polluait l'eau. Les dysenteries endémiques se sont arrêtées quelques temps plus tard.

En 1834, Provence, c'est à la suite d'une grave épidémie de choléra qu'on a décidé de construire le canal de Marseille.

Cordialement

Brigitte
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

cjohnny1
male
Messages : 84
Saisie : Standard
Voir son arbre
D'accord, merci beaucoup pour vos réponses.

Répondre

Revenir à « Catastrophes et calamités »