Répondre

recherche de mon père biologique

391361382
female
Messages : 1
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,
Je suis issue d'un secret de famille, ma mère a trompé mon père qui m'a reconnu je porte le nom NICOL.
Suite au test ADN, je suis dans l'attente de savoir d'après mes origines de trouver un nom de Famille qui correspond le plus dans la globalité à ce géniteur.
Ma mère est décédée et n'a jamais voulu m'avouer de qui il s'agissait.
Bien évidemment mon père qui m'a adopté est mon père mais il me manque le côté paternel de sang.
Mes 2 parents sont décédés hélas! et je suis dans ce cercle infernale à me poser toutes ces questions et j'ai hâte que l'on puisse m'aider à retrouver celui-ci. Je suis née en novembre 1964 à BRIARE dans le LOIRET 45 et je réside toujours dans cette commune.
Merci de m'aider
Jocelyne Nicol épouse Carré

monserrada
female
Messages : 893
Bonjour
391361382 a écrit :
31 juillet 2020, 15:12
Ma mère est décédée et n'a jamais voulu m'avouer de qui il s'agissait.

Votre mère n'a jamais voulu vous dire de qui ils'agissait.
Qu'attendez-vous de nous?

Monserrada

ffoucart
male
Messages : 54
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour Jocelyne,

Encore peu de français ont fait décrypter leur génome, ce qui implique que votre recherche peut mettre un certain temps à porter ses fruits. Je connais plusieurs personnes dans votre cas, et si certaines ont pu lever le secret de leurs origines, d'autres attendent toujours. Concernant l'ADN, vous ne pourrez pas compter sur le chromosome Y pour identifier votre lignée. Il ne vous faudra compter que sur l'ADN autosomal (donc les 22 chromosomes non sexuels, la 23ème paire déterminant le sexe de l'individu).
Dans ces conditions, il vous faut établir de manière la plus fiable possible votre généalogie en ligne maternelle sur les 6/7 dernières générations. Cela afin de ne pas retenir les individus avec lesquels vous aurez un segment commun, mais qui serait hérité de votre mère.

La difficulté réside dans la possibilité ou non d'avoir des cousins génétiques assez proches généalogiquement pour vous renseigner utilement sur votre famille paternelle.

En tout état de cause, ne retenez pas l'analyse de vos origines ethniques pour vous guidez: c'est plus ou moins fiable, et souvent moins que plus (tout dépend aussi de l'entreprise qui effectue ce travail).

Accessoirement, avez-vous mené une petite enquête "policière"? C'est-à-dire dans les photos, les lettres ou les souvenirs laissés par votre mère? Cela pourrait donner des pistes. Voir aussi ses anciennes amies, à qui elle a pu se confier.

Bon courage à vous.

Bien cordialement,

PS: d'après mon expérience, les secrets de famille ne sont secrets que pour les principaux intéressés. Rarement pour l'environnement proche, y compris la famille. Une de mes ex m'avait convié à une fête de famille, un anniversaire je crois, d'un cousin d'un de ses parents. Elle m'a fait remarqué que la fille du cousin ressemblait beaucoup ou meilleur ami de celui-ci. Elle a ajouté qu'il ne fallait rien lui dire, mais qu'il était son vrai père (ce que le reste de la famille savait). Autre exemple, une personne que j'ai aidé avait fait un test ADN. Le résultat de ses origines ethniques était abhérent (en gros, elle s'attendait à être du Moyen Orient, mais a reçu un résultat où elle apparaissait comme européenne). Sa mère était morte depuis peu, et son père n'a rien voulu lui dire. Mais finalement, une de ses tantes lui a lâché le morceau (elle a dû lui arracher les infos tout de même). Elle n'avait aucun lien biologique avec ses parents. C'était plus ou moins une adoption, probablement pas officielle (son pays d'origine n'est pas la France). On a pu identifier son père biologique relativement facilement (et la tante a accepté de confirmer son nom), et je lui ai conseillé de ne plus exposer sa situation, vu la profession de ce dernier (et probablement les circonstances de sa naissance). Pour sa mère, je ne sais pas si elle a pu l'identifier, mais cela n'avait rien d'impossible (et son père biologique étant encore en vie, pouvait l'éclairer à ce sujet).

Cela pour dire que le secret est tout relatif.

Répondre

Revenir à « Abandon et adoption »