Répondre

Marin disparu en mer

gilles1962
male
Messages : 136
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour à tous,

Je commence à me demander au sujet de mon ancêtre qui était marin (dans la marine commerciale,marin pêcheur) "disparu de la circulation" si je puis dire, je me demande s'il ne serait pas disparu en mer ?, la très grande difficulté pour retrouver le décès étant :
1/ il était de nationalité italienne, les sources sont moins accessibles
2/ marié à une maltaise vivant à Malte (ce n'est pas en soit une difficulté supplémentaire)
3/ je ne connais pas l'année de sa disparition
4/ il n'apparaît sur internet dans aucune base de données de marins ayant émigré aux USA ou en Amérique du Sud ni aucun site de généalogie américain
5/ aucune demande de passeport dans les archives nationales de Malte à son nom de 1866 à 1880 (consulté aux Archives sur place en 2018),
6/ aucun décès sur le site geneanum à son nom, les Giuseppe Braschi décédés apparaissant sur cette base (mais sur la Tunisie en 1906 et 1955 et non pas sur Malte) lui sont apparentés mais ne sont pas lui, c'est donc une aiguille dans une botte de foin à rechercher.

Je sais simplement qu'à la naissance de mon arrière-grand-père à Malte en 1875, il est déclaré absent de l'île dans l'acte de naissance de l'enfant.
Sa femme a eu un autre enfant qui n'est pas de lui en 1880, elle lui a donné son matronyme, il est simplement précisé en latin au sujet de son époux : femme de Giuseppe Braschi, "sans nouvelles depuis de nombreuses années". Pour information, si vous le croisez dans vos recherches, il s''agit de BRASCHI Giuseppe (ou Joseph) né à Marciana Marina, île d'Elbe, Italie le 19/01/1829, époux de GALEA Rosaria née à Malte en 1844, tous deux mariés à Senglea (Malte) en 1866. Si vous avez des idées de piste de recherches, merci de me les communiquer. Bonne continuation à tous. Gilles
Dernière modification par gilles1962 le 02 octobre 2019, 17:39, modifié 1 fois.

buhotmarc
buhotmarc
Modératrice bénévole
Messages : 34530
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,

Il est préférable de cliquer sur "Nouveau sujet" pour poser une question, je l'ai séparée.

Je me suis permise d'aérer votre texte en faisant des retours à la ligne pour qu'il soit plus agréable à lire

En vous souhaitant avoir des réponses ...

Cordialement
Monique
Modératrice bénévole, sans lien de subordination avec geneanet
------------------
Bouton (sous l'identifiant)  AIDE

gilles1962
male
Messages : 136
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Oui Monique, vous avez bien fait ! merci

genbasit
female
Messages : 2492
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,

Je ne suis pas spécialiste, surtout sur la législation maritime italienne...
Par contre, par exemple sur les registres de Marseille, figurent des actes globaux de disparitions (considérées comme décès ), sont mentionnés dans un seul acte, tous les marins d'un même bateau naufragé dont des étrangers.
En théorie (en France ), le décès était retranscrit à la commune de naissance du décédé, à défaut (si celle ci était inconnue), à la commune du dernier lieu de résidence.

Cordialement.

gilles1962
male
Messages : 136
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
genbasit a écrit :
30 octobre 2019, 21:01
Bonjour,

Je ne suis pas spécialiste, surtout sur la législation maritime italienne...
Par contre, par exemple sur les registres de Marseille, figurent des actes globaux de disparitions (considérées comme décès ), sont mentionnés dans un seul acte, tous les marins d'un même bateau naufragé dont des étrangers.
En théorie (en France ), le décès était retranscrit à la commune de naissance du décédé, à défaut (si celle ci était inconnue), à la commune du dernier lieu de résidence.

Cordialement.
Bonjour, merci pour l'info de Marseille, on ne sait jamais !
Bonne journée à vous
Gilles

plumetot
male
Messages : 34
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour,
chez Heredis mais vous devez connaître je pense, généalogie Fenech-Mula par Danielle Fenech, il serait décédé après 1883 aux USA, où il aurait fait fortune.
Cordialement
RM

gilles1962
male
Messages : 136
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
plumetot a écrit :
21 novembre 2019, 02:11
Bonjour,
chez Heredis mais vous devez connaître je pense, généalogie Fenech-Mula par Danielle Fenech, il serait décédé après 1883 aux USA, où il aurait fait fortune.
Cordialement
RM
Oui, c'est une cousine, mais cette tradition orale n'est étayée par absolument aucun élément concret, ni date de départ, ni lieu d'arrivée, et je cherche depuis 35 ans maintenant ! Cordialement

genbasit
female
Messages : 2492
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,
Vous avez effectué bon nombre de recherches approfondies....
J'ignore la législation de Malte.
En France, l'épouse d'un marin est déclarée veuve au bout d'un certain temps suivant les époques .
En effet, il s'agissait d'une part, d'offrir la possibilité à la "veuve" de pouvoir se remarier et de disposer des biens du décédé (par l'épouse ou les enfants ).

Il serait intéressant de vous procurer l'acte de décès de son épouse.

Également, existerait il à Malte un registre matriculaire des gens de mer ? Où la disparition serait succeptible de figurer ?

Je suppose que les actes de mariage de ses enfants ne mentionnent rien à son sujet ?

Au vu de vos acquis, la disparition aurait lieu entre avril 1874 et avant 1879, cela cible mieux la période mais pas le lieu...

Cordialement.

gilles1962
male
Messages : 136
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
genbasit a écrit :
23 novembre 2019, 16:53
Bonjour,
Vous avez effectué bon nombre de recherches approfondies....
J'ignore la législation de Malte.
En France, l'épouse d'un marin est déclarée veuve au bout d'un certain temps suivant les époques .
En effet, il s'agissait d'une part, d'offrir la possibilité à la "veuve" de pouvoir se remarier et de disposer des biens du décédé (par l'épouse ou les enfants ).

Il serait intéressant de vous procurer l'acte de décès de son épouse.

Également, existerait il à Malte un registre matriculaire des gens de mer ? Où la disparition serait succeptible de figurer ?

Je suppose que les actes de mariage de ses enfants ne mentionnent rien à son sujet ?

Au vu de vos acquis, la disparition aurait lieu entre avril 1874 et avant 1879, cela cible mieux la période mais pas le lieu...

Cordialement.
Bonjour, malheureusement, l'acte de décès de sa femme est introuvable, il a dû avoir lieu en Tunisie, mais ce n'est pas faute d'avoir écrit à maintes reprises en Tunisie qu'on ne l'a pas trouvé, j'ignore aussi quand il a eu lieu. Sa femme quitte Malte en 1883 avec ses jeunes enfants et s'installe à Tunis. Les actes de mariage des enfants ne disent rien de précis sur le père, sinon son nom et prénom. Geneanum n'a pas dans sa base le décès de cette femme, c'est pour cela que tout cela est vraiment compliqué, et je désespère de trouver ces actes avant la fin de ma vie, même si je n'ai que 57 ans, je cherche ces informations depuis l'âge de 19 ans !

genbasit
female
Messages : 2492
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour

J'ai conscience que vous avez déjà effectué beaucoup de recherches.

Je me permets de vous faire part de mes interrogations .

Votre aïeule est née à l' île de Malte qui était sous la domination sicilienne, française, anglaise.
Elle s'y marie avec un italien , puis émigre en Tunisie.
J'ignore les documents nécessaires à l'époque pour voyager dans ces pays, mais il devait être nécessaire de posséder un passeport ?

Connaissez vous sa nationalité (aurait pu t elle en changer en cours de route ?)
Idem pour ses enfants ?
Y aurait il pu avoir une demande de naturalisation française à un moment donné pour l'un des membres de la famille ?

Vous êtes vous renseigné sur la législation maritime de Malte (registres d'inscription maritime )?.

Ces questions sont destinées à envisager des pistes peu être inexplorées. ..

Cordialement.

Nb vous devez connaître, mais au cas où. ..
Un lien ou sont présents des GALEA, natifs de Malte, ayant demandé la naturalisation
Qui pourraient être des parents proche de votre aieule

http://jpu.aieuls.com/Naturalisations/NaturalisationsenAlgerieauMarocetenTunisiede1830a1930G.htm

J'ai relevé un décès en 1908 d'une Rosaria Galea ???

Me concernant, j'ai commencé en 1981, et j'ai conclu une piste difficile en 2014, donc tout peut être possible... ;)

genbasit
female
Messages : 2492
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour

À tout hasard, voici ce que j'ai pu trouver

A Rabat depuis 1995 on peut consulter les archives de l’administration et de la navigation de l’époque anglaise. Tout ceci dans le bâtiment qui fût l’hôpital Saint-Esprit. Hopital San Spirito (Archives nationales de la Marine) Triq San Frangisk à Rabat près de M'Dina. On peut y trouver le mouvement des bâteaux (nom de celui-ci et de son équipage ainsi que la liste des passagers avec leur destination) et ce, depuis le premier trimestre 1814. Ils sont écrits en italien puis, ensuite, en anglais. Avec une moyenne de 3 à 4 registres par année (ces derniers sont très grands et très épais), il faut s'armer de patience pour retrouver un des siens partant pour l'Algérie-Maroc-Tunisie-Australie-USA etc... Si, avec un peu de chance, votre ascendant n'était pas parti clandestinement... Ouvert de 8h15 à 16h du lundi au vendredi et de 8h15 à 13h le samedi. Du 16/06 au 10/09, séance unique de 8h15 à 13h15.

La société d'assurance Lloyd's aurait dans ses archives tous les mouvements des bâteaux en méditerranée (interessant pour l'immigration maltaise et peut-être espagnole ou italienne), avec le nombre de passagers et la destination... Les registres, nommés registers of sheaping, sont consultables sur rendez-vous au 32 rue Caumartin à Paris. Tèl : 01.47.42.60.30. Voir si une liste nominative des passagers existerait, à Paris ou à Londres.

Dans toutes les préfectures de France se trouveraient des listes nominatives de demandes de naturalisation et de rejet de naturalisation. Par exemple, en Tunisie, les maltais de la 3ème génération étaient faits automatiquement français, de part les décrets de 1921 et de 1923. D'eux ils ne subsistent aucunes traces dans les archives de naturalisation car ils étaient naturalisés automatiquement, par contre ceux qui refusaient de devenir français devaient en faire acte à 21 ans à la préfecture, nous pouvons donc les retrouvez car ils ont du faire acte de leur refus. De même pour ceux qui désiraient la nationalité française sans attendre la 3ème génération, ils devaient alors déposer une demande à la sus-dite préfecture. Ces archives sont consultables dans toutes les préfectures de France car chacune est tenue d'en posséder une copie. (à vérifier).

Cordialement.

gilles1962
male
Messages : 136
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
genbasit a écrit :
30 novembre 2019, 19:29
Bonjour

À tout hasard, voici ce que j'ai pu trouver

A Rabat depuis 1995 on peut consulter les archives de l’administration et de la navigation de l’époque anglaise. Tout ceci dans le bâtiment qui fût l’hôpital Saint-Esprit. Hopital San Spirito (Archives nationales de la Marine) Triq San Frangisk à Rabat près de M'Dina. On peut y trouver le mouvement des bâteaux (nom de celui-ci et de son équipage ainsi que la liste des passagers avec leur destination) et ce, depuis le premier trimestre 1814. Ils sont écrits en italien puis, ensuite, en anglais. Avec une moyenne de 3 à 4 registres par année (ces derniers sont très grands et très épais), il faut s'armer de patience pour retrouver un des siens partant pour l'Algérie-Maroc-Tunisie-Australie-USA etc... Si, avec un peu de chance, votre ascendant n'était pas parti clandestinement... Ouvert de 8h15 à 16h du lundi au vendredi et de 8h15 à 13h le samedi. Du 16/06 au 10/09, séance unique de 8h15 à 13h15.

La société d'assurance Lloyd's aurait dans ses archives tous les mouvements des bâteaux en méditerranée (interessant pour l'immigration maltaise et peut-être espagnole ou italienne), avec le nombre de passagers et la destination... Les registres, nommés registers of sheaping, sont consultables sur rendez-vous au 32 rue Caumartin à Paris. Tèl : 01.47.42.60.30. Voir si une liste nominative des passagers existerait, à Paris ou à Londres.

Dans toutes les préfectures de France se trouveraient des listes nominatives de demandes de naturalisation et de rejet de naturalisation. Par exemple, en Tunisie, les maltais de la 3ème génération étaient faits automatiquement français, de part les décrets de 1921 et de 1923. D'eux ils ne subsistent aucunes traces dans les archives de naturalisation car ils étaient naturalisés automatiquement, par contre ceux qui refusaient de devenir français devaient en faire acte à 21 ans à la préfecture, nous pouvons donc les retrouvez car ils ont du faire acte de leur refus. De même pour ceux qui désiraient la nationalité française sans attendre la 3ème génération, ils devaient alors déposer une demande à la sus-dite préfecture. Ces archives sont consultables dans toutes les préfectures de France car chacune est tenue d'en posséder une copie. (à vérifier).

Cordialement.
On a commencé la même année, votre trouvaille de 2014 me rassure un peu sur l'espoir à ne pas perdre !
Concernant Rabat à Malte, j'y suis allé l'an dernier (archives nationales), mais sans destination ni année, il faudrait des années pour tout éplucher. Je n'ai rien trouvé après 2 ou 3 heures de consultation. J'ai épluché aussi les demandes de passeports sans succès, ni pour son mari, ni pour elle. J'ai tout de même trouvé son départ pour la Tunisie en 1883 avec ses enfants (elle a dû fournir les actes de baptême de ces derniers) et aussi qu'elle a eu un dernier enfant d'un autre homme (sans être divorcée ou veuve ?) l'acte ne le dit pas : voir ici :https://gw.geneanet.org/gilles1962_w?lang=fr&pz=gilles+pierre+claude&nz=braschi&p=joseph&n=galea, l'acte dit seulement qu'elle est sans nouvelles de son mari depuis de nombreuses années ! Son mari était de nationalité italienne, elle maltaise. Leurs enfants qu'elle a emmené à Tunis étaient de nationalité anglo-maltaise car nés à Malte pendant l'occupation anglaise. J'ai les mêmes infos que vous avez trouvées sur la société d'assurance Lloyd's, je n'ai pas exploité vu l'absence totale d'infos que j'ai sur la disparition de l'ancêtre . Mon grand-père BRASCHI né à Tunis en 1902 avait la nationalité anglo-maltaise à la naissance, il a demandé la nationalité française en 1927 lorsqu'il a voulu épouser ma grand-mère, française de naissance. J'ai son dossier de naturalisation. Quand son propre père s'était marié à Tunis en 1898, on ne cite que ses parents dans l'acte de la paroisse, sans dire s'ils vivaient encore. N'hésitez pas à me proposer d'autres pistes, je vais répondre à votre autre message ci-dessus dans un moment !

gilles1962
male
Messages : 136
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
genbasit a écrit :
30 novembre 2019, 13:26
Bonjour

J'ai conscience que vous avez déjà effectué beaucoup de recherches.

Je me permets de vous faire part de mes interrogations .

Votre aïeule est née à l' île de Malte qui était sous la domination sicilienne, française, anglaise.
Elle s'y marie avec un italien , puis émigre en Tunisie.
J'ignore les documents nécessaires à l'époque pour voyager dans ces pays, mais il devait être nécessaire de posséder un passeport ?

Connaissez vous sa nationalité (aurait pu t elle en changer en cours de route ?)
Idem pour ses enfants ?
Y aurait il pu avoir une demande de naturalisation française à un moment donné pour l'un des membres de la famille ?

Vous êtes vous renseigné sur la législation maritime de Malte (registres d'inscription maritime )?.

Ces questions sont destinées à envisager des pistes peu être inexplorées. ..

Cordialement.

Nb vous devez connaître, mais au cas où. ..
Un lien ou sont présents des GALEA, natifs de Malte, ayant demandé la naturalisation
Qui pourraient être des parents proche de votre aieule

http://jpu.aieuls.com/Naturalisations/NaturalisationsenAlgerieauMarocetenTunisiede1830a1930G.htm

J'ai relevé un décès en 1908 d'une Rosaria Galea ???

Me concernant, j'ai commencé en 1981, et j'ai conclu une piste difficile en 2014, donc tout peut être possible... ;)
Il y a bien une Rosaria Galea morte à Tunis en 1908, et même une autre en 1888, aucune des 2 n'est la bonne. D'après une cousine, elle serait morte entre 1917 et 1925, une autre cousine qui est décédée très âgée dans les années 2000 semblerait l'avoir connue dans sa petite enfance, elle fabriquait des cigares, mais je ne trouve rien sur geneanum, et plusieurs courriers envoyés à Tunis ont donné aussi une recherche infructueuse, faute de date, ce qui ne veut pas dire selon moi que le décès n'est pas à Tunis. Mon arrière-grand-père (le fils de Rosaria) est parti ensuite pour Sousse où il est mort.Quant au mari de Rosaria...!?

Répondre

Revenir à « Ancêtres marins »