Répondre

Erreurs dupliquées

chalosse
chalosse
Messages : 100
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
chantal20 a écrit :
Pour moi c'est le contraire, la personne a l’honnêteté de reconnaître qu'elle n'a pas fait la recherche.

Bonjour,

Cette citation me fait bondir, sur mon arbre volontairement aucune source. J'ai débuté à l'époque ou les mairies commencaient à posséder une photocopieuse, j'utilisais donc cette formule pour conserver une trace (pas trés correct vous me direz, mais ça n'a pas duré très longtemps!) ensuite la photo numérique est arrivée, puis internet et les archives en ligne, ou systématiquement je fait une capture d'écran, car la référence pour moi ne ménera pas éternellement à la page souhaitée. Alors que l'acte, je le conserve et peut le relire ou le passer à une autre personne en cas de besoin, même l'exposer lors d'une réunion familiale. Mais j'ai l'honnêtetée non pas d'affirmer car j'ai fauté parfois et n'ai pas vraiment tout, mais de proposer sur Généanet un travail de recherche mené avec le plus de rigueur possible avec mes moyens intellectuels et financier, car avant tout la généalogie me procure un plaisir personnel, je ne fait pas cela en priorité pour les autres. Et les arbres des autres, sauf ceux d'amis proches et sérieux je les ignore, car dans les alertes, je retrouve mot pour mot le résultat de mes recherches, dont je n'y apprend rien personnellement. Voilà ma vision de la généalogie et cela n'engage que moi...
Bon week-end à tous.

ericdubois
male
Messages : 621
Saisie : Standard
Voir son arbre
chalosse a écrit :
16 août 2019, 18:13
chantal20 a écrit :
Pour moi c'est le contraire, la personne a l’honnêteté de reconnaître qu'elle n'a pas fait la recherche.

Bonjour,

Cette citation me fait bondir...
Pour remettre la réponse de Chantal dans son contexte il faut la lire comme «la personne qui cite un autre arbre comme source a l’honnêteté de reconnaître qu'elle n'a pas fait la recherche personnellement

L'absence de sources ne veut pas dire absence de recherches. Mais la citation d'un autre arbre suggère que la recherche était limitée à trouver un arbre et non une véritable source.

Sur ce sujet, je suis sidéré par ce que certaines plateformes (comme MyHeritage) considèrent une «source». C'est souvent un autre arbre sans justificatifs, qui encourage le copier-coller aveugle.

chantal20
chantal20
Messages : 3335
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
chalosse a écrit :
16 août 2019, 18:13
chantal20 a écrit :
Pour moi c'est le contraire, la personne a l’honnêteté de reconnaître qu'elle n'a pas fait la recherche.

Bonjour,

Cette citation me fait bondir, sur mon arbre volontairement aucune source. J'ai débuté à l'époque ou les mairies commencaient à posséder une photocopieuse, j'utilisais donc cette formule pour conserver une trace (pas trés correct vous me direz, mais ça n'a pas duré très longtemps!) ensuite la photo numérique est arrivée, puis internet et les archives en ligne, ou systématiquement je fait une capture d'écran, car la référence pour moi ne ménera pas éternellement à la page souhaitée. Alors que l'acte, je le conserve et peut le relire ou le passer à une autre personne en cas de besoin, même l'exposer lors d'une réunion familiale. Mais j'ai l'honnêtetée non pas d'affirmer car j'ai fauté parfois et n'ai pas vraiment tout, mais de proposer sur Généanet un travail de recherche mené avec le plus de rigueur possible avec mes moyens intellectuels et financier, car avant tout la généalogie me procure un plaisir personnel, je ne fait pas cela en priorité pour les autres. Et les arbres des autres, sauf ceux d'amis proches et sérieux je les ignore, car dans les alertes, je retrouve mot pour mot le résultat de mes recherches, dont je n'y apprend rien personnellement. Voilà ma vision de la généalogie et cela n'engage que moi...
Bon week-end à tous.
Bonjour
"ericdubois" a bien résumé ma pensée, c'est exactement ce que je voulais dire. Je préciserai que je ne suis pas une acharnée à critiquer ceux qui ne mettent pas de sources, ils peuvent avoir diverses raisons que je respecte et il ne me viendrait pas à l'idée d'écarter de mes alertes les arbres non sourcés car je pourrais passer à coté d'une information importante.
Bon week-end à vous aussi.
Cordialement
Chantal

mahelblonde
mahelblonde
Messages : 3672
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
ericdubois a écrit :
16 août 2019, 18:38
Sur ce sujet, je suis sidéré par ce que certaines plateformes (comme MyHeritage) considèrent une «source». C'est souvent un autre arbre sans justificatifs, qui encourage le copier-coller aveugle.
C'est malheureusement aussi le cas de geneanet. Les alertes limitées aux données "sourcées" comprennent dans mon cas au moins 90% d'Arbre XY. J'y ai renoncé.
Cordialement

Image
Pour en savoir plus sur la vie de nos ancêtres : ma chronique

paigeounette
paigeounette
Messages : 96
Saisie : Standard
Voir son arbre
Je consulte régulièrement d'autres arbres pour compléter les enfants / frère / soeur / cousin. Quand je suis face à une table décennales et que je découvre 12 enfants : je me doute que y a plusieurs famille. Je n'ai pas franchement le temps de tout vérifier immédiatement et j'ai tendance à mettre : " Source geneanet (regroupement arbre) " - cela signifie clairement que je dois vérifier les informations & je mets en garde que cette information est de " seconde main " et à prendre avec précaution.

Par exemple mon sosa 326 - découvert la semaine dernière : Sosa 326 - Claude Guede J'ai encore rien vérifié : c'est clairement en évidence pour le geneanaute qui vient sur mon arbre. C'est pour cela que c'est plus juste pour le visiteur. Il est prévenu et c'est à ses risques de partir sur une fausse piste.

A l'inverse quand une fiche est complète c'est que j'essai de mettre en ligne les actes en question - par exemple mon sosa 40 : Sosa 40 - Eloi Roblin ( il me manque sa date de décès, pas eu le temps de faire un saut aux AD 52 pour vérifier cela, mais de toute façon j'ai la photo de la tombe et les témoignages familiaux oraux et ça correspond )

J'ai la chance qu'à chaque erreur découvert, quand j'envoie un message aux geneanautes : ils sont tous très reconnaissants de ma correction surtout quand j'apporte la page du registre pour l'acte désigné. En général, ils ont corrigé depuis mon message. On m'a déjà fait remarquer une faute de frappe (1894 au lieu de 1884) cela va vite même quand on est rigoureux...

Je pense qu'indiquer que la source est un arbre geneanet est une honnêteté intellectuelle de toute manière. ( Le mieux serait d'indiquer l'arbre de la personne, je l'avoue ^^ )

jmff2
jmff2
Messages : 3481
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Après avoir lu toutes les contributions, j'en reviens à ... la source. Que l'info soit sourcée ou non, qu'il y ait un lien vers un registre, ou la photo de l'acte, ou rien du tout ... de toute façon, pour ce qui me concerne, je vérifie TOUT. Donc, ce qui m'importe, c'est l'info elle-même.

C'est vrai que lorsque j'arrive dans le Pas-de-Calais, avec des registres de plus de 1500 pages, j'apprécie d'avoir le N° de vue. Tout comme j'ai apprécié de trouver de vraies références lorsque j'ai travaillé sur le Belgique néerlandophone. Mais actuellement, je travaille sur l'Oise. Des registres pas trop importants, mais surtout indexés par année (pour la majorité des registres). Là, je ne relève même pas les N° de vue, j'y vais en direct.

Et réellement, si on oublie cette question des sources, plus de 90% des infos présentes sur les arbres sont vérifiables (estimation à la louche ...). A condition, bien entendu, de rester dans les registres, et de ne pas essayer de se rattacher à Charlemagne ou Néfertiti !

PS : l'intérêt de travailler "en local" avant publication, c'est aussi de pouvoir noter des infos, et de ne les publier que lorsqu'elles sont vérifiées.
Cordialement,

MF
----------------------------------------------------------
Arrêtez-vous un instant.
Ecoutez la marche du temps.
Charles Trénet
-----------------------------------------------------
Windows10, Chrome, Geneatique 2020

paigeounette
paigeounette
Messages : 96
Saisie : Standard
Voir son arbre
jmff2 a écrit :
17 août 2019, 00:03
ne pas essayer de se rattacher à Charlemagne ou Néfertiti !
J'ai vu un arbre qui se relié soit disant à Vercingétorix, je trouve ça limite dangereux ce genre d'arbre : plus du fantasme qu'autre chose.

blefebvre
male
Messages : 1015
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
=jmff2 post_id=1563154 time=1565993024 user_id=589479
C'est vrai que lorsque j'arrive dans le Pas-de-Calais, avec des registres de plus de 1500 pages, j'apprécie d'avoir le N° de vue.
Bonjour
Pour les recherches dans les Hauts-de-France, le site www.geneachtimi.com est une grande aide. Il faut s'inscrire, c'est gratuit, et une fois connectée, vous allez dans Archives en ligne, vous choisissez le département, puis la ville, et ensuite Liste des microfilms. Et vous avez alors l'index des actes triés par année et le numéro de vue où ils débutent. Je suis en ce moment dans deux villes voisines ayant des registres de 1400 pages, avec des trous dans les actes, et j'aurais bien du mal à m'y retrouver sans ces listes.
cordialement
Bernard

micgail
male
Messages : 1299
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
jmff2 a écrit :
17 août 2019, 00:03
Après avoir lu toutes les contributions, j'en reviens à ... la source. Que l'info soit sourcée ou non, qu'il y ait un lien vers un registre, ou la photo de l'acte, ou rien du tout ... de toute façon, pour ce qui me concerne, je vérifie TOUT. Donc, ce qui m'importe, c'est l'info elle-même.

C'est vrai que lorsque j'arrive dans le Pas-de-Calais, avec des registres de plus de 1500 pages, j'apprécie d'avoir le N° de vue. Tout comme j'ai apprécié de trouver de vraies références lorsque j'ai travaillé sur le Belgique néerlandophone. Mais actuellement, je travaille sur l'Oise. Des registres pas trop importants, mais surtout indexés par année (pour la majorité des registres). Là, je ne relève même pas les N° de vue, j'y vais en direct.

Et réellement, si on oublie cette question des sources, plus de 90% des infos présentes sur les arbres sont vérifiables (estimation à la louche ...). A condition, bien entendu, de rester dans les registres, et de ne pas essayer de se rattacher à Charlemagne ou Néfertiti !

PS : l'intérêt de travailler "en local" avant publication, c'est aussi de pouvoir noter des infos, et de ne les publier que lorsqu'elles sont vérifiées.
Bonjour,
C'est bien pour cela que la source doit être vérifiable, et donc, son référencement précis. La mise en ligne des actes par les AD, avec leurs références aux vues, facilite grandement la chose.
Il peut arriver que la source ne soit pas consultable en ligne (cas des actes notariés par exemple). Là encore il est possible d'indiquer correctement la référence en utilisant le classement des AD concernées. Il peut aussi s'agir d'un ouvrage historique (j'ai pu, un jour, donner des indications sur le contrat de mariage d'un personnage "historique" que j'avais trouvées dans un bouquin relatif à la vie dudit personnage : le contrat, selon la bibliographie, était aux archives nationales, et j'ai indiqué l'auteur et le titre dudit bouquin). La vérification sera plus mal aisée à effectuer, mais reste possible.

jmff2
jmff2
Messages : 3481
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
micgail a écrit :
17 août 2019, 09:44
Bonjour,
C'est bien pour cela que la source doit être vérifiable, et donc, son référencement précis. La mise en ligne des actes par les AD, avec leurs références aux vues, facilite grandement la chose.
Je ne vous suis pas totalement. Pour les arbres que je consulte (pour mon arbre, mon exigence est différente), et pour les infos basiques trouvées dans les registres, ce que je recherche c'est une info vérifiable. Que la référence soit présente ou pas, il y a des chances pour que je la retrouve. Par contre, si on est "en ville", l'indication de la paroisse est importante. Beauvais en 1720 = :roll: . Beauvais, paroisse Saint-xxx en 1720 = :P

D'autre part, la disparition annoncée d'Adobe player (je pense que c'est le bon nom ...) va certainement entraîner des modifications dans les référencements, comme cela s'est produit en 2017 (migration de nombreuses AD vers Mnesys).
Il peut arriver que la source ne soit pas consultable en ligne (cas des actes notariés par exemple). Là encore il est possible d'indiquer correctement la référence en utilisant le classement des AD concernées. Il peut aussi s'agir d'un ouvrage historique (j'ai pu, un jour, donner des indications sur le contrat de mariage d'un personnage "historique" que j'avais trouvées dans un bouquin relatif à la vie dudit personnage : le contrat, selon la bibliographie, était aux archives nationales, et j'ai indiqué l'auteur et le titre dudit bouquin). La vérification sera plus mal aisée à effectuer, mais reste possible.
Là, c'est vrai, c'est différent. Mais on peut trouver des solutions pour donner un référencement, qui, dans ce cas, devient très important.
Cordialement,

MF
----------------------------------------------------------
Arrêtez-vous un instant.
Ecoutez la marche du temps.
Charles Trénet
-----------------------------------------------------
Windows10, Chrome, Geneatique 2020

Répondre

Revenir à « Le bistrot »