Répondre

Passeport 1834

jbarre2
jbarre2
Messages : 58
Saisie : Standard
Voir son arbre
J'ai sur les archives de Buxeuil dépt de la Vienne trouvé en l'année 1834 un passeport de Marc Babin Tisserand né à Chatellerault (86)
Registre 1833 - 1836 vues 35 et 36 , ce passeport à été délivré par la mairie de La Haye Descartes(37- Indre et Loire) commune située en face de l'autre côté de la rivière(La Creuse). la vue 36 est un certificat de la commune de Buxeuil attestant deu bon comportement de Marc Babin. C'est le premier acte que je trouve dans les actes NPMD , curieux, il y est mentionné les carractéristiques physiques de l'individu , ses blessures....

illitch
illitch
Messages : 265
Bonjour,

Il y est précisé que les autorités civiles et militaires doivent lui donner aide et protection en cas de besoin .........

Il a 56 ans . Un indicateur ? Un policier en infiltration ? Un ancien militaire ? Ancien policier ?

En tout cas ni un délinquant sous surveillance ni un Tzigane ou autre minorité .

Quelle belle enquête s'ouvre à vous avec ce document ! Passionnant !

Bien cordialement

jbarre2
jbarre2
Messages : 58
Saisie : Standard
Voir son arbre
Merci pour votre réponse
Mais ou commencer l'enquête??? je vais chercher
Bonne journée

illitch
illitch
Messages : 265
jbarre2 a écrit :
12 mars 2019, 14:14

Mais ou commencer l'enquête??? je vais chercher
Par exemple Archives départementales Série R .

Je commencerais par là , le bras brûlé pourrait bien être une blessure de guerre .

La guerre de Vendée vient juste d'avoir lieu et Buxeuil n'est pas loin :)

Bien cordialement .

jbarre2
jbarre2
Messages : 58
Saisie : Standard
Voir son arbre
Merci pour l'info je vais voir ce que je peux faire, si je trouve qq chose je le notifierai sur ce lien bistrot , je pense que cela mettra du temps car je travaille sur le registre de Buxeuil , et j'en ai encore pour qq temps
Bonne journée

jbarre2
jbarre2
Messages : 58
Saisie : Standard
Voir son arbre
Un acte de décès de Marc Babin inconnu , (en marge de l'acte"que l'on croit être["
Vue 54 Acte 52 registre 1833 -1836
l'acte fait réf au passeport et donne la tenue vestimentaire assez pittoresque , un certificat??? puis le passeport
56 ans , né à Châtellerault ce qui le ferait naître en 1756

jbarre2
jbarre2
Messages : 58
Saisie : Standard
Voir son arbre
info sur les passees passeports intérieurs (1830-1839)
8Fi116.jpg



Les passeports intérieurs, créés au moment de la Révolution française et tombés en désuétude à la fin du 19e siècle, étaient nécessaires pour sortir d'un canton.

Ils font partie des rares documents qui donnent une description physique de nos ancêtres.

Les documents mis en ligne couvrent, pour le moment, la période allant de 1830-1839. Grâce à une indexation fine réalisée en ligne par des volontaires, la recherche peut s'effectuer par de nombreuses entréesports

illitch
illitch
Messages : 265
Même si je ne comprends pas tout de vos derniers messages il est manifestement certain qu'on ne délivrait pas un Passe-Ports mentionnant que ;

les autorités civiles et militaires doivent lui donner aide et protection en cas de besoin

à n'importe qui ........ Et que dans ce cas d'espèce il ne s'agit pas d'un quidam moyen .

Bien cordialement .

michrab
male
Messages : 320
Bonjour,

Les passeports intérieurs étaient établis d'un lieu à un autre par le maire sur un formulaire où figurait cette phrase demandant aux autorités civiles et militaires à laisser passer...
Toute personne changeant de département pendant son trajet devait être en possession de ce passeport.

Exemple de passeport :
Image

illitch
illitch
Messages : 265
@ Michrab

Certes mais le passeport de notre ami Babin est différent . Prenez la peine de le lire et vous verrez que cela n'a rien à voir avec celui que vous nous avez joint .

Il demande expressément d'apporter aide et assistance en cas de besoin ce qui n'est pas la même chose.

Babin est un homme d'importance ou en mission , pas un quidam en ballade !

Cordialement

illitch
illitch
Messages : 265
oups j'avais pas vu ..... le votre aussi ...mais différemment dans la forme . Excusez ma lecture en diagonale .

Vous ne trouvez pas étrange cette formulation ?

Les autorités civiles et militaires devaient donc apporter aide et assistance à n'importe quel quidam en goguette ?

Bizarre !

Cordialement

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Messages : 22243
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonsoir,

Ce passeport n'est pas exceptionnel, j'ai le même au nom de mon charretier d'ancêtre, cheminant entre la Provence et les Alpes.° 1794 + 1877.

Cordialement

Brigitte
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

illitch
illitch
Messages : 265
Oui je découvre ça , je pensais que c'était exceptionnel .

Auriez vous une explication sur cette formulation qui semble , dans le langage actuel , conférer au porteur une certaine autorité ?

Est-ce , tout prosaïquement , que le voyage , à cette époque , était considéré comme un sport de combat et nécessitait l'assistance des autorités ?

Je suis vraiment ¨hors sujet¨ par rapport à la demande de Jbarre2 aussi si vous le souhaitez , je peux ouvrir un autre fil pour clarifier cette terminologie dans les passeports du 19eme .

Bien cordialement .

michrab
male
Messages : 320
Le voyage à l'époque pouvait durer un certain temps, les gens peu fortunés le faisant le plus souvent à pied.
Il pouvait s'y faire de drôles de rencontres, et pas toujours heureuses.
La maladie pouvait aussi arriver, et les voyageurs pouvaient alors demander de l'aide.

Enfin, les voyageurs devaient aussi faire enregistrer leur passeport dans les grandes villes qu'ils traversaient.

Le verso d'un passeport :
Image

illitch
illitch
Messages : 265
Effectivement Michrab je comprends vos arguments . Mes ancêtres bagnards pouvaient roder encore et les routes , de ce fait , n'étaient point sures (ma bonne dame).

Néanmoins je continues à trouver cette terminologie quelque peu excessive de mise à disposition de l'autorité civile et militaire pour un simple voyageur

So ... S'agit-est-il d'une protection ¨républicaine¨ des citoyens voyageurs ? Cela serait assez cohérent avec la mention de leur profession sur le document et de leur valeur pour la nation . Ou juste une formule rhétorique usuelle à l'époque ?

J'adore ce genre de défis intellectuels et historiques :D

Mille mercis aux contributeurs à ce sujet .

Bien cordialement .

Répondre

Revenir à « Le bistrot »