Répondre

Infos 482°RPC Stalag IV G

zozlouboy
male
Messages : 12
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour à tous,

je fais des recherches en guise de cadeau pour le noël à venir et j'aurais besoin un peu de vos lumières. Mon ancêtre Régis Jacques GIRAUD né en 1903 a été incorporé au 482° Régiment de Pionniers Coloniaux. Pour l'instant je n'ai que sa fiche matricule délivré par les arch.dep (j'attend un retour du SHD, du SAMHA et de pouvoir écrire au CICR) mais en attendant et pour prendre de l'avance je voulais savoir quelques petites choses :
-Serait-il possible de trouver, non pas forcément les JMO du 482° RPC mais ne serait-ce qu'un historique succinct de leur parcours, de leurs combats ?
-Il est indiqué qu'il est parti aux armées le 17 sept 39 et qu'il est ensuite rentré à l’hôpital de Tarascon en novembre 39, cela m'étonne qu'il soit reparti dans les Bouches-du-Rhônes, je me serais plutôt attendu à ce qu'il soit dans un hôpital du nord de la France ? Le fait de "partir aux armées" ne signifie pas "monter sur la zone du front" ou "aux frontières" ?
-Il est ensuite rapatrié en nov 42 (suite aux blessures expliquées plus bas j'imagine ?) Est-il possible que suite à de blessures trop importantes, les autorités allemandes rapatrient certains prisonniers dans leurs foyers ?

J'attend beaucoup des retours du SHD pour m'éclairer davantage sur le stalag IV G et sur un éventuel kommando, ainsi que de vos retour évidemment...

Merci à tous

Bonne soirée
Pièces jointes
archiv depart Giraud Régis.pdf
(808.79 Kio) Téléchargé 10 fois

ad6293
female
Messages : 991
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour
J'ai regardé la fiche matricule, et je ne comprends pas votre question sur "les Bouches- du Rhône ?
Il est blessé ou malade et envoyé à l'hôpital à Tarascan en novembre 40 pour 3 semaines , ça n'a rien d'extraordinaire que les soldats soient évacués dans les hôpitaux hors des zones de combat. C'était fréquent et même assez logique, une fois les premiers soins donnés.
Ensuite il a rejoint son régiment, puis il est fait prisonnier en juin 1940 dans les Ardennes.
Comme vous le supposez, il est fort probable que son rapatriement en novembre 42 depuis le stalag vers la France soit lié à la blessure en captivité en mai 1942. C'était une cause de rapatriement...Cette blessure qui va entraîner en 1943 un passage devant la commission de réforme et l'attribution d'une pension et sa démobilisation.

Sur le site des archives des victimes des persécutions nazies Arolsen, il y a un document pour Régis GIRAUD né en 1903.
Avec 4 dates qui permet un peu de suivre son parcours .
Le Camp principal du stalag IV G est à Oschatz, mais les prisonniers sont répartis sur un territoire vaste.
Juin 40 Arbeit Kommando - commando de travail à Seifertshain
Janvier 41 Stalag IVG - commando à Grimma-Süd
Mai 42= Lazaret - hôpital à Würzen
Nov 42= Retour Stalag - et ce mot allemand difficilement lisible heimsendeb... quelquechose comme "rapatriement "
https://collections.arolsen-archives.org/en/archive/76564105/?p=1&s=GIRAUD,%20r%C3%A9gis&doc_id=76564105
GIRAUD-Arolsen.jpg
Renseignements sur le Stalag IV G
https://www.bibliotheca-andana.be/?page_id=255134
et là
https://militaria1940.forumactif.com/t1240-camps-de-prisonniers-de-guerre-doc-5e-bureau

Pour le régiment, renseignez vous par exemple auprès de ce site
https://www.39-45.org/index.php
http://67400.free.fr/monsiteweb/les%20troupes%20coloniales%20en%201939-1940.htm

Pensez à envoyer votre demande à la croix rouge internationale le 21 septembre, c'est une fois par trimestre avec un quota de dossier à traité. En général le site pour les demandes est déjà clos vers 10h le matin!

Cordialement

zozlouboy
male
Messages : 12
Saisie : Standard
Voir son arbre
aaaaah super, j'avais oublié les archives d'Arolsen, j'avais fait des premières recherches sur mon autre grand-père et je n'y avais rien trouvé, du coup cela ne m'est pas revenu à l'esprit d'aller chercher à nouveau.
Merci à vous d'être allé chercher pour moi, c'est vraiment très gentil!!

Je vais essayer de fouiller un peu plus ces kommandos, je sais de source familiale qu'il a été sauvé par un chirurgien allemand qui l'a trépané suite à sa fracture du crâne j'imagine...
Peut-être est-il possible de retrouver trace également de cette pension ?

Je vais également fouiller un peu plus sur vos liens pour trouver des éléments du 482° RPC.

ad6293
female
Messages : 991
Saisie : Geneweb
Voir son arbre
Bonjour
-Vous n'avez pas une deuxième vue à sa fiche matricule ? Il doit y avoir une autre page sous le feuillet.
- En haut de la fiche "arolsen" il y a son numéro de matricule et en dessous Lager IV B. Il a peut-être "t" enregistré par le IV B avant d'être affecté au IVG.
-Les pensions, je ne sais pas, le Sahma ?

-Pour le stalag IV G et Grimma -
https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=de&u=http://www.oschatzer-heimatverein.de/stalag_text.html&prev=search&pto=aue
http://www.oschatzer-heimatverein.de/stalag_text.html

Grosspoesna, Seifertshain-
Cordialement
Dernière modification par ad6293 le 17 septembre 2020, 15:25, modifié 2 fois.

psaliou
psaliou
Messages : 12409
Saisie : Standard
Voir son arbre
Bonjour,

Le 482e Régiment de Pionniers Coloniaux a été formé le 15/09/39 au Centre Mobilisateur d'Infanterie n°162 - 3 Bataillons- et rattaché au 41e Corps d'Armée de Forteresse affecté au secteur défensif des Ardennes.

Un extrait de carte des positions au 10 Mai 1940 début de la bataille de France.
41 CAF.JPG

Ce secteur a été frappé de plein fouet par l'offensive allemande à travers les Ardennes et je pense que les hommes du 482e RPC, sauf s'ils ont été dispersés, ont pu être capturés entre le 13 et le 20 Mai.
Kenavo,
Pierre

zozlouboy
male
Messages : 12
Saisie : Standard
Voir son arbre
merci à "psaliou"et à "ad6293" pour vos infos. Vous m'êtes d'une aide précieuse.

Pour répondre à "ad6293", la fiche matricule m'à été envoyé directement par mail par les arch.dep puisqu'ils ne ré-ouvrent que partiellement leurs portes, étant donné que je n'habite pas à côté c'était plus simple comme cela, mais je leur ai ré-écris afin de savoir si il n'y avait pas d'autres infos sous le feuillet. En effet, je me souviens avoir déjà vu ce cas sur d'autres fiches matricule où des infos étaient superposées.
Si vous, ou d'autres, avez de nouvelles infos, n'hésitez pas, je suis toujours preneur !

Répondre

Revenir à « Armée, vie militaire et périodes de guerre »