Répondre

"Maitre de ses droits"

Si vous découvrez l'Internet ou si vous débutez en généalogie, ce forum vous permettra de poser vos questions. Il est destiné aux débutants... et à tous les spécialistes qui souhaitent partager leur expérience.
jfsoulas
jfsoulas
Messages : 50
Saisie : Geneweb
Navigation : Fiche
Voir son arbre
Bonjour,
Je trouve dans un acte de mariage non filiatif du 17e siècle dans la Loire les mentions"maistre de ses droits " et "aussy maistresse de ses droits" après les noms des époux. Je suppose que ça veut dire que les époux n'ont pas à demander l'autorisation de leurs parents. Mais cette maitrise ne vient-elle que de l'âge (25 ans et 30 ans respectivement pour les femmes et les hommes), ou peut-elle résulter d'un veuvage ? Autrement dit, un veuf de 28 ans est-il maitre de ses droits ?
Merci à qui pourra me répondre.
Je ne sais pas dans quelle partie du forum poster cette demande, alors c'est celle-ci qui ma parut la moins étrangère au sujet, bien que je ne sois pas un débutant, loin s'en faut !
Cordialement
Jean-François
nbernad
nbernad
Messages : 14869
Bonsoir,

Soit la personne est émancipée, soit ses parents sont décédés

Le fait que la personne était majeure ne supprimait pas la tout puissance paternelle

Donc, être "maitre(sse) de ses droits" revenait à dire qu'il n'y avait plus personne susceptible de donner une autorisation, en l'occurrence, les parents
Nadine

"Si la vie est éphémère, le fait d'avoir vécu une vie éphémère est un fait éternel ": Vladimir JANKELEVITCH
micgail
micgail
Messages : 2365
Bonsoir,

A priori le veuvage donnait ipso facto la maîtrise des droits que ce soit pour l'homme ou la femme, à condition qu'il (elle) soit majeur(e).

Un individu pouvait, également, être déclaré maître de ses droits, s'il était majeur et pouvait prouver que ses ascendants étaient disparus, ou qu'il n'en connaissait pas l'existence. Cette assertion devait être "validée" par deux témoins (au moins ....).
On voit, en effet; des actes où l'aïeul(e) survivant(e) (après décès des parents) autorise le mariage d'un enfant majeur. D'autres fois, il s'agit d'un frère plus âgé ....
jfsoulas
jfsoulas
Messages : 50
Saisie : Geneweb
Navigation : Fiche
Voir son arbre
Merci de vos réponses.
Elles sont complémentaires et éclarantes.
Cordialement
JF
Répondre

Revenir à « Méthodologie généalogique - questions générales »