Votre bloqueur de publicité peut gêner l'affichage du site.

Geneanet ne diffuse pas de publicité et le fait d'utiliser un bloqueur de publicité peut ralentir voire détériorer votre expérience sur le site. Nous vous conseillons d'ajouter Geneanet dans la liste des sites à ignorer (par exemple en cliquant sur "Ne rien bloquer sur les pages de ce site" dans le menu de votre bloqueur de publicité).

Geneanet > Projets > Cartes postales > Recherche > Vue d'hier et d'aujourd'hui

Carte postale - Louveciennes

Louveciennes -  CHÂTEAU DU BARRY : Ancienne résidence d'Arnold de Ville, ingénieur de la machine hydraulique de Marly.
La propriété, sous le règne de Louis XV fut offerte à Mme du Barry en...

Yvelines, France

Voir les autres photos à proximité

Adresse : Rue de la Machine

Description : Châteaux

CHÂTEAU DU BARRY : Ancienne résidence d'Arnold de Ville, ingénieur de la machine hydraulique de Marly. La propriété, sous le règne de Louis XV fut offerte à Mme du Barry en... CHÂTEAU DU BARRY : Ancienne résidence d'Arnold de Ville, ingénieur de la machine hydraulique de Marly. La propriété, sous le règne de Louis XV fut offerte à Mme du Barry en 1771. Nicolas Ledoux fut chargé par le roi d'établir les plans d'un pavillon de musique dans le parc. Restauré par l’architecte Gabriel et les ébénistes Guibert et Rousseau en 1769, le château reste en sa possession jusqu’en 1793. L’époque du Barry marque un moment important de l’histoire de l’art avec les tableaux de Greuze à Vernet, les sculptures, la vaisselle et les meubles. De 1818 à 1846, le banquier Pierre Laffitte restaure le château. Le financier anglais Bowes et son épouse Mlle Delorme, actrice et peintre, y donnent de grandes réceptions sous le Second Empire. Le banquier Salomon-Hayun Goldsmith et son fils Léopold, propriétaire du château dans le dernier quart du XIXème siècle, remplacent l’entrée du château par une grille en fer forgé et font construire par l’architecte Goury, en brique et en pierre, le "pavillon de la grille". Ces éléments monumentaux contrastent avec le château du Barry, mais sont typiques de l’époque du métal Dans les années 1980, le château, comme ceux de Rosny-sur-Seine et de Millemont fut acquis en vue d'une exploitation commerciale par un couple étranger, Kiiko Nakahara et Jean-Paul Renoir (de son vrai nom Jean-Claude Perez-Vanneste), via une société japonaise du père de Mme Nakahara, M. Hideki Yokoi, appelée Nippon Sangyō KK. Le couple dispersa tout le mobilier, et laissa le bâtiment à l'abandon. Squatté, le château subit diverses dégradations et, en 1994, une tentative d'enlèvement de boiseries et d'une cheminée fut déjouée de justesse par la police. Le propriétaire japonais a alors remis la propriété en vente. Celle-ci a été achetée par un investisseur français qui l'a soigneusement restaurée. Voir plus Voir moins

Déposée par : gtelletlarente Photo récente :

Cette photo est publiée sous la licence CC-BY-NC-SA 2.0 Creative Commons.

Découvrez l'application Hier et Aujourd'hui

L'application "Hier et Aujourd'hui" vous permet de consulter sur votre smartphone des cartes postales anciennes de lieux à proximité de vous et de photographier la même vue aujourd'hui pour les juxtaposer. Elle vous permet ensuite de partager avec tous cet "hier et aujourd'hui" ! Une application Android et iPhone.

Télécharger l'application

Vous aussi, déposez vos cartes postales

Vous disposez de quelques cartes postales anciennes, ou de toute une collection, et vous souhaitez en faire profiter les autres internautes ? N'attendez plus, déposez-les sur Geneanet ! Elles pourront illustrer les arbres des généalogistes et compléter les vues disponibles dans l'application Hier et Aujourd'hui.

Déposer des cartes postales anciennes