Jean-Corentin Carré, l'enfant-soldat

Bien que les faits, les écrits, les témoignages abondent, le Petit Poilu du Faouët, Jean-Corentin Carré, demeure une énigme.

20,00 €

+ -
Description du produit
Énigme tout d'abord de l'engagement juvénile, engagement que l'on observe au cours de la Grande Guerre dans tous les pays belligérants. Mais pourquoi cet enfant d'une famille nombreuse et pauvre se sent-il plus appelé que d'autres à prendre les armes pour défendre sa patrie ? Il écrit à son maître d'école : «Je ne pourrais pas vivre sous le joug de l'ennemi, c'est pourquoi je suis soldat...». Jean-Corentin Carré n'a pas failli à sa parole et est allé jusqu'au bout., pour notre liberté.

Il fut le plus jeune poilu de France. Pour chevaleresque qu'elle soit, sa fin demeure quelque peu énigmatique. Comme s'il avait voulu ne laisser de lui qu'une pure figure de légende propre à susciter, pour plus tard, de nouvelles vocations juvéniles.

cartonné

  • Pays : France
  • Région : Bretagne
  • Numéro INSEE : 56057
  • Auteur : Association Mémoire du canton du Faouët
  • Format : 25.5 x 19 cm
  • Numéro ISBN ou EAN : 978-2-84497-149-4
  • Nombre de pages : 72
  • Date d'édition : 2009

Derniers commentaires client

Note 
Par Blanche M
06/07/2016
Le Faouët

Jean-Corentin Carré fait partie de mon enfance. Comme lui je suis née au Faouët et je me souviens bien de l'hommage qui lui a été rendu en 1938 ou 1939 lors de l'inauguration du monument qui lui est dédié sur la place des Halles. Des généraux étaient présents et un avion avait lâché une gerbe qui aurait dû tomber sur la place mais qui avait atterri dans la cour de l'hôtel voisin... Mon père photographe avait avec de nombreux autres, assuré une partie du reportage, et un film en couleurs avait été fait que nous avions pu voir au cinéma du bourg quelques semaines plus tard. Les enfants des écoles avaient chanté une chanson écrite à la gloire de notre jeune héros "plus jeune soldat de Fran-an,-ce"