Largentiere (Histoire de)

Au XIXe siècle et au début du XXe, des historiens, des érudits locaux et des amateurs éclairés se sont livrés, dans les services d'archives et sur le terrain, à des enquêtes longues et opiniâtres. Ce sont des rééditions de ces ouvrages sur l'histoire des villes et des villages que nous vous proposons aujourd'hui.

66,94 €

+ -
Description du produit
Au XIIe siècle, Largentière focalise son activité sur les mines d'argent. Les réserves en métal précieux sont si importantes que le droit régalien de battre monnaie est accordé. Lieu convoité, la ville est l'objet de pactes, partages et compromis.
A la fin du XVIIIe siècle, le cri du chat-huant annonce le ralliement des fidèles au roi. De 1796 à 1800, Largentière assiste à la lutte désespérée des chouans contre la République de la Terreur. Des chefs comme Blanc d'Uzez, Bonnaure et Deroudilhe s'inspirent de la détermination des frères Cottereau pour mener leur combat.
Pourtant Largentière a aussi sa part de malheur. Il est établi qu'une maladrerie précéda la Maladière qui domine la ville, au Mas du Bas. La lèpre était alors la faux favorite de la camarde. Lorsque l'établissement atteignait le trop-plein, les lépreux devaient s'isoler dans de piètres masures, loin des personnes saines. © Micberth
  • Pays : France
  • Région : Rhône-Alpes
  • Département : Ardèche
  • Numéro INSEE : 07132
  • Auteur : A. Mazon
  • Numéro ISBN ou EAN : 2-87760-480-2
  • Nombre de pages : 616

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client