Entrons chez nos ancêtres !

À partir des inventaires après décès dressés par les notaires, Jean-Louis Beaucarnot décrit dans le détail la maison de vos ancêtres, leurs meubles, leurs objets, leurs vêtements, tout en en précisant la valeur.  Avec lui, ouvrez le fameux « coffre de bois de chêne ferré et fermant à clé », offert à votre aïeule le jour de son mariage et entrez de plain-pied dans le monde d'autrefois. 

Pour que l'auteur vous dédicace son ouvrage, saisissez le prénom et le nom de la personne à qui vous souhaitez dédicacer cet ouvrage.

Après avoir enregistré votre personnalisation, n'oubliez pas d'ajouter le produit au panier.

20,00 €

+ -
Description du produit

Item une crémaillère, pendue à la cheminée ; item un grand chaudron de fonte ; item un chandelier de main et une cuillère à tremper la soupe ; item une méchante chaise ; item un lit garny de son bois, paillasse, couette ; item un coffre de bois de chêne, dans lequel il s’est trouvé trois paires de bas de laine et un pourpoint rouge. ; item une poupée de chanvre ; item un cuveau de bois ; item une tasse en argent et une bague en or…

En s’appuyant notamment sur les inventaires après décès, dressés autrefois par les notaires, le célèbre généalogiste vous offre une étonnante visite guidée de la maison de vos ancêtres. De la cave au grenier et de la « pièce à feu » aux chambres, il vous décrit ce que vos ancêtres possédaient en en précisant la valeur, l’évolution et l’utilité, aussi bien celles du sabot que de la serviette, du coffre que de l’armoire ou que du lit à ciel et à baldaquin, permettant de s’isoler à la fois du froid… et des voisins. Vous découvrirez comment vos ancêtres mangeaient, dormaient – jamais totalement allongés, se lavaient… et à travers tout cela, les origines de nos habitudes, comportements et expressions. Pourquoi dit-on entre la poire et le fromage, n’y voir goutte ou peau de balle et balai de crin ? D’où vient notre tradition de pendre la crémaillère ? Savez-vous que notre dalle en pente se réfère aux anciens éviers, que le préfet Poubelle avait inventé le tri sélectif – avec un conteneur spécial pour les coquilles d’huitres – et que les chaises à porteurs fonctionnaient exactement comme nos vélibs ? C’est toute une société que vous y découvrirez, avec ses usages – en matière d’hospitalité ou de port du chapeau – ses mythes et ses symboles (le chaudron, l’escalier, la « table ronde »…), et tout cela avec le langage de l’époque, nommant la porte l’huis, une marmite une chaudière, un bois de lit un charlit.

Une visite guidée originale et émouvante, qu’aucun livre n’a jamais proposée.

Les très fidèles inventaires : une lecture envoûtante
Déjà, des familles recomposées ! – Une méchante chaise : déjà, le « développement durable » ! – Une quaftière de terre : de vraies folies ! – Trois paires de pistolets : déjà des problèmes de sécurité ! – Une poupée de chanvre : drôle de poupée… – Un rideau couleur de suie : la couleur, signe extérieur de richesse – Un travouil avec ses fusées : quel charabia !
Toc toc toc ! Frappons à l’huis ! la maison de nos ancêtres
Chaumière ou château ? – À quoi ressemblait cette maison ? La multiplication des protections – De l’huis à la porte – Toc, toc, toc ! Quelqu’un répondra-t-il ?
Y voyez-vous goutte ? Fière chandelle et Sainte Ampoule
Un chandelier de main : comment s’éclairait-on ? – Les réverbères… réverbéraient…
Quand on se chauffait à la bouse de vache : de la cheminée au radiateur
La logique de la cheminée – Deux petits fagots : comment se chauffait-on ? – Un poêle de fonte avec environ trois toises de tuyaux
Premiers item et premiers mythes : le chaudron de Panoramix et l’Angélus de Millet
Premièrement une crémaillère, trouvée pendue à la cheminée – Item un grand chaudron – Une cuillère à tremper la soupe : une opération ritualisée ! – Un grand charnier : l’ancêtre de notre frigo – Un bouquet, sous une chemise de verre : un petit musée
Du rouet à la machine à coudre et du balai à l’aspirateur
Item un fer à lisser – Deux rouets, avec ce qu’il y a de fuzeaux – Item deux gros balais de sol – Le préfet Poubelle devait aimer les huitres ! – Item un grand panier d’osier : le caddy était inconnu !
Tant allait la cruche à l’eau : les dalles en pente de nos ancêtres
Une fontaine avec son couvercle et une cruche : la corvée d’eau – Avoir une dalle en pente : un vrai luxe ! – Item une cuve à buer : la fête de la lessive
À table ! À table ! tables coulantes et chaises caquetoires
Place de la table et places à table – Deux chaises et une bancelle : sur quoi s’asseyait-on ?
Mettre le couvert ! le couteau à droite, mais à droite de quoi ?
Dans quoi mangeait-on ? – Item quatre écuelles et une assiette en fayence – Item un canif, quatre cuillères et une fourchette – Item deux gobelets de bois et une bouteille de verre – Item dix nappes et douze serviettes
Quand une armoire valait le prix d’une voiture !
Item un coffre de bois de chêne fermant à clef – De vrais « coffres aux trésors » – Des meubles multi-fonctions – Item une paire d’armoires – Item un dressoir et un vaisselier – Fabriqués à domicile ! Item une commode à deux tirants – Une pendule sonnante dans sa boîte de bois blanc
Entre le ciel et la ruelle : les curieux lits de nos ancêtres
Des familles très nombreuses – Louis XIV recevait dans sa chambre ! – Intimité et sexualité – Item un lit garni avec son bois, paillasse, couette… – Isolation et isolement : les effets du baldaquin – Lits clos ou « à la chartreuse » – La ruelle et le chevet – Larges et courts ! – Comme la princesse sur le pois… – Item quatre paires de draps – D’une couette à l’autre – Le « vert », couleur du sommeil – Une vraie fortune ! – Nos ancêtres dormaient-ils bien ? – Item une coiffeuse avec ses miroirs
Dans les coffres et les armoires : du cotillon à la minijupe
Une culotte de panne et une veste de ratine – Item une brassière cramoisie – L’habit faisait le moine – Que portaient-ils sur leur tête ? – Dix chemises de toile, à une livre la chemise – Vestes à la mode basque et pourpoints cousis au point – Item un manteau de camelot – Les incontournables hauts de chausses – Six paires de bas, tant de laine que coton – Trouver chaussure à son pied – Un tablier de mousseline et un autre d’indienne – Un corps de poulangy et une jupe de rat cramoisi – Item dix paires de bas de laine – Avec mes sabots dondaine – Du cannesson au marcel – Du corps à baleines au soutien-gorge – Mouchoirs de col et mouchoirs de nez… – Bijoux de famille, bagues et joyaux.
Une intrigante cuvette en forme de guitare… : histoire des bains et des mœurs
Ni salle de bain, ni salle d’eau… – L’histoire du bain est une drôle d’histoire – Parfumés à l’eau de pucelle – Les problèmes de robinets – Item une cuvette en forme de guitare – Nids d’abeilles et grains de caviar
Salon ou salle à manger ? Des grognards aux séries américaines
Salons de compagnie et salons à manger – Du salon au séjour – Item deux bergères et un crapaud : luxe et raffinement – Téléviseur, convertible et table basse : un trio incontournable !
Du tapis de bure au tapis de souris : le bureau, vraie caverne d’Ali Baba !
Item un bureau, fermant à deux fenêtres avec une clef et une layette – La très curieuse étude d’un notaire angevin – Trois bibliothèques différentes : agrément, instruction et piété – Des papiers en tout genre… – … et du papier très cher ! – Une preuve d’amour maternel – Des plis qui faisaient courir
Chapitre discret… : l’endroit où le roi ne va qu’à pieds
Crier trois fois Gare à l’eau ! – Le très précieux urinoir d’Isabeau de Bavière – Le temps de la « libre pissette » – Les exécuteurs des basses œuvres – Une chaise percée de chêne – La victoire de la propreté
De la cave au galetas en passant par les couroirs : la fin de notre visite
Le symbolisme des escaliers – Du haut en bas – Clystères et seringues – Item une cavale
Bibliographie – Index
Index thématique général ; mots explicités au plan étymologique ; mots oubliés ; expressions.

  • Auteur : Jean-Louis Beaucarnot
  • Format : 23 x 15 cm
  • Numéro ISBN ou EAN : 9782709635226
  • Nombre de pages : 320
  • Date d'édition : 2010

Derniers commentaires client

Note 
Par Sylvie D
29/09/2018
Entrons chez nos ancêtres

Livre très bien documenté et très intéressant. Cela permet de mieux connaître la vie de nos ancêtres. Vie qui n'etait pas facile, avec peu de confort, sauf pour les plus riches...

Note 
Par Paulette D
20/09/2018
Entrons chez nos ancêtres

J'ai beaucoup aimé .

Note 
Par Christine G
20/09/2018
Entrons chez nos ancêtres

J'ai beaucoup aimé les inventaires et l'évolution des objets, ouvrage très interresant.

Note 
Par Jean Louis G
18/09/2018
formidable

intéressant très précis et détaille parfait pour aider à rédiger son histoire familiale

Note 
Par Jean Paul L
18/09/2018
Entrons chez nos ancêtres

très intéressant et agréable

Note 
Par Nicole S
16/09/2018
Entrons chez nos ancêtres

Excellent ouvrage qui nous replonge dans la vie de nos ancêtres et nous permet de mieux comprendre leur mode de vie .

Note 
Par Suzanne P
23/08/2018
Entrons chez nos ancêres

Juste feuilleté car offert avec dédicace à un de nos fils, ai tout de même vu que ce livre semble passionnant; j'attends que mon fils me le prête; mais comme toujours il sera très agréable à découvrir; très intéressant la vie de nos ancêtres

Note 
Par Francis J
22/08/2018
Entrons chez nos ancêtres

Encore égal à lui même donc un plaisir évident à le lire.
La découverte de la vie des anciens est toujours une source d'étonnement et par comparaison nous permet de voir et suivre l'évolution des moeurs.
A quand et sur quel sujet le prochain ouvrage ?

Note 
Par Nicole C
17/08/2018
ENTRONS CHEZ NOS ANCETRES

Excellent livre : très bien documenté, passionnant à lire car bien présenté, - il répond tout à fait aux questions que l'on peut se poser sur la vie quotidienne de ceux qui nous ont précédé.. MERCI M. Beaucarnot

Note 
Par André C
16/08/2018
Bravo

Oui, oui, bravo et J.L. Beaucarnot : toujours égal à lui-même. Ses livres sont toujours passionnant.