Cambo et ses alentours

Au XIXe siècle et au début du XXe, des historiens, des érudits locaux et des amateurs éclairés se sont livrés, dans les services d'archives et sur le terrain, à des enquêtes longues et opiniâtres. Ce sont des rééditions de ces ouvrages sur l'histoire des villes et des villages que nous vous proposons aujourd'hui.

29,41 €

+ -
Description du produit

Rien de plus charmant et de plus agréablement didactique, que cet ouvrage du chanoine Duvoisin sur Cambo et sa région, rédigé sous une forme épistolaire, ce qui donne à son texte riche en informations historiques et touristiques une vivacité de ton - « C'est hier seulement que je suis arrivé à Cambo. Quel admirable pays ! » - et une qualité littéraire que possèdent rarement les livres de ce genre : « Le soleil se levait dans toute sa splendeur derrière le monticule appelé la Montagne des Dames, écrit-il à son correspondant. Les eaux argentées de la Nive reflétaient avec force ses feux éblouissants... ». Même harmonie entre le descriptif et l'informatif tout au long de ce précieux sésame consacré à cette superbe région où la reine d'Espagne, en 1728, aimait à multiplier les promenades, « se plaisant surtout à admirer la belle perspective qu'on découvre du salon du presbytère ». C'est ainsi que Cambo, son village et son terroir, nous est révélé, mais aussi tous les sites environnants.

Larressore, par exemple, dont le séminaire « domine une fraîche vallée fertilisée par les eaux de la Nive », village « à la population toute composée de tuiliers » ; ou Hasparren (de Haritz-Barren ou Haritz-Barne : lieu situé au milieu des chênes), dont les habitants, pour la plupart agriculteurs, travaillaient aussi comme cordonniers, ouvriers en laine, corroyeurs, chocolatiers (...) ; Espelette (histoire des barons de ce nom dès le XIIe siècle), où se tient tous les quinze jours un marché considérable (bestiaux, approvisionnement...) et où il ne reste de l'ancien château que les fondations de deux tours, des vestiges de remparts et « un grand corps de bâtiment d'un aspect disgracieux » ; sans oublier les eaux de Cambo, naturellement, que vint prendre, en 1585, François de Noailles, évêque de Dax, et tant d'autres après lui ; ou la fameuse grotte d'Isturitz, le Mondarrain et Louhossoa, Sare et Bayonne, « une des plus délicieuses villes de France », enfin Biarritz, « où le climat est beau, les vagues magnifiques et le fracas qu'elles font tout à fait étourdissant... » © Micberth


  • Pays : France
  • Région : Aquitaine
  • Département : Pyrénées-Atlantiques
  • Numéro INSEE : 64160
  • Auteur : Chanoine C. Duvoisin
  • Numéro ISBN ou EAN : 978-2-7586-0040-4
  • Nombre de pages : 240
  • Date d'édition : 1858

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client