Jumeaux et la batellerie d'Allier

Au XIXe siècle et au début du XXe, des historiens, des érudits locaux et des amateurs éclairés se sont livrés, dans les services d'archives et sur le terrain, à des enquêtes longues et opiniâtres. Ce sont des rééditions de ces ouvrages sur l'histoire des villes et des villages que nous vous proposons aujourd'hui.

20,28 €

+ -
Description du produit

Rares sont les monographies d'histoire locale qui apparaissent à la fois comme des épopées dédiées à la force des éléments et comme des évocations du passé d'une localité.  C'est pourtant, très précisément, ce qui distingue l'ouvrage d'Adolphe Achard, consacré à Jumeaux et à la batellerie d'Allier, de nombreux autres livres, même de qualité. Certes, les amoureux de ce chef-lieu de canton du Puy-de-Dôme retrouveront, ou découvriront, au fil des pages, avec intérêt, tous les aspects du terroir et de ses environs (« un sol neuf et fertile où on récoltait sans peine blés, chanvres, fèves, vin et fruits... »), une prospérité grandissante depuis que les deux villages jumeaux des origines n'en ont plus formé qu'un seul (à la fin du XVIe siècle, « tous ses habitants étaient propriétaires ») et une population qui est passée de 809 (1774) à 1 486 habitants (1830), mais ils mesureront aussi l'importance déterminante de « la belle rivière aujourd'hui (1920) si délaissée », qui permit très tôt, grâce à l'entrée de sa vallée, de traverser le Massif Central.  Qui se douterait, précise l'auteur, « que pendant des siècles, l'animation régna sur ses rives, jalonnées de ports et de bacs, et que, malgré ses caprices, elle transporta vers le Nord les produits des riches territoires qu'elle traversait » ?  Dès le XVe siècle, l'importance du trafic commercial de l'Allier est attestée (actes de la Communauté des marchands) et à la fin du XVIIIe siècle, des hautes vallées descendent « des mâts pour la marine royale, des lances pour les armées du roi, des poutres et des solives pour les charpentes » ; il y a aussi les grains, les vins et les fruits, et, grâce à l'exploitation minière, le tonnage de la batellerie d'Allier fut triplé...  Les problèmes inhérents à la navigation ne sont pas oubliés (les obstacles sont nombreux et variés, la partie navigable de la rivière ne l'est que pendant six mois de l'année...), de même que tous les métiers de la batellerie et les événements liés à la période révolutionnaire, avec les chiffres, les dates et les extraits des livres des voituriers par eau de Jumeaux.
© Micberth


  • Pays : France
  • Région : Auvergne
  • Département : Puy-de-Dôme
  • Numéro INSEE : 63182
  • Auteur : A. Achard
  • Numéro ISBN ou EAN : 2-84373-885-7
  • Nombre de pages : 156
  • Date d'édition : 2006

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client