Saint-Laurent-en-Royans (Histoire religieuse de)

Au XIXe siècle et au début du XXe, des historiens, des érudits locaux et des amateurs éclairés se sont livrés, dans les services d'archives et sur le terrain, à des enquêtes longues et opiniâtres. Ce sont des rééditions de ces ouvrages sur l'histoire des villes et des villages que nous vous proposons aujourd'hui.

13,18 €

+ -
Description du produit

Historien prolifique de la Drôme, le département qui le vit naître, mais aussi de l'Isère, de l'Ardèche et des Hautes-Alpes, l'abbé Fillet a axé toute son oeuvre sur l'histoire religieuse des différentes localités dont il a écrit les monographies. Certes, son état l'y prédisposait, ainsi que sa foi profonde (son adhésion au « divin ministère »), mais aussi sa profonde connaissance du rôle fondamental joué par l'Église sous l'Ancien Régime. Aussi, dans cet ouvrage consacré à Saint-Laurent-en-Royans, est-ce avant tout l'homme de savoir qui s'exprime, relatant le passé de la paroisse, où il est né et où il a grandi, dans tous ses aspects essentiels, des Origines jusqu'aux Illustrations ecclésiastiques, sans oublier les événements, sociaux et politiques, guerriers et économiques, qui s'y rattachent directement. Évoquant tout d'abord l'habitat ancien du terroir (vestiges de l'époque romaine), puis l'anarchie féodale du Xe siècle, règne de la violence seigneuriale, l'auteur décrit ensuite l'investiture des biens du clergé (XIe siècle) qui s'accompagne d'un retour à l'ordre et d'une floraison d'églises, de chapelles et de paroisses dans la région.Les chanoines de Romans, puis les Templiers et les Hospitaliers eurent une action déterminante dans le destin de la paroisse (hôpital et maison de la commanderie mentionnés encore dans des actes de 1495, 1503, 1539, 1557) et si la période des guerres civiles et religieuses demeure obscure (peu de documents), on sait que le Royans fut le théâtre de massacres et de pillages et que l'église de Saint-Laurent fut presque détruite par les protestants. Par contre, pendant la Révolution, « les habitants de Saint-Laurent continuaient à aimer leur curé » et leur pays, puisque 7 volontaires quittèrent la paroisse, en 1793, pour aller défendre la patrie en danger. L'église fut restaurée au début du XIXe siècle et les curés qui s'y succédèrent eurent à coeur d'embellir et d'agrandir l'édifice : construction d'un « joli clocher » (1830), acquisition du presbytère et du jardin attenant, érection d'un chemin de croix dans l'église (1838), tout en remplissant leurs missions annexes : écoles religieuses et vicairie, rétablissement de la confrérie des Pénitents... © Micberth

  • Pays : France
  • Région : Rhône-Alpes
  • Département : Drôme
  • Numéro INSEE : 26311
  • Auteur : Abbé L. Fillet
  • Numéro ISBN ou EAN : 2-84373-477-0
  • Nombre de pages : 106
  • Date d'édition : 2004

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client