Plourin (Ploudalmézeau) et Breles - Monographie des deux paroisses

Au XIXe siècle et au début du XXe, des historiens, des érudits locaux et des amateurs éclairés se sont livrés, dans les services d'archives et sur le terrain, à des enquêtes longues et opiniâtres. Ce sont des rééditions de ces ouvrages sur l'histoire des villes et des villages que nous vous proposons aujourd'hui.

11,16 €

+ -
Description du produit

Situés l'un et l'autre dans le canton de Ploudalmézeau, les villages de Plourin (Ploerin au XIVe siècle, Plouerin Léon au XVIIe) et Brélès (autrefois Brelez, de bre, plateau et lez, justice), ont eu longtemps un passé commun, puisque Plourin était une paroisse du doyenné de Ploudalmézeau, qui incluait la trève de Brélès sous l'Ancien Régime, jusqu'à ce que cette localité devînt elle-même une paroisse (1802). La plus grande partie de leur histoire est donc liée, même s'il est vrai que les seigneurs fondateurs de Brélès étaient les puissants Kergroadez, « patrons de l'église » du village, les autres chapelles n'ayant été établies que sur leur consentement et que la paroisse de Brélès a déjà plus de deux cents ans d'âge. Par ailleurs, outre leur proximité géographique et la présence de l'océan, à quelques kilomètres, dans les deux cas l'ancienneté de leur patrimoine architectural les unit de manière indissoluble : vieilles maisons de granit, église du XVe siècle, châteaux et manoirs pour Brélès et menhirs, croix, hôpital vieux de plus de trois siècles et mairie des XVIIe et XVIIIe siècles pour Plourin. Impossible d'effacer plusieurs siècles d'histoire partagée. Aussi le chanoine Pérennès retrace-t-il cette histoire commune, depuis les origines jusqu'à l'époque contemporaine, en évoquant tout d'abord la paroisse (panorama général : Plourin et la section de Brélès) et son évolution au fil du temps, les vestiges des temps anciens (menhirs et pierres levées, tumuli et vases en poterie gauloise), puis les seigneuries et les manoirs, souvent croqués avec talent par le vicomte Frotier de la Messelière (Brescanvel, Kergadiou, Kermaïdic).Naturellement, les édifices religieux retiennent aussi toute son attention : l'église paroissiale (histoire légendaire de saint Budoc, description détaillée de l'intérieur et de l'extérieur, histoire du monument), les chapelles, dont Notre-Dame de Brélès, « en Plouérin-Léon », précisait le père Le Pennec en 1647 (l'une et l'autre dessinées par Frotier de la Messelière), les calvaires (la croix du bourg) et l'hospice, fondé par Robert de Kergroadez (1701). La période révolutionnaire, à Plourin et dans la région, est longuement relatée ensuite, avant l'évocation de Brélès devenu paroisse (1802-1938). © Micberth

  • Pays : France
  • Région : Bretagne
  • Département : Finistère
  • Numéro INSEE : 29208
  • Auteur : Chanoine H. Pérennès
  • Numéro ISBN ou EAN : 2-84373-484-3
  • Nombre de pages : 94
  • Date d'édition : 2004

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client