Monographie de la paroisse de Ennetières-lez-Avelin

Au XIXe siècle et au début du XXe, des historiens, des érudits locaux et des amateurs éclairés se sont livrés, dans les services d'archives et sur le terrain, à des enquêtes longues et opiniâtres. Ce sont des rééditions de ces ouvrages sur l'histoire des villes et des villages que nous vous proposons aujourd'hui.

12,17 €

+ -
Description du produit

Directement mêlé à l'affaire de l'inventaire (22 février 1906) qui agita les habitants d'Ennetières, l'abbé Desmarchelier, qui avait connu, ce même jour, dans sa paroisse d'Avelin, des moments aussi turbulents, ne pouvait qu'adhérer avec enthousiasme au projet d'écrire une monographie à l'intention de ses « chers Ennetiérois » qui avaient lutté pendant plusieurs siècles pour avoir chapelle et église, vicaire et curé, et s'étaient comportés si courageusement face aux pouvoirs publics. Aussi, lorsqu'on fêta, en 1909, le cinquantième anniversaire de l'érection d'Ennetières en paroisse, la parution de son livre apparut comme une illustration superbe de la victoire de la foi collective sur le poids des choses. Et l'on découvrit enfin, au fil des pages, l'histoire de cette localité modeste, depuis 1565, date de la fondation de la chapelle, jusqu'en 1909, précisément, reconnaissance officielle de plus de trois siècles de combats. La ferveur religieuse était bien au cœur de cet ouvrage, mais aussi toutes les informations sociales, historiques, topographiques concernant le passé d'Ennetières.
L'origine est ancienne, avec des lieux-dits comme le fief du Burgault, de la seigneurie d'Anstaing, La Croix, de la seigneurie de Duremort, l'arbre d'Ennetières et le petit et le grand Ennetières. Et pour ce qui est de la vie quotidienne, c'était celle d'un hameau, surtout composé de fermes, où la présence de la grand-route exposait au passage et à la visite des armées : l'événement le plus important ayant été l'héroïque défense de Lille par le maréchal de Boufflers (septembre 1708), souvent évoquée comme « la canonnade d'Ennetières ». Quant à la chapelle, elle avait son administration particulière, avec ses biens, ses marguilliers et ses comptes précis (cités ici pour les années 1785 et 1786), le droit d'usage des habitants sur les marais environnants (rente de 300 livres tournois par an), devenant parfois un sujet de conflits avec les communes voisines. Outre l'érection de la chapelle en succursale (1859), on verra, au XIXe siècle, de nombreux changements intra-muros : l'installation d'une pompe à incendie, des écoles, des sociétés de secours mutuels, la construction d'une nouvelle église et d'un presbytère.

© Micberth

  • Pays : France
  • Région : Nord-Pas-de-Calais
  • Département : Nord
  • Numéro INSEE : 59196
  • Auteur : Abbé H. Desmarchelier
  • Numéro ISBN ou EAN : 2-84373-488-4
  • Nombre de pages : 84
  • Date d'édition : 2004

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client