Monographie du pays de Guérande

Au XIXe siècle et au début du XXe, des historiens, des érudits locaux et des amateurs éclairés se sont livrés, dans les services d'archives et sur le terrain, à des enquêtes longues et opiniâtres. Ce sont des rééditions de ces ouvrages sur l'histoire des villes et des villages que nous vous proposons aujourd'hui.

24,34 €

+ -
Description du produit

Pour composer cet ouvrage consacré au pays de Guérande, Marcel Chevalier, qui en dirigea l'exécution, en signa certains textes et assuma une grande partie de l'iconographie (photos et dessins), fit appel à d'excellents connaisseurs de la région qui brillaient, par ailleurs, dans leur discipline spécifique : ainsi Maxime Audouin, le directeur du Goéland, homme de plume et de terrain, nous fait visiteur l'île d'Yeu (« port très pittoresque, plein d'animation et de couleur »), avec son phare dont on atteint la lanterne après avoir monté 173 marches et son château, « ruine, noire comme un drame », puis Belle-Isle, « perle de l'Océan, ses futaies, ses vallons, ses hauts bastions ». Marcel Chevalier lui-même, qui nous dresse le panorama d'ensemble du pays de Guérande et décrit sa géographie physique, nous entraîne aussi jusqu'aux îles d'Houat (« rochers fantastiques comme celui de la Vieille ») et d'Hoëdic, « que ses nombreux récifs garantissent à peine de la mer », avant de nous conduire à Auray (« vieilles et curieuses maisons à pignons ») et à la basilique Sainte-Anne-d'Auray, auréolée d'une « impalpable poussière d'âmes ».
Charles Baret détaille à notre intention les minéraux du lieu avec une précision d'homme de science (« quartz micacés associés au feldspath orthose ») et un lyrisme de poète (« les rochers sont littéralement criblés de mica phlogopite, dont la couleur, d'un beau brun doré, attire facilement les regards »). La faune et la flore surgissent sous nos yeux grâce à Louis et Édouard Bureau : mammifères de petite taille et cétacés à la poursuite des bancs de sardines et de maquereaux, échassiers et palmipèdes, poissons nombreux et insectes intéressants ; quant à la végétation, elle se partage entre les plantes des sables maritimes, celles des prés, des vases et des marais salés, celles des rochers maritimes et les plantes des décombres, des bords des chemins et des lieux incultes. Enfin, l'histoire du pays guérandais est retracée par M. de Bigault de Casanove et l'étude des monuments (de toute époque) et des différents sites menée à bien par Marcel Soullard, membre de la Société archéologique de Loire-Inférieure. Ce livre qui est une mine de renseignements surprenants apparaît aussi comme un véritable voyage initiatique.

© Micberth

  • Pays : France
  • Région : Pays de la Loire
  • Département : Loire-Atlantique
  • Numéro INSEE : 44069
  • Auteur : Sous la direction de M. Chevalier
  • Numéro ISBN ou EAN : 2-84373-352-9
  • Nombre de pages : 202
  • Date d'édition : 2003

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client