Charlieu

Au XIXe siècle et au début du XXe, des historiens, des érudits locaux et des amateurs éclairés se sont livrés, dans les services d'archives et sur le terrain, à des enquêtes longues et opiniâtres. Ce sont des rééditions de ces ouvrages sur l'histoire des villes et des villages que nous vous proposons aujourd'hui.

22,31 €

+ -
Description du produit

Née d'une abbaye fondée en 872, rattachée à Cluny vers 930 et reconstruite au XIe siècle (adjonction du porche à deux étages au XIIe), la ville de Charlieu a été empreinte, tout au long de son histoire, d'une haute spiritualité : celle-ci lui a été insufflée par l'action exemplaire des moines, ses géniteurs, défricheurs, cultivateurs et organisateurs des métiers, aux Xe, XIe et XIIe siècles, mais aussi, et surtout, pour le plus grand plaisir des habitants de la cité aujourd'hui et de ses très nombreux visiteurs, ferments de créations artistiques qui apparaissent comme des réussites absolues, reflets, selon l'abbé Monot, de la beauté divine. « De toute antiquité, bonne ville marchande », commerçante et industrieuse, située entre la Saône et la Loire, Charlieu, surtout à partir du XIXe siècle, a veillé à la conservation de son patrimoine architectural unique, du trésor des deux portails romans, de l'église gothique de Saint-Philibert et des deux cloîtres flamboyants ; sans oublier les beaux ensembles décoratifs et les objets précieux de la période moderne. Seules périodes destructrices : la Révolution au cours de laquelle les archives du prieuré furent brûlées et le Consulat qui vit l'église de Saint-Fortunat détruite par ses acquéreurs, pour en revendre les moellons. C'est sous le Second Empire que commença la restauration du vieux Charlieu qui se poursuivit au siècle suivant : fouilles effectuées par les Amis des arts en 1926 et installation du musée Armand Charnay en 1934.
Plus récemment, un Centre des Visiteurs a été créé (1999) et la restauration de l'église Saint-Philibert s'est achevée au printemps 2001. On comprend, en lisant le livre de l'abbé Monot qualifié par ce dernier, avec beaucoup de modestie, « d'ouvrage sans prétention, simple inventaire pour les visiteurs des monuments et objets situés dans leur cadre historique » - et qui est, en réalité, une histoire de la ville de Charlieu à travers celle de ses édifices et de ses demeures anciennes et pittoresques - que l'auteur ne pouvait procéder autrement ; hormis son désir de composer un guide éclairé à l'intention de tous les touristes et amateurs d'architecture, il fallait donner le premier rôle à ces splendides témoins des siècles passés, à toutes ces créations qui ont été l'âme et l'honneur de la cité. Aussi appréciera-t-on à sa juste valeur l'iconographie exceptionnelle qui est le complément indispensable du texte et qui nous montre, en plus de 80 illustrations, les photos de toutes ces merveilles, vues d'ensemble, détails de bas-reliefs, chapiteaux, façades (Saint-Fortunat), portails, porche (façade nord, vue générale, le grand portail et la baie), rinceaux, tympans, linteaux, tombeau gallo-romain, Vierge romane, peintures du réfectoire bénédictin, Maison des Anglais, vieilles maisons, Hôtel Dupont de Dinechin, tapisseries d'Aubusson de l'hôtel de ville... © Micberth

  • Pays : France
  • Région : Rhône-Alpes
  • Département : Loire
  • Numéro INSEE : 42052
  • Auteur : Abbé H. Monot
  • Numéro ISBN ou EAN : 2-84373-280-8
  • Nombre de pages : 162
  • Date d'édition : 2003

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client