Lezay - Ses seigneuries, ses seigneurs

Au XIXe siècle et au début du XXe, des historiens, des érudits locaux et des amateurs éclairés se sont livrés, dans les services d'archives et sur le terrain, à des enquêtes longues et opiniâtres. Ce sont des rééditions de ces ouvrages sur l'histoire des villes et des villages que nous vous proposons aujourd'hui.

27,38 €

+ -
Description du produit

L'auteur note que le premier seigneur dont le nom soit venu jusqu'à nous est Willanum de Lezaico, lequel assiste vers 1102, en qualité de témoin, à une donation faite par Hugues de Couhé de la moitié des revenus de la terre de Faye en faveur d'un nommé Arbaud, chanoine du chapitre de Saint-Hilaire de Poitiers.
La châtellenie de Lezay relève féodalement de la baronnie de Celle-l'Evescault qui appartient depuis des temps immémoriaux aux évêques de Poitiers. Comme vassal, tout seigneur de Lezay doit, à chaque mutation de seigneur ou d'évêque, rendre à ce dernier hommage lige. Le vieux château fort, depuis longtemps disparu, était décrit ainsi par Garnier, le président du tribunal civil de Melle, lors d'une excursion dans la contrée le 9 juin l832 : « Ce château, assez vaste, tombe en ruines et la main des démolisseurs plus active encore que le temps, ne tardera pas à le faire disparaître entièrement ».
La Guerre de Cent Ans traumatise la province, souvent le champ clos où se rencontrèrent les armées ennemies. Les derniers mois de l'année 1345 et la première moitié de 1346 sont notamment marqués par une suite d'hostilités et d'engagements rarement interrompus. Parmi les multiples faits nous pouvons signaler ce chevalier poitevin des environs de Lezay, Moreau Audouin, aux prises avec la justice, qui se réfugia au château de Lusignan, se mit à la tête d'une horde de pillards, et terrorisa la région.
La châtellenie des Marais, établie en 1299 par suite du partage opéré entre Hugues et Simon de Lezay, relevait de celle de Lezay, dont elle n'était qu'un membre détaché. Toutefois, les seigneurs de ce territoire soulevèrent toutes sortes de contestations pour tâcher de s'y soustraire. Au bout du compte, les châteaux de Lezay consentirent à ce que ce droit fût « aboni » et que la terre des Marais relevât de l'évêque de Poitiers.
Nous retrouvons dans l'ouvrage de Dubreuil de multiples aspects de la riche histoire de Lezay, des seigneurs et des seigneuries. © Micberth

  • Pays : France
  • Région : Poitou-Charentes
  • Département : Deux-Sèvres
  • Numéro INSEE : 79148
  • Auteur : F. Dubreuil
  • Numéro ISBN ou EAN : 2-84178-182-8
  • Nombre de pages : 208
  • Date d'édition : 1998

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client