Retracer le parcours d’un résistant

Guide d’orientation dans les fonds d’archives.

13,00 €

+ -
Description du produit

Les archives de la Seconde Guerre mondiale sont désormais accessibles au public.

 

Sur la Résistance, née de façon spontanée en dehors des cadres politiques, militaires ou syndicaux traditionnels et par définition secrète, les fonds documentaires sont aussi dispersés et multiples que les parcours individuels l’ont été.

 

Les premiers dossiers de résistants constitués après la Libération, consultables au Service historique de la Défense, étaient ceux de « l’homologation » de services par le ministère des Armées. Mais seuls étaient pris en compte les engagements se rapprochant de ceux des combattants réguliers.

 

Une seconde vague de dossiers, ouverts par le ministère des Anciens Combattants et Victimes de guerre à partir de 1949, sur des critères plus vastes et sur la foi de plusieurs témoignages, est conservée aux archives départementales.

 

D’autres dossiers ont par ailleurs été créés pour l’attribution d’une décoration (Ordre de la Libération ou médaille de la Résistance française, mais aussi Légion d’honneur ou médaille militaire).

 

Enfin, les fonds judiciaires, ceux des prisons, des camps d’internement, de la police de l’Occupant ou de l’État français conservent aussi des archives sur les résistants, leur condamnation, leur exécution.

 

Compte tenu de la multiplicité des documents et des lieux de conservation, ce guide était indispensable : il vous indique où et comment chercher, pour retracer au mieux un parcours individuel.

 

Avec le parrainage de la Fondation de la Résistance et du Service historique de la Défense.

 

Historien et petit-fils de résistants, Fabrice Bourrée est chef du département AERI de la Fondation de la Résistance et responsable du Musée de la Résistance en ligne (museedelaresistanceenligne.org).

 

Avec la collaboration de Frédéric Quéguineur, chargé d’études documentaires principal, responsable des fonds du bureau Résistance au Service historique de la Défense de 2013 à 2018.

  • Auteur : Fabrice Bourrée
  • Format : 17 x 24 cm
  • Numéro ISBN ou EAN : 978-2-35077-365-0
  • Nombre de pages : 112
  • Date d'édition : Septembre 2020

Derniers commentaires client

Note 
Par Martine A
27/10/2020
Mort pour la France

Bonjour, mon grand oncle est décédé au camp de Bergen Belsen. Il a été déporté auparavant à Oranienburg ( suite à une dénonciation).Il a participé aux 2 guerres.
Je voudrais qu'il soit reconnu Mort pour La France. A qui puis je m'adresser?
Merci

Note 
Par Isabelle L
20/10/2020
recherche des faits de résistance

J'ai acheté ce livre qui m'a donné énormément de pistes pour trouver les faits de résistance de plusieurs membres de ma famille.
Un bon coup de pouce.


Note 
Par Sonia F
20/10/2020
Ouvrage de synthèse indispensable

J’ai effectué des recherches concernant un cheminot résistant, grand-père de mon mari. Ce livre m’a donné des pistes pour compléter ce que j’avais déjà obtenu, je suis satisfaite de mon achat !

Note 
Par Thierry L
20/10/2020
Un bon outil

Dans le cadre d'une association (ANACR) je suis souvent sollicité pour des recherches, afin de retrouver des dates, des dossiers ou des photos.
Ce livret permet de trouver de bonnes adresses pour mieux utiliser les multiples ressources numériques (et d'apprécier l'immensité du travail réalisé).
J'en fais la pub

Note 
Par Marie-Magdeleine V
11/10/2020
pour ceux qui sont passé par DORA

Excellent livre qui vient d'être édité et offert aux descendants -le livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora édition du cherche midi avec le concours de La Coupole.
Bible à consulter.

Note 
Par Danielle O
03/10/2020
J'ai retrouvé mon Papa

Je me souviens quand mon Papa a été libéré. Il était tellement malade. Il ne pouvait plus retourner à son travaille de comédien, il a essayé mais cela prenait trop d'énergie, il avait plus les force. Il y a plusieurs années j'ai trouvé oú il avait été incarcéré. Nous habitions Lyon et c'était Klaus Barbi qui la arreêté. Par des sites que j'ai trouvé sur Geneanet, j'ai appris qu'il avait passé par une prison près de Paris et de la il a été envoyé à Bergen-Belsen, Camp Dora et Buchenwald. J'ai aussi appris qui l'avait dénoncé.

Note 
Par Martine N
29/09/2020
Déportés pour faits de résistance

Papa avait un oncle et son épouse déportés pour fait de résistance.
Ils avaient un numéro tatoué chacun sur leur bras.
Ils sont revenus et maintenant dcd.
Peut on retrouver le lieu de leur internement?
Ils n en parlaient quasiment jamais
Tinette30

Note 
Par Monique L
27/09/2020
commentaire plus général

Si les archives de la seconde guerre sont accessibles, allons nous avoir droit aux fiches matricules de nos pères ? Il est temps avant que tous leurs enfants soient morts à leur tour sans avoir pu connaître le parcours de guerre de leur père !

Note 
Par Serge T
26/09/2020
La milice

Alors que les archîves sur les résistants peut on retrouver aux archives militaires les miliciens engagés en 1943