Nomény - Seigneurie messine et marquisat lorrain

Réédition de l'oeuvre originale de 1937

47,00 €

+ -
Description du produit

Nomeny a connu un glorieux passé dix fois séculaire et, aux temps modernes, le marquisat des Vaudémont-Lorraine a joué un rôle important et parfois capital grâce à ses relations continues avec la France et l'Empire. La date de la fondation de Nomeny demeure inconnue.

 

Á l'époque mérovingienne, l'agglomération de Nomeniacum était importante mais bientôt, la population agricole, ruinée par les invasions barbares, redevint pastorale pour un temps.

 

Vers 609, l'évêque Papole donna à l'abbaye des Saints-Innocents de Metz (connue plus tard sous le nom de Saint-Symphorien), tous les biens qu'il possédait à Nomeny.

 

Le 22 janvier 775, Charlemagne prit sous sa haute protection l'église qui existait vraisemblablement depuis les premières années du VIIe siècle et il aurait ordonné la construction d'un château en la cité.

 

La ville devint le lieu de retraite et de repos des évêques de Metz, notamment Adalbéron.

 

Á partir de la fin du XIIIe siècle, une nouvelle autorité locale très influente apparut. Il s'agissait des seigneurs voués qui devinrent le rouage politique prépondérant. Le premier voué de Nomeny fut Jean de Toulon.

 

Sa famille présida aux destinées de la ville jusqu'au temps de Charles le Téméraire. Le territoire fut le lieu de luttes acharnées entre les Lorrains et les Messins, dont l'origine était la rivalité d'Antoine de Vaudémont et de René d'Anjou, devenu duc de Lorraine, à la grande déception de son compétiteur et à la grande fureur du duc de Bourgogne. Lors du siège de Metz par René et Charles d'Anjou, cinq mille hommes vinrent loger à Nomeny, inquiétant les Messins et rançonnant les villages ; ce n'était alors que tueries, pillages et ignominieuses tortures infligées aux prisonniers.

 

L'histoire de la seigneurie cessa à la mort du sénéchal Jean d'Haussonville en 1548.

 

La famille des Vaudémont s'employa alors à se l'approprier toute entière. En l'espace de quatre ans, Nicolas de Vaudémont, évêque démissionnaire de Metz, fils du duc Antoine et neveu du cardinal de Lorraine, réussit, grâce à d'habiles négociations, à la transformer en une sorte de petite principauté détachée du temporel de l'évêché de Metz. Elle suivit les destinées de cette illustre famille, accroissant son patrimoine et conquérant son indépendance, jusqu'au jour où elle devint marquisat et principauté d'Empire, avec un siège au Conseil des princes qu'elle conserva jusqu'en 1806.

 

Louise de Vaudémont naquit au château de Nomeny le 30 avril 1553. Le 15 février 1575, elle épousa Henri III, sacré roi de France deux jours plus tôt. © Micberth

  • Pays : France
  • Région : Lorraine
  • Département : Meurthe-et-Moselle
  • Numéro INSEE : 54400
  • Auteur : C. Rolin
  • Format : 14 x 20 cm
  • Numéro ISBN ou EAN : 9782758610311
  • Nombre de pages : 380
  • Date d'édition : 2018

Derniers commentaires client

Note 
Par Daniel B
22/01/2019
précisions

Pourrait-on avoir, avec la notice présentant le livre, le détail de la table des matières ? et peut-être, si cela existe, l'index des noms et des lieux nommés dans le texte.