Notre enfance à Paris - Années 60 et 70

Dans La Comédie humaine, Honoré de Balzac brosse de Paris un tableau saisissant : s'y côtoient l'argent et la misère, l'élégance et le mauvais goût, l'honneur et l'infamie.

13,10 €

+ -
Description du produit

Si le baron Haussmann l'a embourgeoisée, la ville n'a cependant jamais perdu cette culture populaire qui fait son charme, sa gouaille, son humanité et son esprit frondeur.

 

Vers la fin des années 1950, c'est un crime que l'on s'apprête à commettre : au nom d'une « modernité à la française », on a décidé de transformer Paris... 

 

Des quartiers sont ainsi promis à la démolition, d'autres en passe d'être défigurés, livrés aux facéties et aux égarements d'urbanistes « éclairés » !

 

Pour loger une population déboussolée et de plus en plus bigarrée, on construit des dalles, des tours et des barres de béton ; pour amener la voiture jusqu'au cœur de la cité, on crée des radiales, des transversales et des pénétrantes.

 

Pendant près de deux décennies, durant les années 1960 et 1980, on rase et on éventre une grande partie de la capitale.

 

Paris outragé, abîmé, dénaturé ; mais aussi Paris insurgé (1968-1975), période qui mettra un terme au saccage programmé.

  • Pays : France
  • Région : Ile-de-France
  • Département : Paris
  • Numéro INSEE : 75056
  • Auteur : P. Pinta, S. Philippe
  • Format : 16,5 x 24 cm
  • Numéro ISBN ou EAN : 9783831326273
  • Nombre de pages : 64
  • Collections : Notre enfance
  • Date d'édition : 2013

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client