Le Raincy dans le passé et le présent

Essai de monographie cantonale

 

Réétion de l'oeuvre originale de 1914

26,00 €

+ -
Description du produit

Une équipe de moines conduite par saint Fiacre, « la croix sur le cœur, la bêche à la main », créa des villages au centre des forêts, élargit les vallées de la Marne et relia les divers centres connus par d'élémentaires moyens de communication.

 

Puis, sous l'administration de Charlemagne, les habitants purent récolter en paix ce qu'eux et leurs ancêtres avaient semé, trop souvent dans les transes et les larmes. La Marne, tant grâce aux ressources de la pêche et à la facilité de naviguer jusqu'à Lutèce, que par les charmes séduisants du site, vit d'imposantes cités s'étendre sur ses rives.

 

Aux temps de la féodalité, par goût architectural mais surtout par précaution, des donjons menaçants furent édifiés à Gournay, Noisy-le-Grand, Ville-Evrard, Gagny, Vaujours, Livry et Plaisance. Noisy-le-Grand est une des localités les plus anciennes du canton. Vers 576, Clovis, fils d'un premier mariage de Chilpéric eut l'imprudence de manquer de déférence envers la concubine de son père. Enfermé dans la villa royale de Noisy, il fut poignardé sur ordre de celle-ci puis son corps, jeté dans la Marne, fut arrêté par les filets tendus par un pêcheur. Dix ans plus tard, son oncle Gontran lui organisa des obsèques solennelles.

 

Le 13 décembre 1779, en l'église de Noisy, Joséphine Tascher, future impératrice des Français, épousa Alexandre de Beauharnais.

 

Après avoir reçu un enseignement sans doute trop succinct à l'école presbytérale vers 1160, Foulques fut nommé curé de Neuilly-sur-Marne. Considéré comme un illettré par ses paroissiens, il se rendit vite compte que ni sa piété ni sa science n'étaient à la hauteur de sa charge. Il résolut alors de suivre les cours de l'université de Paris et devint le missionnaire à la mode et le prédicateur de la quatrième croisade, contraint de prêcher sur les places publiques, les églises ne pouvant contenir tous ceux qui voulaient l'entendre.

 

Le Raincy entre pleinement dans l'histoire à partir de 1652, grâce à Jacques Bordier, secrétaire des finances qui fit édifier une somptueuse demeure, rachetée en 1663 par Anne de Gonzague, princesse Palatine, puis par Louis Sanguin, en 1694. Saint-Simon reconnaissait que le château était un des plus beaux et des mieux agencés du royaume. Il renfermait en particulier un tableau singulier appelé la Pipée : chaque oiseau figurait une tête humaine représentant différents personnages des ordres de l'État, ministres, ambassadeurs, diplomates, cardinaux et autres évêques. Dès qu'il acquit le domaine, Louis-Philippe d'Orléans entreprit de le transformer. Les jardins à l'anglaise étant alors à la mode, l'œuvre de Le Nôtre fut détruite. © Micberth

  • Pays : France
  • Région : Ile-de-France
  • Département : Seine-Saint-Denis
  • Numéro INSEE : 93062
  • Auteur : A. E. Fossard
  • Format : 14 x 20 cm
  • Numéro ISBN ou EAN : 9782758610137
  • Nombre de pages : 192
  • Date d'édition : 2018

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client