N°230 - Juin Juillet 2017 - Revue française de Généalogie

Généalogie par l’ADN : faut-il passer un test ?

 

Revue Française de Généalogie et d'Histoire des familles

5,50 €

+ -
Produit expédié sous 8 jours.
Description du produit

MAGAZINE


Grand angle • ADN généalogique : faut-il passer un test ?

L’engouement des Anglo-Saxons pour les tests ADN intrigue les généalogistes français : quel type de test passer, quels résultats peut-on attendre, est-ce légal dans notre pays, quels sont les coûts ? Voici notre dossier spécial « Généalogie et ADN » avec toutes les informations utiles pour vous forger un avis.

 

Cousin célèbre • Qui a fabriqué Emmanuel Macron ?

Un couple de médecins amiénois, une institutrice, un valet de chambre et des charpentiers… Des Picards, des Languedociens, des Béarnais et des Bigourdans, plus quelques Ch’tis et quelques Anglais, sans oublier Hugues Capet… Emmanuel Macron jouit d’un arbre généalogique révélateur !

 

+  Qui a fabriqué Marine Le Pen ?

 

Portrait : Jacques-Emmanuel de Crussol d’Uzès, président de l’Association d’entraide de la noblesse française Un duc garant d’une chaîne généalogique

Il n’y a pas si longtemps, la généalogie était logiquement associée à la noblesse. Qu’en est-il aujourd’hui ? Président de l’Association de la noblesse française, le 17e duc d’Uzès témoigne de cette double dimension et du devoir de transmission qui incombe à chaque famille.

 

+ Prouver sa noblesse en 2017

 

Hommages 14-18 • Echos du monde • En direct de Belgique • Dans la bibliothèque • Agenda

Exposition « Une expérience du chaos. Destructions, spoliations et sauvetages d’archives »

Ouvrage « Cheminots victimes de la répression 1939-1945 »

 

 

METHODES & RESSOURCES


Grand angle • Les archives économiques et financières

Encore un service méconnu mais qui mérite le détour. Le Centre des archives économiques et financières (CAEF) conserve en particulier les états de services et les fiches individuelles des agents du ministère de tutelle et des établissements qui y sont rattachés. Visite guidée.

 

Les cas pratiques de Jean-Louis Beaucarnot • Une vérité peut en cacher une autre

Des familles hautes en couleur que ces Le Brun et ces Leroux, héros de notre récente énigme ! Grâce à de longues et patientes recherches, notamment sur Filae, nos fins limiers ont contourné les approximations et contradictions des données en ligne pour, au final, révéler un sacré secret.

 

 

+ Le bon usage de Filae

+ Mieux connaître les grands distributeurs

 

Paléographie • Dépense d’auberge à Riom

La régularité du tracé, la précision des formes, la multiplicité des abréviations, l’assurance du geste, tout indique ici la pratique usuelle de la plume. L’occasion de nous concentrer sur les lettres ou abréviations les plus usitées, qui peuvent présenter quelques difficultés de lecture.

 

Repères historiques • Un ancêtre médecin ou chirurgien

Qui furent les premiers soigneurs ? Que recouvrait le terme de médecin autrefois ? Et celui de chirurgien ? Votre ancêtre a-t-il pu exercer ces métiers ? Réponses dans les pages qui suivent.

 

Archives en ligne • 1914-1918 : comment rechercher un ancêtre prisonnier

 

 

BOITE A OUTILS


Grand angle • France Archives pour les généalogistes

Un nouveau portail est né, il se nomme France Archives. Un de plus, diront certains. Qui en est à l’origine ? Quels sont ses objectifs ? Comment se positionne-t-il par rapport aux autres sites de recherche en archives ? Nous avons décrypté pour vous sa genèse, son fonctionnement et ses projets afin de bien comprendre en quoi il est unique.

 

MyHeritage • Ajouter des ancêtres avec Instant Discoveries

 

Les noms de famille par Pierre-Gabriel Gonzalez

BEAUDOUIN, BOURLET, BRAYMAND, CRÉTU, ESCOFFIER, GATOUILLAT, GIORGIS, HÉMEZ, LHERMITTE, MÉHA, PHELUT, TORTUYAUX.

 + Finales de quelques noms de lieux

 

 

Auteurs : Laurence Abensur-Hazan, Pierre-Valéry Archassal, Gabriel Audisio, Jean-Yves Baxter, Jean-Louis Beaucarnot, Marie Cappart, Pierre-Gabriel Gonzalez, Charles Hervis, Jérôme Malhache, Guillaume de Morant, Brigitte Rochelandet

  • Nombre de pages : 68

Derniers commentaires client

Note 
Par Annie R
23/06/2017
Infidélité de certaines.

Mon oncle est brun, yeux noir, peau mate. Sa femme est brune, yeux noir, peau mate. Un de leur fils est blond, yeux variant entre le vert et le marron et il est blanc comme un cachet d'aspirine ! Des doutes se sont installés dans la famille : est-ce bien le fils de mon oncle ? Aurait-il été échangé à la naissance ? Il est vrai qu'un test ADN aurait été le bienvenu !

Note 
Par Etienne R
04/06/2017
La méthode me semble douteuse

L'analyse ADN peut permettre d'identifier si une filiation directe est vraisemblable, il y aurait 16.000 gènes en commun.
Pour le 2ème degré ce serait 8.000 dû à tel ancêtre.
au 3ème 4000, 4e 2000, 5è 1000, 6è 500, 7è 250, 8è 125, 9è 63, 10è 32, 11è 16, 12è 8, 13è 4, 14è 2, 15è 1, 16è peut être 0.
Mais 16 génération nous fait remonter de peut-être 500 ans. Au delà cela parait impossible.
Il peut être possible par contre de reconstituer que certains ancêtres ont telle origine géographique. Les habitants de telles ou telles régions se mariaient entre eux et ils ont en commun certains gènes. Les nobles aussi se mariaient entre eux.
Mais, supposons que l'on connaisse l'analyse génétique de Charlemagnes,
Supposons aussi que je connaisse la mienne. Il y aura forcément des gènes en commun. Peur-être que je ne pourrai rien en déduire ou que statistiquement je pourrais trouver qu'il est possible que j'ai des ancêtres en nombre significatifs issus de la même région ou de la même noblesse.

Note 
Par Raymonde D
04/06/2017
Interdit en France, mais pourtant !!!

Les tests ADN sont une avancée certaine pour les enfants adoptés, nés sous X ou naturels qui recherchent leurs parents biologiques.
La comparaison des tests permet de retrouver des cousins, mais les ancêtres communs sont parfois très éloignés.
Aussi, faire son arbre généalogique est donc indispensable pour prouver le cousinage, et par là même trouver le parent biologique recherché.
L'arbre généalogique et le test ADN sont indissociables.

Note 
Par François D
04/06/2017
Généalogie et test ADN

A priori, l'idée d'un test ADN à des fins généalogiques peut apparaître séduisante. Chez nous, au Canada, on nous le propose régulièrement. J'ai pourtant des réserves sur cette procédure: elle peut aider des généalogistes amateurs «pressés» ... mais aussi servir à des fins moins innocentes, notamment à la «collecte de données» à des fins d'identification et/ou de sécurité, même si on n'a rien à se reprocher. Bref, pour moi c'est un «pensez-y bien» ...