Le vestiaire liturgique de la Cathédrale de Bourges

Textiles religieux des XIXème et XXème siècles

22,50 €

+ -
Description du produit

Un patrimoine religieux exceptionnel

 

Chef-d’oeuvre de l’architecture gothique, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1992, la cathédrale de Bourges est particulièrement renommée pour son architecture, ses sculptures et ses vitraux. Cet ouvrage s’intéresse à un aspect moins connu du patrimoine de la cathédrale : son vestiaire liturgique, un ensemble de textiles religieux majoritairement datés des XIXe et XXe siècles, peu à peu reconstitué après la disparition du vestiaire d’Ancien Régime à la fin du XVIIIe siècle. Composé de 1 075 pièces (chapes, chasubles, étoles, manipules, voiles de calice, bourses de corporal, nappes d’autel, aubes, ...), il constitue aujourd’hui un patrimoine fragile. Ce livre l’aborde à travers les regards de l’historien de l’art, identifiant, datant, comparant les vêtements ; de l’historien de la liturgie évoquant leurs fonctions et symboles ; du restaurateur, au plus près des objets et de leurs techniques de fabrication ; du conservateur du patrimoine qui a aujourd’hui la charge de cet ensemble patrimonial et s’interroge sur sa transmission. Un croisement d’approches qui témoigne de la richesse de ce patrimoine, qu’il importe de mieux connaître pour le préserver.

 

L’étude systématique des sacristies des cathédrales, si elle apparaît dans certaines publications de l’Inventaire général du patrimoine culturel, ouvre un champ d’étude nouveau et propice à des analyses inédites. Le travail de Philippe Bardelot et de Jean-Baptiste Lebigue sur le vestiaire liturgique de la cathédrale de Bourges met les vêtements liturgiques en perspective avec l’histoire du diocèse et de la cathédrale, avec les règles liturgiques qui ont régi le diocèse de Bourges et avec de nombreux documents d’archives qui permettent de les dater, de les attribuer à un fournisseur, d’analyser la politique d’achat et la symbolique politique et religieuse attachée à ces vêtements, placés au coeur de la célébration de la messe. Cette étude montre que le vêtement liturgique n’est pas un objet isolé : il s’inscrit dans une perspective historique, liturgique, il appartient à l’histoire des textiles, il est reflet des modes, des évolutions techniques, il apporte un regard sur un aspect de la vie économique et artisanale et constitue, quand l’État s’implique dans leur financement, un outil politique tout à fait intéressant. L’autre intérêt majeur de cette étude est qu’elle s’accompagne d’un important travail de conservation, de restauration et d’analyses techniques. Ce travail de préservation, comme l’indique le texte d’Irène Jourd’heuil, est révélateur d’une politique ambitieuse entreprise par l’État et les collectivités publiques pour garantir la conservation de ces vêtements dans les sacristies des cathédrales.

 

Extraits de la préface de Maria-Anne Privat-Savigny, Conservateur en chef du patrimoine, directeur des musées Gadagne, Lyon.

  • Pays : France
  • Région : Centre-Val de Loire
  • Département : Cher
  • Numéro INSEE : 18033
  • Auteur : P. Bardelot, I. Jourd’heuil, J.-B. Lebigue
  • Format : 21 x 27 cm
  • Numéro ISBN ou EAN : 9782362190537
  • Nombre de pages : 21 x 27 cm
  • Date d'édition : 2012

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client