Notes sur les seigneurs de Challes-en-Dombes

Au XIXe siècle et au début du XXe, des historiens, des érudits locaux et des amateurs éclairés se sont livrés, dans les services d'archives et sur le terrain, à des enquêtes longues et opiniâtres. Ce sont des rééditions de ces ouvrages sur l'histoire des villes et des villages que nous vous proposons aujourd'hui.

16,00 €

+ -
Description du produit

Le territoire dont se compose l'actuel département de l'Ain appartenait autrefois à différents seigneurs dont les intérêts étaient parfois divergents.

 

La partie qui fut longtemps appelée la souveraineté de Dombes était un pays indépendant, régi par ses propres lois et jouissant de nombreux privilèges.

 

Elle appartint longtemps aux sires de Beaujeu, puis elle passa aux princes de la famille royale, avant d'être réellement incorporée au royaume de France sous Louis XV, en 1762. Aux portes de la petite ville de Thoissey, vint se fixer le fondateur de la branche cadette des seigneurs de Challes.

 

Henri de Challes arriva probablement dans les vingt premières années du XIVe siècle. En 1350, il fit bâtir un château près de Thoissey, mais sur la paroisse de Saint-Didier-de-Chalaronne, au lieu dit Le Châtelard du Breuil. Contrairement à l'accoutumée, ce fut la terre qui prit très vite le nom de son seigneur.

 

Son fils, Jean Ier, et plus tard Jean II, accompagnèrent dans toutes leurs expéditions les sires de Beaujeu, qu'il y eût danger, péril ou gloire à le faire. En remerciement, ils reçurent des terres et des faveurs qui accrurent considérablement l'importance du domaine.

 

Jean II fut notamment chargé de négocier le mariage d'Antoine de Beaujeu avec Béatrix de Chalon, fille du puissant seigneur de Bourgogne. Pour réussir sa mission, il alla même jusqu'à avancer les 4 000 florins d'or de la dot. Pierre de Challes dut combattre le duc de Savoie toute sa vie pour préserver l'indépendance de son pays, pendant que Jean II de Bourbon en était éloigné, retenu d'abord aux armées du roi, puis en captivité chez les Anglais.

 

Dalmais, son fils, fut seigneur de Challes durant plus de cinquante ans. Il s'illustra également par sa bravoure et sa loyauté, et jouit de la bienveillance de Louis XI, puis de Charles VIII, qui en fit son conseiller et son maître d'hôtel par une ordonnance du 15 août 1436.

 

Par son mariage en 1588 avec Nicole de Challes, Philibert de Rodes, seigneur de Barbarel, devint le nouveau seigneur de Challes dont il occupa le château. La famille de Rodes posséda la seigneurie jusqu'en 1716, date du mariage d'Urbaine de Rodes avec Guy de Vallin.

 

Sous la Révolution, Laurent de Vallin fut détenu dans la prison de Sainte-Claire de Bourg. Selon la tradition, il fut sauvé grâce à son fermier qui soudoya le voiturier qui conduisait les prisonniers de Bourg à Lyon, c'est-à-dire vers la guillotine. La chute de Robespierre lui permit quelques jours plus tard de recouvrer la liberté et de réintégrer son château.  © Micberth

 

Réédition d'un ouvrage paru en 1888

  • Pays : France
  • Région : Rhône-Alpes
  • Département : Ain
  • Numéro INSEE : 01371
  • Auteur : Abbé N. Vallet
  • Format : 20 x 30 cm
  • Numéro ISBN ou EAN : 9782758608950
  • Date d'édition : 2015

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client