Campbon - A la mémoire de nos héros morts au champ d'honneur (1914-1919)

Réédition de l'oeuvre originale de 1922


19,00 €

+ -
Description du produit

Au nord-ouest de la place de l'église, entre la route de la gare et le boulevard, s'élève un calvaire breton à trois croix, taillé entièrement dans le granit.

 

Sa base est surmontée d'un bloc représentant un soldat mourant au fond d'une tranchée. Il est assisté par quatre de ses camarades qui le consolent dans ses derniers moments, tandis qu'un ange offre une palme au moribond. Sur une plaque de bronze sont inscrits en relief les noms des 171 enfants de Campbon morts pour la France de 1914 à 1919.

 

Le monument fut inauguré le dimanche 30 avril 1922 lors d'une fête qui ne revêtit pas de caractère officiel, car la municipalité tenait avant tout à se sentir en famille pour pleurer la mort de ses enfants et célébrer la gloire de ses héros.

 

Toute la population s'était empressée de répondre à l'invitation de son maire. Dès le matin, les maisons étaient pavoisées de drapeaux tricolores. Nul n'économisait sa peine, chacun ayant en tête le fils, le frère ou le mari tombé là-bas : des hommes de tous les âges s'employaient à dresser de superbes arcs de triomphe tandis que les jeunes filles paraient d'inscriptions et de fleurs le tracé que devait suivre le cortège. Au sein de celui-ci, les braves de la Grande Guerre constituaient un groupe imposant, preuve de leur entente et de leur volonté de ne jamais oublier leurs camarades de combat.

 

Le chanoine Lemoine console les mères à qui on a pris leurs enfants « pour les faire tuer » : « La vie plus que jamais se montre pour vous prodigue de ses biens (...) A qui devez-vous tout cela ? Au fils que vous pleurez et à tous ceux qui, avec lui, vous font sur le front une barrière de leurs poitrines et écartent de vous les horreurs de la guerre et les maux dont elle est, pour les pays envahis, la source trop féconde ».

 

Les actes héroïques des Campbonnais illustrent leur courage et ont fait l'objet de maintes citations et décorations. Ils sont nombreux à avoir porté secours, malgré le danger, à leurs camarades ou à leurs supérieurs en difficulté sous le feu ennemi ; plusieurs le firent au péril de leur vie. D'autres sauvèrent leurs compatriotes par la qualité de leurs interventions. Rolland Dauffay, par le tir précis de son F.M., arrêta net une progression de l'ennemi dans un boyau, l'empêchant de déboucher en terrain découvert et permettant ainsi d'amorcer une contre-attaque.

 

En contribuant financièrement à l'édification du monument aux morts, les Campbonnais témoignent que le souvenir et la reconnaissance sont devenus un devoir et « que ce grand exemple demeure une constante leçon pour les vivants ! ».

  • Pays : France
  • Région : Pays de la Loire
  • Département : Loire-Atlantique
  • Numéro INSEE : 44025
  • Auteur : Collectif
  • Format : 14 x 20
  • Numéro ISBN ou EAN : 978-2-7586-0841-7
  • Date d'édition : 2014

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client