Les difficultés posées par les noms en généalogie

On croit connaître le nom et le prénom de son arrière grand-père, soldat tué en 1915, mais on ne le retrouve pourtant pas dans les listes de morts pour la France. On tient pour acquis le patronyme que l’on porte mais on ne le repère pas dans les tables décennales du XIXe siècle...

9,00 €

+ -
Description du produit

En généalogie, lorsqu’on remonte le temps, les noms et les prénoms peuvent jouer des tours auxquels on ne s’attend pas et la recherche s’en trouve  compliquée. Ceux qui débutent en généalogie ignorent souvent que, jusqu’à l’entre-deuxguerres, beaucoup de nos aïeux ne portaient pas comme prénom usuel celui de l’état civil.

 

Ils ignorent aussi que, dans de nombreuses régions, par exemple la Normandie, c’était le dernier prénom de l’état civil (et pas le premier comme aujourd’hui) qui était utilisé au quotidien. Ainsi, votre arrière grand-père, enregistré à l’état civil sous les prénoms de Marie-Louis-Victor, n’a peut-être été connu dans la famille que comme Victor ou comme Ernest !

 

Quant aux noms de famille, leur orthographe s’est figée en 1877, avec l’apparition du livret de famille. Plus vous remonterez votre arbre généalogique,
plus vous trouverez de variantes orthographiques. Phonétiquement, le nom restait le même... à quelques exceptions près. Car certaines époques avaient
l’habitude de traduire les patronymes, certaines régions celles de prononcer différemment certaines syllabes, ce qui entrainait des transformations des noms lors des déplacements des familles. D’où l’utilité de ce guide pratique pour lever bien des blocages.

 

L’auteur : Marie-Odile Mergnac a beaucoup publié sur la généalogie (chez Archives & Culture, Autrement, Le Chêne, Gründ, France Loisirs, Ça m’intéresse…) et les noms de famille et sur la vie quotidienne. Elle intervient dans la presse et à la radio sur ces thèmes.

  • Auteur : M-O. Mergnac
  • Format : 17 x 24 cm; broché
  • Numéro ISBN ou EAN : 9782350772561
  • Nombre de pages : 48

Derniers commentaires client

Note 
Par Françoise F
24/08/2021
Les prénoms des parrains et marraines

Parfois les prénoms utilisés étaient ceux d'un parrain ou d'une marraine, et ne figuraient pas dans l'état-civil. Ainsi mon grand-père, déclaré Victor Célestin, était appelé Paul ; mon arrière-grand-mère Elizabeth était appelée Philomène !! Penser à consulter les actes de baptême...

Note 
Par Jacques T
20/08/2021
Ajout et suppression de prénom(s)

Il est assez fréquent dans les actes anciens de trouver des prénoms ajoutés ou supprimés à celui ou ceux inscrits sur l'acte de naissance. Ainsi, dans ma généalogie, une "Coralie" initiale est devenue "Coralie Louise" puis "Louise Coralie" pour terminer sur l'acte de Décès, simplement "Louise".

Note 
Par François B
12/08/2021
Très bien, très utile

... et facile à lire

Note 
Par Gérard B
31/01/2021
orthographe des noms de famille

Effectivement, selon l'accent du déclarant ou le nom donné par celui-ci s'il n'est pas le père ou encore la façon de prononcer le patronyme dans la commune, celui figurant à l'état civil est parfois très éloigné du véritable. J'ai relevé au cours des 18ème et 19ème siècle dix manières différentes d'écrire le même nom de famille dans une même région.

Note 
Par François M
08/12/2020
Alertes

Vous m'envoyez toujours la même chose dont je n'ai pas besoin.....
Cette famille ne m'intéresse pas du tout.
Amicalement.
Michèle Maréchal

Note 
Par Michel L
11/10/2020
Manque de précision

lorsque le patronyme possède une particularité telle qu'un "e" accentué, cette précision le rend différend du patronyme ne présentant pas cette accentuation et les souches et filiations n'ont parfois aucune relation. Souvent cet amalgame est fait et fausse les résultats.

Note 
Par Claire B
09/04/2018
Les difficultés posées par les noms en généalogie

Très bien. J'ai appris des choses intéressantes...
Merci

Note 
Par Michèle C
08/06/2017
Les difficultés posées par les noms en généalogie

Très bon livre, très clair avec toutefois un oubli page 38 sur les particularités régionales : jusqu'au 19e siècle en Haute-Garonne et départements limitrophes règne du matriarcat l'époux prend le patronyme de son épouse. Un vrai casse-tête pour les généalogistes !

Note 
Par François P
27/11/2016
Livre

ça permet de visualiser pas mal de cas différents dans les régions, peut-être un peu trop d'importance donnée aux régions de l'Est de la France ?

Note 
Par Yves T
22/09/2016
Les difficultés posées par les noms

Très bien, j'ai déjà eu quelques difficultés car 4 frères se prénomment Jean et le père également.
Un nom de famille qui se transforme trois fois en un siècle des prénoms qui changent entre la naissance le mariage et le décès.