Palais ducal de Dijon : le logis de Philippe le Bon

De 1450 à 1455, Philippe le Bon fit construire dans sa capitale de Bourgogne, au milieu son « l’hôtel des ducs », un logis neuf prestigieux, qui était jusqu’à présent connu surtout par sa grande salle (salle des gardes du musée) et par sa tour « Philippe le Bon», dominant la mairie de Dijon. Brûlé en 1503, réaménagé en 1700 et 1900, ce logis semblait avoir quasiment disparu.

25,00 €

+ -
Description du produit

disparu. La rénovation du musée des beaux-arts a été l’occasion de redécouvrir ce palais oublié, qui est quasiment conservé dans son intégralité derrières les façades de Jules Hardouin-Mansart et sous les toitures néo-gothiques de Charles Suisse.Les archives, notamment les comptes de construction, permettent de retrouver la fonction et l’organisation de ce palais princier du xve siècle.

 

L’étude menée par le centre de castellolologie de Bourgogne de 2011 à 2014 a permis de ressusciter un bâtiment majeur de l’architecture européenne, et d’éclairer le mode de vie et les cérémonies de la cour de Philippe le Bon et de Charles le Téméraire

  • Région : Bourgogne
  • Département : Côte-d'Or
  • Numéro INSEE : 21231
  • Auteur : H. Mouillebouche
  • Format : 19 x 25,7 cm,
  • Numéro ISBN ou EAN : 978-2-9543821-3-5
  • Nombre de pages : 232

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client