Années 1950 - Grandir à Toulon

La guerre n’était pas si loin. Parfois, au détour d’un fourré, nous
découvrions un casque allemand ou une gourde laissés là par
l’occupant lorsqu’il fut chassé.

11,00 €

+ -
Produit expédié sous 7 jours.
Description du produit

La France se relevait de la guerre, nos parents reprenaient leurs activités et nous allions connaître une enfance heureuse et insouciante. Même s’il nous manquait encore le beurre, nous avions déjà les tartines de pain. L’essentiel pour nous, les minots de Toulon, était de s’instruire et de jouer, ou plutôt l’inverse Cela nous prendrait du temps, du cours préparatoire jusqu’au certificat d’études. De quoi se construire des souvenirs! "

 

Jean-Charles Meyer raconte ici les années 1950 telles qu’il les a vécues à Toulon. De la discipline de l’école primaire à la liberté de la rue, ce merveilleux terrain de jeu, les petits Toulonnais profitent, sans le savoir, de ces instants de bonheur et d’insouciance propres à l’enfance. C’est le temps des baignades, du cinéma de quartier, des bals populaires et des premières amours.

 

Du quartier Brunet jusqu’au stade Mayol, l’auteur nous entraîne avec un plaisir non dissimulé à travers les Trente Glorieuses toulonnaises Ses souvenirs sont ceux de toute une génération...

  • Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Département : Var
  • Numéro INSEE : 83137
  • Auteur : J-C. Meyer
  • Format : 12.5 x 19.8 cm, broché
  • Numéro ISBN ou EAN : 9782813807274
  • Nombre de pages : 120

Derniers commentaires client

Note 
Par Monique A
15/10/2018
années 1950 - Grandir à Toulon

Moi je suis née en 1951. J'ai grandi rue Hoche et mes frères et sœur sommes allés à l'école entre le cours Lafayette et le Stade Mayol. Je me rappelle du grand portail gris de cette école, du marchand de fromage frais (brousse) qui passait dans les rues, des revendeurs et revendeuses du marché, du marchand de charbon près des halles (il y avait une fontaine), etc.…..

Note 
Par Claire A
30/03/2014
grandir à Toulon Année 1950

Super livre que j'ai offert à mon mari qui a grandi à toulon dans le meme quartier que l'auteur et qui a meme été dans la meme école que lui..!! c'est avec ravissement qu'il a retrouvé les noms de ses maitres d'école..!
Que de souvenirs.!

Note 
Par Marine R
10/03/2014
Année 1950 - Grandir à Toulon

Mon enfance s'est déroulée à la même époque, entre la place Noël Blache, St Jean du Var, (j'allais à l'école à Notre-Dame), le pont du Suve, la Terre Promise à Ste Marguerite. Merci à l'auteur d'avoir ravivé tous ces souvenirs, si bien décrits.