Retrouver ses ancêtres en Grande-Bretagne

Vous avez des ancêtres anglais ou des branches de votre famille qui se sont autrefois fixées en Grande-Bretagne ? Ce livre est fait pour vous accompagner de façon pratique dans vos démarches généalogiques.

10,00 €

+ -
Description du produit

Il décrit l'organisation des archives britanniques, l'état civil, les registres paroissiaux, les recensements, les recherches en fonction de la religion ou du statut de vos ancêtres... Il détaille les bases de données en ligne, accessibles à distance et particulièrement nombreuses au Royaume-Uni, tant gratuites que payantes, tant générales que spécialisées, avec les différentes façons de les utiliser.

Si vous êtes habitué aux démarches généalogiques en France, ce guide vous familiarise aussi avec une méthodologie différente. Car chercher ses ancêtres en Angleterre, ce n'est pas poursuivre de l'autre côté de la Manche des modes d'enquête auxquels on est habitué dans les fonds d'archives français, c'est véritablement travailler de façon différente. Pour donner un exemple, l'état civil apporte si peu d'informations que les Britanniques font l'essentiel de leurs recherches généalogiques sur le XIXe siècle à travers les recensements. À nouveau pays, nouvelles méthodes, qu'il faut découvrir.

Bonne découverte... and good luck dans vos recherches !

L'auteur :
Née d'un père belge et d'une mère anglaise, Marie Cappart est généalogiste professionnelle. Elle intervient des deux côtés de la Manche et connaît parfaitement les fonds d'archives britanniques. Elle anime le blog histoires-de-familles.org et intervient dans la Revue française de généalogie. Elle donne également des cours et des conférences de généalogie à Bruxelles.



  • Pays : Grande-Bretagne
  • Auteur : M. Cappart
  • Numéro ISBN ou EAN : 978-2-35077-230-1
  • Date d'édition : 2013

Derniers commentaires client

Note 
Par Jean Francois D
12/07/2019
iles

Bonjour
cet ouvrage reprend-t-il les îles de Guernsey et Jersey où de nombreux Bretons sont partis ???
merci de votre réponse
cdt
jfd07

Note 
Par Carole M
01/10/2017
GRANDE BRETAGNE

Bonjour,
Je n'ai pas encore fini de lire cet ouvrage, j'apprécie beaucoup le rappel historique en début de livre.
Je suis heureuse de savoir que je ne m'y prends pas si mal que ça dans mes recherches. Chaque pays a sa façon de gérer son état civil, chez les Brits c'est vraiment le minimum syndical ! Demander des copies d'actes au GRO ça devient onéreux à la longue. A la fin de ma lecture j'espère pouvoir ouvrir d'autres portes. J'espère trouver aussi pour l'Irlande.

Note 
Par Marie C
22/06/2017
Réponse

Bonjour,

Merci pour vos compliments concernant le livre. Je ne vois ce message que maintenant donc veuillez recevoir toutes mes excuses pour le retard pris à répondre. concernant la nature des informations, il n'y aura pas d'autres informations au niveau local que ce qui a été enregistré, fort peu donc. Pour les testaments, le PCC est l'organisme d'enregistrement le plus large mais il n'est pas le seul. d'autres enregistrements sont définis selon les localités et périodes. Le mieux est d'aller voir dans Discovery, le moteur de recherche des archives nationales de Kew. Encore merci de votre interet pour mon ouvrage! ps : depuis la publication du livre, le General Record Office a mis en place un outil de recherche d'index des BMD pour l'etat-civil.

Note 
Par Daphne W
22/03/2015
ancetres en GB

Très intéressant. Je regrette surtout que les sites que j'ai contactés demandent une cotisation aussi élevée.

Note 
Par Pierre S
08/10/2014
RETROUVER SES ANCETRES EN GRANDE-BRETAGNE

Pour faire des recherches en G.B. depuis plus de 20 ans , je trouve que cet ouvrage, qui vient très utilement remplacer celui de Mme AUDIN, est une approche claire et précise de la façon de procéder pour commençer. Merci donc à son auteur.
Hélas, comme l'ouvrage en fait état , le manque d'information figurant sur les actes d'état civil limite très vite les possibilités de remonter le fil du temps. De plus, comme le souligne l'auteur, les mentions des professions et, parfois même des prénoms et patronymes, ne sont pas toujours exacts si bien que l'on se trouve devant un mur. Un exemple parmi tant d'autres : charles John STREET dont , par recoupement , on sait qu'il est né entre entre 1849 et 1851 a déclaré, à son mariage, que son père, Henri STREET était chirurgien. Or le père du seul charles John STREET figurant sur freeBMD pour cette période est loueur de diligences et de véhicules pour le transport du courrier postal !
Pour ce qui concerne les autres actes, mon expérience est que les testaments sont en général très complets en matière de filiation mais....faut-il encore les trouver... et puis , comme le souligne M. CAPPART, toute recherche par un tiers , et toute copie de documents, sont payantes et d'un coût assez cher.
Deux questions à M. CAPPART :
- les B.M.S. enregistrés localement contiennent-il ou pas plus d'informations que les actes reçus des archives nationales ?
-Tous les testaments sont-ils nécessairement enregistrés auprès de la "Prérogative court of Canterbury" ?
Merci .
N.MAUGER

Note 
Par Michel P
29/09/2014
Retrouver ses ancêtres en Grande-Bretagne

intérressant car donne la marche à suivre en gb pour les archives et des adresses de sites d'archives en ligne qui malheureusement sont payant et même parfois relativement chers